Extension Factory Builder
27/08/2012 à 15:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande : 'Je me rendrai dans quelques semaines au sommet de la Francophonie à Kinshasa' François Hollande : "Je me rendrai dans quelques semaines au sommet de la Francophonie à Kinshasa" © AFP

Le président français participera bien au sommet de la Francophonie, qui doit avoir lieu du 12 au 14 octobre à Kinshasa. François Hollande l'a annoncé lundi 27 août, lors de son discours de politique étrangère inaugurant la traditionnelle conférence des ambassadeurs, à Paris.

François Hollande a confirmé lundi 27 août qu’il sera présent à Kinshasa pour participer au Sommet de la Francophonie organisé dans la capitale congolaise du 12 au 14 octobre.  « Je me rendrai dans quelques semaines au Sommet de la Francophonie à Kinshasa. J’y rencontrerai l’opposition politique, des membres de la société civile et des militants », a-t-il déclaré lors de son discours de politique étrangère inaugurant la traditionnelle conférence des ambassadeurs, à Paris.

François Hollande a tenu à préciser qu'il y réaffirmerait l'attachement de la France à la démocratie et à la lutte contre la corruption. La nouvelle doctrine de la France en matière de politique étrangère sera de « tout dire partout et faire en sorte que ce qui est dit soit fait », a-t-il dit.

Le président français avait affirmé conditionner sa venue à des avancées concrètes en matière de démocratie et de respect des droits de l’Homme et notamment à une réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui garantirait la transparence des futures élections provinciales, ainsi qu'au jugement des « vrais coupables » dans l'affaire Floribert Chebeya.

Au Nord-Mali, "la France est directement concernée"

« Ce continent en forte croissance ne supporte plus le discours larmoyant (..) c'est un continent où la démocratie progresse » a déclaré François Hollande, tout en affirmant sa volonté d'établir de « nouvelles relations » et de « maintenir ses engagements vis-à-vis de ce continent ». « Notre politique sera fondée sur la transparence économique et commerciale » a-t-il ajouté.

Le président français s'est également exprimé au sujet du conflit en Syrie, réclamant le départ de son homologue syrien : « Bachar al-Assad doit partir. Il n'y pas de solution politique avec lui ». « Il continue avec une violence inouïe de massacrer son peuple et de détruire ses villes (...) La CPI devra être saisie » a-t-il ajouté.

Sur la crise malienne et l'implantation de groupes terroristes au Sahel, François Hollande a souligné qu'ils étaient « aussi la conséquence des erreurs commises après la crise libyenne ». L'occasion pour le chef d'État français de redéfinir l'engagement français : « La France est directement concernée, nous aurons à agir. Pas par les interventions d'hier. Mais notre rôle est d'appuyer nos partenaires africains (...) appuyer leurs actions dans le cadre de l'ONU (...) dans le cadre de la Cedeao et de l'UA ».

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : le déraillement d'un train au Katanga fait des dizaines de morts

RDC : le déraillement d'un train au Katanga fait des dizaines de morts

Un train a déraillé mardi au Katanga, près de Kamina (sud-est de la RDC), à quelque 600 km de Lubumbashi. Le bilan provisoire fait désormais état de 57 morts.[...]

RDC : trois morts dans des échauffourées entre militaires et jeunes à Likasi

Trois personnes sont mortes et cinq ont été blessées samedi à Likasi, dans le sud-est de la RDC, lors d’échauffourées entre militaires et jeunes d'un parti de la majorité,[...]

RDC : amnistie pour Réné Abandi, le chef de la délégation du M23 aux pourparlers de paix

Le chef de la délégation de l'ex-rébellion congolaise Mouvement du 23-Mars (M23) aux pourparlers de paix avec Kinshasa a bénéficié d'une amnistie comme une dizaine d'autres membres du[...]

RDC - AS Vita Club : Firmin Mubele Ndombe, une ambition européenne

À tout juste 20 ans, Firmin Mubele Ndombe, l’attaquant de l’AS Vita Club, fait déjà pas mal parler de lui. Le joueur du club le plus populaire de RD Congo pourrait même s’expatrier[...]

Mike la Duchesse : acteur travesti, Congolais et inquiet de l'homophobie en RDC

La RDC pourrait bientôt criminaliser l'homosexualité et sa "promotion". Rencontre avec Mike la Duchesse, premier acteur congolais à avoir interprété le rôle d'un homosexuel, qui[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

RDC : blessé par balles, le directeur du parc des Virunga en soins intensifs

Le Belge Emmanuel de Mérode, directeur du parc national des Virunga (est de la RDC), était en soins intensifs mercredi après avoir été grièvement blessé au cours d'une attaque, la[...]

RDC : Étienne Tshisekedi s'accroche... Et agace ?

Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train au sujet de la santé d'Étienne Tshisekedi, âgé de 81 ans. Mais aux dernières nouvelles il irait mieux. Au point de reprendre à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces