Extension Factory Builder
27/08/2012 à 09:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des manifestants dans les rues de Lomé le 21 août 2012. Des manifestants dans les rues de Lomé le 21 août 2012. © AFP

Une centaine de personnes interpellées dans la nuit du 21 au 22 août, car elles ne possédaient pas de pièce d’identité, ont été relâchées vendredi par la gendarmerie, a annoncé un communiqué du ministre de la Sécurité, le colonel Damehane, publié dimanche 26 août.

Selon un communiqué du ministre de la Sécurité, le colonel Damehane, publié dimanche 26 août, 119 personnes interpellées dans la nuit du 21 au 22 août, lors d'une « opération de contrôle d'identité », ont été relâchées vendredi par la gendarmerie, après des « vérifications approfondies ». L'opération a été menée parce que certaines personnes avaient été « dépossédées de leurs motos par des manifestants incontrôlés » dans la ville de Lomé, affirme le communiqué. D'après les autorités, les personnes interpellées ne possédaient pas de pièce d'identité.

« Par ailleurs, huit autres personnes porteuses d'armes blanches ont été interpellées lors de ces manifestations. Elles ont fait l'objet d'une procédure judiciaire et (ont été) déférées devant le Parquet », précise le communiqué.

« Nous ne savons pas encore si 119 personnes ont été effectivement libérées, mais nous avons constaté que certains de nos militants arrêtés ont été relâchés. Nous ferons le point lundi matin », a réagi Pedro Amuzu, membre du collectif « Sauvons le Togo ».

Nouvelles manifestations mardi

Le  collectif exige l'abrogation de nouvelles dispositions du code électoral adoptées par l'Assemblée nationale sans consensus dans la classe politique. Il demande aussi le report à juin 2013 des élections législatives théoriquement prévues en octobre prochain, en raison de retards dans l'organisation du scrutin. Le coordonnateur de « Sauvons le Togo », Zeus Ajavon, a demandé jeudi le départ du régime du président Faure Gnassingbé, invitant les Togolais « à désobéir et à s'organiser ».

Samedi, des milliers de militants du collectif ont défilé dans les rues de Lomé avant d'organiser un meeting à la plage, sans que les forces de l'ordre s'y opposent. « Nous organiserons des marches suivies de sit-in à la place de l'indépendance les mardi, mercredi, jeudi et vendredi prochains. Le rassemblement se fera à Bè-Château », a déclaré Me Raphaël Kpandé-Adzaré, rapporteur du collectif. « Nous n'adresserons de correspondance à aucune autorité, parce que nous avons en face de nous, des gens qui ne respectent par les textes », avait-il souligné.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

Le Togolais Kofi Yamgnane, accusé de trafic d'influence, veut "s'expliquer" devant la justice française

Le rêve présidentiel du Togolais Kofi Yamgnane est-il d'ores et déjà en péril ? Selon le quotidien français "Le Monde", l'ancien ministre risque une mise en examen pour trafic[...]

Accord QNB-Ecobank : Mike Brown ne décolère pas

 Mike Brown, le dirigeant du sudafricain Nedbank, n'a pas apprécié que Qatar National Bank soit devenu le premier actionnaire d'Ecobank.[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Bolloré à Lomé, "l'ami des bons et des mauvais jours"

 L'inauguration du 3e quai du Port autonome de Lomé a eu lieu le 14 octobre, en présence de Vincent Bolloré. L'homme d'affaires français, dont le groupe détient la concession du terminal[...]

Togo : le chef de l'opposition candidat à la présidentielle de 2015

Le chef de l'opposition togolaise, Jean Pierre Fabre, a été investi samedi soir par les militants de son parti pour la présidentielle de 2015, à l'issue d'un congrès à Lomé, a[...]

Ebola : les 10 pays africains les plus exposés à l'arrivée d'un malade sur leur sol

Des chercheurs américains ont tenté de recenser les pays les plus exposés à l’arrivée d’un malade atteint d’Ebola sur leur sol. Sans céder à la panique, certains[...]

Mode : la Black Fashion Week en 5 coups de coeur

Quoique boudée par l’establishment de la mode, la Black Fashion Week offre un réel espace de visibilité aux stylistes africains. Voici les coups de cœur de "Jeune Afrique", à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers