Extension Factory Builder
26/08/2012 à 15:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats de la Minurso au Sahara. Des soldats de la Minurso au Sahara. © AFP

Lors d'un entretien téléphonique avec le roi Mohammed VI, le secrétaire général des Nations unies a réitéré sa volonté d'entente avec le Maroc, dans le cadre défini par le Conseil de sécurité.

Ban Ki-moon a affirmé que "les Nations unies n'ont pas l'intention de changer les termes de leur médiation, dont le but est de parvenir à une solution politique au conflit acceptable de part et d'autre", selon un communiqué.

Il a ainsi souligné que son envoyé personnel et son nouveau représentant spécial, Wolfgang Weisbrod-Weber, "rempliront dans les limites du cadre précis, tel que fixé par le Conseil de Sécurité, leurs mandats relatifs à l'avancement du processus de règlement et ce faisant, à la contribution à l'instauration des relations bilatérales escomptées avec l'Algérie."

Le cas Christopher Ross

Wolfgang Weisbrod-Weber a pris la tête de la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental) en juin dernier, après que le mandat de cette dernière avait été prolongé d'un mois. Mais l'avancée des pourparlers autour du Sahara occidental est bloquée depuis que le souverain marocain a retiré, en mai, sa confiance à Christopher Ross, actuellement toujours envoyé personnel du secrétaire général de Ban Ki-moon. Le Maroc jugeait la méthode de Ross "déséquilibrée et partiale" et attend la nomination d'un remplaçant.

Mohammed VI a néanmoins, selon un communiqué du cabinet royal, réitéré "les dispositions sincères, volontaires et constructives du Royaume, qui s'appuient de manière tangible sur la proposition d'autonomie avancée, que la communauté internationale a saluée comme levier sérieux et crédible de sortie de ce conflit."

Lors de leur entretien, les deux hommes ont également évoqué la participation du Maroc aux opérations de maintien de la paix de l'Onu. Le Maroc est actuellement le seul membre arabe du Conseil de sécurité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Maroc - Driss El Yazami : 'Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme'

Maroc - Driss El Yazami : "Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme"

Le Maroc accueille du 27 au 30 novembre à Marrakech la deuxième édition du Forum mondial des droits de l'homme. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et organisateu[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Maroc : CGI entame sa sortie de la Bourse de Casa

Le holding CDG Développement vient de déposer un projet d'offre publique de retrait sur les titres CGI. L'autorité de marché a dix jours pour statuer sur le projet. Les premiers détails d'une[...]

Maroc : le corps du délit

En se mettant elles-mêmes en scène, de jeunes artistes marocaines bousculent les stéréotypes liés au statut de la femme. Issues d'une génération décomplexée par[...]

État islamique : Fatiha Mejjati, la veuve noire

Les combattants marocains de l'État islamique (EI) ont leur star. Son nom : Fatiha Mejjati, veuve de Karim Mejjati, membre d'Al-Qaïda tombé en Arabie saoudite en avril 2005. Véritable[...]

Maroc : enquête sur le contrat controversé de Sicpa

Au Maroc, la société suisse chargée du marquage fiscal des boissons et du tabac est loin de faire l'unanimité. Outre des tarifs jugés excessifs, l'opacité de sa gestion pose[...]

Maroc : inondations meurtrières dans le Sud

La région du Sud-est du Maroc a connu des intempéries exceptionnelles dimanche 23 novembre. Bilan provisoire : au moins 32 personnes tuées et 6 portées disparues.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers