Extension Factory Builder
22/08/2012 à 09:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Vierge de la paroisse Notre-Dame de Padoue. La Vierge de la paroisse Notre-Dame de Padoue. © DR

Plusieurs témoins affirment avoir vu une statue de la Vierge Marie pleurer des larmes de sang, dans la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue à Moossou, le village natal de Simone Gbagbo, dans la commune de Grand Bassam. Mais l’Église catholique de Côte d’Ivoire reste sceptique.

Moossou, le village natal de l’ex-première dame Simone Gbagbo, incarcérée dans le Nord, a été récemment le théâtre d’un événement insolite. Selon les témoignages de plusieurs fidèles catholiques, la statue de la Vierge Marie, érigée dans l’enceinte de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue aurait pleuré « des larmes de sang », après la célébration de la messe dominicale, le 19 août. Le phénomène a été observé simultanément par plusieurs paroissiens, qui se sont empressés de relayer la nouvelle. Entraînant du même coup une affluence inhabituelle de plusieurs centaines de fidèles vers le site de cette commune de Grand Bassam, près d’Abidjan.

La Vierge aux larmes de sang : un phénomène classique

Sang, huile, ou vraies larmes : beaucoup de statues de la Vierge Marie ont déjà pleuré à travers le monde. Miracles ou supercheries non élucidées, les cas ne sont pas rares. En voici deux parmi les plus célèbres.

- Le 2 Février 1995, une petite statue de la Madone commence à verser des larmes de sang dans le jardin d'une famille de la paroisse Saint-Augustin, à Civitavecchia, un quartier de Rome. Du 2 février au 15 mars, la Vierge pleura quatorze fois devant de nombreux témoins. Les dernières larmes furent versées alors que l’évêque du diocèse, Monseigneur Grillo, tenait la statue dans ses mains. La statuette fut examinée : il s’agissait bien de sang humain et aucun trucage ne fut constaté. Le phénomène surnaturel a été reconnu par l’Église et la « Madone de Civitavecchia » est depuis vénérée par des milliers de pèlerins.

- En janvier 1975, à Akita, au Japon, une religieuse constate que le sol est mouillé autour d’une statue de la Vierge Marie. Elle s'étonne et s’aperçoit rapidement que des larmes d’eau coulent le long de ses joues. En tout, Notre-Dame d’Akita aurait pleuré plus de 101 fois jusqu’en septembre 1985. Le phénomène a été constaté par de nombreux témoins. Ces effusions ont été reconnues par Monseigneur Shojiro Itô, qui, en 1984, a autorisé la vénération de Notre-Dame d’Akita. Benjamin Roger

Mais l’Église catholique de Côte d’Ivoire fait preuve d’une grande prudence, pour ne pas dire plus. «  Le Clergé est sceptique. Nous ne pouvons rien dire pour le moment. Des évènements ont été observés. Nous avons essuyé le visage de la Vierge Marie et le liquide recueilli est en cours d’analyse. Nous avons décidé de fermer l’église et avons posté des vigiles pour surveiller la statue de la Vierge Marie afin d’observer une éventuelle répétition du phénomène », confie à Jeune Afrique un haut membre du Clergé ivoirien.

Sacré-Coeur en sauce

Ce n’est pas la première fois que ce genre d’évènement « miraculeux » survient en Côte d’Ivoire, notamment en période de tensions politiques comme aujourd’hui. En mars 2011, pendant la crise postélectorale, dans un restaurant proche de la caserne de gendarmerie d’Agban, une histoire rocambolesque d’apparition d’une image du Sacré-Cœur de Jésus Christ dans la sauce d’un plat défraye la chronique. Nombre d’abidjanais accourent, mais l’affaire fait long feu - même si elle fait momentanément les comptes de la cuisinière.

Autre exemple parmi d’autres : pendant les combats au cœur du ministère de la défense ivoirienne, en avril 2011, des soldats pro-Gbagbo croient apercevoir un nuage protecteur qui descend du ciel. Un signe rassurant parmi tant d'autres, dont la prolifération en Côte d’Ivoire montre avant tout le grand désespoir des populations après une décennie de troubles.

________

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le FPI se déchire au sujet de la commission électorale

Côte d'Ivoire : le FPI se déchire au sujet de la commission électorale

Le parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale, chargée d'organiser la cruciale présidentielle de 2015. Pour les uns[...]

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Pour le président ivoirien Alassane Ouattara, qui savourait fin août ses derniers jours de vacances à Mougins, dans le sud de la France, la rentrée s'annonce chargée avec un voyage en[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Côte d'Ivoire : Guillaume Koffi et Issa Diabaté, l'architecture et l'art de la passivité

Les architectes ivoiriens Guillaume Koffi et Issa Diabaté s'inspirent de l'architecture traditionnelle africaine pour concevoir des bâtiments de plus en plus passifs. Mais résolument modernes.[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Présidentielle ivoirienne 2015 : les lièvres et la tortue

Alors que l'élection présidentielle ivoirienne aura lieu en octobre 2015, seul Alassane Ouattara a pour l'instant déclaré sa candidature. Les autres leaders politiques continuent de chercher celui qui[...]

Stanislas Zézé : "La notation de la Côte d'Ivoire a rassuré les entreprises locales"

Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment, et Jean-Paul Tonga, directeur des opérations de l'agence de notation basée à Abidjan, reviennent pour "Jeune Afrique" sur l'impact du[...]

Côte d'Ivoire : "Stop Ebola", un clip pour lutter contre le virus

Spots publicitaires, communiqués, messages radiophoniques, les campagnes de sensibilisation contre le virus Ebola battent leur plein sur le continent. En Côte d'Ivoire, un blogueur a décidé de[...]

Bientôt, les palmiers ivoiriens produiront de l'électricité

 À Aboisso, en Côte d'Ivoire, une minirévolution qui s'annonce : la construction d'une centrale d'énergie alimentée par de la biomasse, la première en Afrique à être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex