Extension Factory Builder
27/08/2012 à 17:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une unité anti-émeute à Conakry. Une unité anti-émeute à Conakry. © AFP

Une manifestation de l’opposition a été dispersée lundi 27 août par les forces de sécurité guinéennes. Vingt-huit militants auraient été arrêtés, selon un officier de police et un responsable de l'opposition.

Chaude journée à Conakry. Une manifestation de l’opposition a été dispersée lundi 27 août par les forces de sécurité guinéennes. La voiture de l’ancien Premier ministre et leader du Parti de l'espoir pour le développement national (PEDN), Lansana Kouyate, qui participait au rassemblement, a été la cible de tirs de la police, rapporte Associated Press.

"Acte inadmissible"

La police aurait fait usage de gaz lacrymogènes devant la demeure de l’opposant Cellou Dalein Diallo, lieu où la manifestation devait démarrer. Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) serait alors monté dans la voiture de Lansana Kouyaté avec d’autres membres de l’opposition dont Sidya Touré et Faya Millimono pour se rendre chez l’ancien Premier ministre dans le quartier de Matoto (banlieue sud-est), quand la police a ouvert le feu. L'ancien Premier ministre a confirmé que son véhicule a été atteint par des projectiles, dénonçant un « acte inadmissible ».

Vingt-huit militants auraient été arrêtés selon un officier de police et un responsable de l'opposition. « 28 de nos militants ont été déjà arrêtés (lundi) et sont en prison à l'escadron de gendarmerie de Matam », a déclaré à l'AFP un des opposants.

D'après Cellou Dalein Diallo, huit militants de son parti, l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), avaient déjà été arrêtés dimanche soir. « Ils sont à la gendarmerie, ils ne reçoivent ni eau, ni nourriture. Je leur ai fait parvenir de la nourriture, les gendarmes n'ont pas accepté », a-t-il dit.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Carte interactive : où et quand se tiennent les élections de 2015 en Afrique

Carte interactive : où et quand se tiennent les élections de 2015 en Afrique

Du Nigeria au Burundi en passant par la Côte d'Ivoire et la Centrafrique, les élections présidentielles, législatives et locales sont nombreuses en 2015 sur le continent africain. "Jeune Afrique&quo[...]

Ce mal qui sème la terreur

Ni nous ni surtout, et c'est le plus grave, nos dirigeants politiques, pourtant comptables de la santé de leurs concitoyens, n'ont écouté les hommes et les femmes d'expérience. Dès le[...]

Guinée - Koutoub Moustapha Sano : "Jusqu'en juillet, l'Arabie était prête à accueillir nos pèlerins"

Conakry a accepté l'interdiction faite à ses ressortissants de se rendre à La Mecque. Et espère que les quotas seront augmentés l'an prochain.[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Massacre du 28 septembre en Guinée : 5 ans après, "la justice n'a toujours pas été rendue"

Plusieurs organisations de droits de l'homme guinéennes et internationales ont dénoncé, samedi, l'absence de justice, à la veille du cinquième anniversaire du massacre du 28 septembre 2009, au[...]

Ebola : le FMI accorde une aide supplémentaire aux pays touchés

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi une enveloppe supplémentaire de 130 millions de dollars en faveur des trois pays les plus frappés par Ebola (Guinée, Liberia, Sierra[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Guinée : attaque meurtrière contre une équipe anti-Ebola, 27 suspects arrêtés

Une semaine après le meurtre de membres d'une équipe en campagne de sensibilisation sur Ebola dans le sud de la Guinée, 27 personnes ont été arrêtées, a annoncé mercredi le[...]

Ebola : chronique d'une panique

Tandis que le virus se propage, les États du monde entier se mobilisent pour enrayer l'épidémie. À chacun sa méthode : l'imagination aussi, c'est contagieux ![...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers