Extension Factory Builder
28/08/2012 à 09:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Samuel Eto'o, attaquant d’Anji Makhachkala (Russie). Samuel Eto'o, attaquant d’Anji Makhachkala (Russie). © AFP

Convoqué par Denis Lavagne pour affronter le Cap-Vert le 8 septembre en qualifications pour la CAN 2013, Samuel Eto’o a décliné l’invitation. Le sélectionneur des Lions Indomptables, contacté par jeune Afrique, est étonné.

Samuel Eto’o est décidemment imprévisible. Alors qu’il aurait pu annoncer son refus de revenir en sélection avant la publication de la liste des vingt-trois camerounais retenus pour le déplacement au Cap Vert, le 24 août dernier, l’attaquant d’Anji Makhachkala (Russie) a finalement attendu le 27 août pour faire connaître son choix, via son site Internet.

Lavagne n’a rien touché

Selon nos informations, Denis Lavagne, le sélectionneur des Lions Indomptables, en poste depuis octobre dernier et qui a signé son contrat il y a seulement trois mois, n’a toujours pas touché le moindre salaire, que le Ministère des Sports est supposé lui verser. « C’est en effet le cas, et je commence à m’impatienter », a confirmé l’intéressé. « On m’a dit que cela allait s’arranger. J’attends. » Le contrat de Lavagne arrivera à son terme le 31 octobre prochain. A.Bi.

"Je ne demanderai pas de sanctions"

De Yaoundé, où il prépare le stage à Dakar (du 3 au 6 septembre) puis le déplacement à Praia, Denis Lavagne a pris acte de la décision de la star camerounaise. « Je comptais sur lui, après sa suspension de huit mois. Il pouvait nous rendre service, car il a un talent immense. Je suis surpris, mais je n’ai pas d’autre choix que de prendre acte de son refus. » L’ancien entraîneur du Cotonsport Garoua n’a pas pris pour lui les commentaires d’Eto’o, qui évoque sur son site « l’amateurisme et la mauvaise organisation » dans laquelle baignerait la sélection. « Depuis que je suis là (octobre 2011, NDLR), car je ne veux parler que de ce que je connais, l’équipe nationale travaille dans de bonnes conditions matérielles. La logistique est bonne, tant au niveau des transports que de l’hébergement. Je ne sais pas si son refus de revenir est lié à certaines mauvaises relations qu’il entretiendrait avec des joueurs ou d’autres personnes.»

Eto’o, qui a écrit à Mohammed Iya, le président de la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) pour l’informer de son refus d'honorer sa 110e sélection, s’expose à de nouvelles sanctions. « Personnellement, je ne demanderai pas qu’il soit puni. Et je n’ai pas cru déceler dans son communiqué une intention de ne jamais revenir jouer avec les Lions. On fera sans lui, il faut s’adapter. » Lavagne a décidé de convoquer Léonard Kweuke (25 ans), l’attaquant du Sparta Prague (République Tchèque) pour remplacer Eto’o, dont l’avenir en sélection s’est un peu plus obscurci…

La lettre de Samuel Eto'o à la Fédération camerounaise de football

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Le leader marocain du sucre bat lors de l'appel d'offres le groupe français Somdiaa qui[...]

"Plus jamais Ebola..." : ce sera sans Manu Dibango

Manu Dibango s'est retiré d'un projet musical de sensibilisation à la lutte contre Ebola. Il n'aurait pas supporté que des personnes soient rétribuées pour ce projet censé être[...]

Boko Haram, une guerre qui coûte cher au Cameroun

Le nerf de la guerre contre Boko Haram est un souci de première importance au Cameroun.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120828085752 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120828085752 from 172.16.0.100