Extension Factory Builder
27/08/2012 à 09:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des manifestants dans les rues de Lomé le 21 août 2012. Des manifestants dans les rues de Lomé le 21 août 2012. © AFP

Une centaine de personnes interpellées dans la nuit du 21 au 22 août, car elles ne possédaient pas de pièce d’identité, ont été relâchées vendredi par la gendarmerie, a annoncé un communiqué du ministre de la Sécurité, le colonel Damehane, publié dimanche 26 août.

Selon un communiqué du ministre de la Sécurité, le colonel Damehane, publié dimanche 26 août, 119 personnes interpellées dans la nuit du 21 au 22 août, lors d'une « opération de contrôle d'identité », ont été relâchées vendredi par la gendarmerie, après des « vérifications approfondies ». L'opération a été menée parce que certaines personnes avaient été « dépossédées de leurs motos par des manifestants incontrôlés » dans la ville de Lomé, affirme le communiqué. D'après les autorités, les personnes interpellées ne possédaient pas de pièce d'identité.

« Par ailleurs, huit autres personnes porteuses d'armes blanches ont été interpellées lors de ces manifestations. Elles ont fait l'objet d'une procédure judiciaire et (ont été) déférées devant le Parquet », précise le communiqué.

« Nous ne savons pas encore si 119 personnes ont été effectivement libérées, mais nous avons constaté que certains de nos militants arrêtés ont été relâchés. Nous ferons le point lundi matin », a réagi Pedro Amuzu, membre du collectif « Sauvons le Togo ».

Nouvelles manifestations mardi

Le  collectif exige l'abrogation de nouvelles dispositions du code électoral adoptées par l'Assemblée nationale sans consensus dans la classe politique. Il demande aussi le report à juin 2013 des élections législatives théoriquement prévues en octobre prochain, en raison de retards dans l'organisation du scrutin. Le coordonnateur de « Sauvons le Togo », Zeus Ajavon, a demandé jeudi le départ du régime du président Faure Gnassingbé, invitant les Togolais « à désobéir et à s'organiser ».

Samedi, des milliers de militants du collectif ont défilé dans les rues de Lomé avant d'organiser un meeting à la plage, sans que les forces de l'ordre s'y opposent. « Nous organiserons des marches suivies de sit-in à la place de l'indépendance les mardi, mercredi, jeudi et vendredi prochains. Le rassemblement se fera à Bè-Château », a déclaré Me Raphaël Kpandé-Adzaré, rapporteur du collectif. « Nous n'adresserons de correspondance à aucune autorité, parce que nous avons en face de nous, des gens qui ne respectent par les textes », avait-il souligné.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Togo : 2030 à l'horizon

Kako Nubukpo est ministre togolais de la Prospective et de l'Évaluation des politiques publiques.[...]

Textile togolais : Nini ou les froufrous du business

Son École des arts de la mode a déjà formé 800 étudiants et elle publie un cahier de tendances destiné aux tailleurs et couturiers présentant, entre autres, ses[...]

Mode - Alphadi : "Donnons une chance à nos artisans"

Des entreprises de textile et des enseignes africaines ? Oui, c'est possible, explique Alphadi, le célèbre styliste nigérien. Qui plaide pour une plus grande implication de l'État togolais.[...]

Togo : l'autre Olympio

Dans la famille, il y a Sylvanus, le père de l'indépendance togolaise, Gilchrist, l'ex-opposant historique. Et maintenant, leur neveu, chef d'entreprise, qui entre en politique.[...]

Togo - Arthème Ahoomey-Zunu : "Les résultats des réformes sont là"

Amélioration des rentrées fiscales, adaptation des infrastructures, politique de l'emploi... Pour le Premier ministre, fini les plans d'urgence : place à l'émergence.[...]

Togo : en attendant la présidentielle

À Lomé, la question taraude tous les esprits : dans quelles conditions se déroulera la prochaine élection présidentielle, prévue début 2015 ? À moins d'un an de[...]

Arts : Jimi Hope et la note bleue

Bluesman et grand admirateur de Jimi Hendrix, le musicien Jimi Hope sculpte et peint aussi. Rencontre avec un ovni de l'art.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers