Extension Factory Builder
23/08/2012 à 13:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le journaliste de l'AFP a été légèrement blessé au visage (capture d'écran). Le journaliste de l'AFP a été légèrement blessé au visage (capture d'écran). © YouTube/Hespress

Alors qu'il couvrait une manifestation contre la cérémonie d'allégeance au roi, Mohammed VI, le correspondant de l'AFP au Maroc a été pris à partie par des policiers. Il s'était pourtant au préalable identifié comme journaliste.

La police marocaine manque parfois de retenue... ou de discernement. Mercredi à Rabat, les forces de l’ordre s’en sont violemment prises au correspondant de l’AFP, Omar Brousky. Celui-ci couvrait une mini-manifestation - une dizaine de personnes, pour la plupart militantes du Mouvement du 20 février - contre la traditionnelle cérémonie d'allégeance au roi Mohammed VI qui avait eu lieu la veille, célèbrant l'accession du souverain au trône à la mort de son père Hassan II, en 1999.

Le journaliste s’identifie, montre sa carte de persse, mais les policiers passent outre et le frappe au visage. « Il était 18 heures 15 (heure locale). Alors que je couvrais le rassemblement devant le Parlement, une dizaine de policiers m'ont demandé de dégager. Je leur ai montré ma carte de presse, mais ils ont crié ‘Dégage ! Dégage !' Et là, ils ont commencé à me frapper. Partout. Notamment sur la bouche (…) J'ai le nez qui saigne », a-t-il déclaré à l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

Dans une réaction auprès de l'AFP, le ministre marocain de la communication Mustapha Khalfi a exprimé ses regrets pour cet incident et indiqué que son homologue de l'Intérieur Mohand Laenser avait demandé l'ouverture d'une enquête pour déterminer les responsabilités.

(Avec AFP)

Une vidéo de l'agression publiée sur YouTube par le site d'information Hespress :

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Blaise Compaoré bientôt extradé vers le Burkina Faso ?

Blaise Compaoré bientôt extradé vers le Burkina Faso ?

Lors d'une rencontre jeudi avec la presse nationale, le Premier ministre intérimaire, Isaac Zida, a annoncé que le Burkina allait demander au Maroc l'extradition de Blaise Compaoré si les institutions judiciai[...]

Maroc - Minurso : Bolduc en stand-by

La nomination de la Canadienne Kim Bolduc à la tête de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) n'est toujours pas validée par Rabat.[...]

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

C'est une première dans le royaume. Les chômeurs vont être indemnisés à partir du mois de décembre grâce à la nouvelle indemnité pour perte d'emploi (IPE).[...]

Maroc - Driss El Yazami : "Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme"

Le Maroc accueille du 27 au 30 novembre à Marrakech la deuxième édition du Forum mondial des droits de l'homme. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Maroc : CGI entame sa sortie de la Bourse de Casa

Le holding CDG Développement vient de déposer un projet d'offre publique de retrait sur les titres CGI. L'autorité de marché a dix jours pour statuer sur le projet. Les premiers détails d'une[...]

Maroc : le corps du délit

En se mettant elles-mêmes en scène, de jeunes artistes marocaines bousculent les stéréotypes liés au statut de la femme. Issues d'une génération décomplexée par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces