Extension Factory Builder
21/08/2012 à 19:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'Le Rwanda a le droit de dessiner son destin indépendamment des aides étrangères'. "Le Rwanda a le droit de dessiner son destin indépendamment des aides étrangères". © AFP

Pour faire face aux différents gels d'aides au développement imposés par des pays occidentaux au Rwanda pour son soutien présumé aux rebelles du M23 à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), Kigali lance le "Fonds de développement Agaciro". Tous les Rwandais sont désormais appelés à mettre la main à la poche pour soutenir l’État.

En moins d’un mois, cinq pays (États-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Suède) ont suspendu en partie leur aide au développement pour le Rwanda, pays accusé par les Nations unies de soutenir les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Une situation inconfortable pour un pays dont plus de 40 % du budget de l’État est alimenté par l’étranger.

Question de "dignité"

Pour tenter de combler le déficit budgétaire qui s’annonce, les autorités rwandaises s’apprêtent à lancer, à partir du jeudi 23 août, l’opération « Agaciro », entendre la « dignité » en kinyarwanda. Officiellement, l’initiative a été décidée plus tôt, lors  du « dialogue national », en 2011. Une façon de « rendre le pays de plus en plus indépendant des aides étrangères et redonner aux Rwandais leur dignité », a expliqué John Rwangombwa, ministre rwandais de l’Économie lors d’un point de presse à Kigali, lundi 20 août.

Dans tous les cas, le gouvernement rwandais n’est pas prêt à céder à la pression internationale. Quitte à perdre une bonne part de son aide au développement. « Le Rwanda a le plein droit de dessiner son destin indépendamment des aides étrangères », a même souligné le président rwandais Paul Kagamé devant les hauts cadres de son parti, le Front patriotique rwandais (FPR), le 16 août.

Bon départ

Le message du chef semble être bien passé. Selon l’Agence rwandaise de l’information, les ministres rwandais ont déjà versé 33 millions de francs rwandais, soit plus de 43 000 euros, dans les caisses du « Fonds de développement Agaciro ».

Tout le peuple rwandais est appelé à suivre l’exemple des gouvernants. Ceux vivant au pays peuvent contribuer à l’effort national par voie bancaire ou par SMS. Et un site Internet a été créé pour canaliser l’apport des Rwandais de l’extérieur. « Les ressources mobilisées seront utilisées pour compléter le budget national et soutenir les projets gouvernementaux tels que l’accès à l’électricité dans les zones rurales qui nécessite 1,4 milliard de dollars américains », affirme le ministre Rwangombwa.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui avaien[...]

Le Rwanda va réintégrer la Ceeac

Sept ans après s'en être retiré, le Rwanda va réintégrer formellement la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (Ceeac), lors d'un sommet prévu les 24 et[...]

Rwanda : les pro-Kagamé lancent le débat sur le nombre des mandats présidentiels

Trois petits partis rwandais, proches du pouvoir, ont publiquement lancé le débat sur le maintien du président Paul Kagamé à la tête de l'État après 2017. Ils[...]

Rwanda : prison à vie pour un ex-membre de la garde de Paul Kagamé

Le lieutenant rwandais Joël Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle, a été condamné vendredi à la prison à vie pour "terrorisme" et "complot" contre le[...]

RDC - Rwanda : qu'est-ce qui bloque (encore) le désarmement des FDLR ?

Après la neutralisation du M23, la brigade d'intervention des Nations unies devait s'attaquer aux autres groupes armés notamment les rebelles rwandais FDLR. Mais les pays de la région ont décidé[...]

Rwanda : peines de prison à vie confirmées pour les chefs du parti de Habyarimana

Mathieu Ngirumpatse et Edouard Karemera, chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994, ont vu leurs peines de prison à perpétuité confirmées lundi par le[...]

Que cachent les corps du lac Rweru ?

À la mi-juillet, des riverains du lac Rweru, au Burundi, ont rapporté avoir vu flotter une quarantaine de corps. Ligotés ou enfermés dans des toiles de jute, ces corps auraient montré des[...]

Cadavres du lac Rweru : Washington veut des "enquêtes impartiales" du Rwanda et du Burundi

Alors que de mystérieux personnages ont récemment tenté de déterrer les cadavres retrouvés flottant en août sur le lac Rweru, Washington met la pression sur le Rwanda et le Burundi. Dans un[...]

Génocide au Rwanda : un suspect incarcéré et un autre libéré en Suède

Un Suédois d'origine rwandaise, soupçonné d'avoir participé au génocide de 1994, a été incarcéré en Suède à l'issue de sa garde à vue. Un[...]

Génocide rwandais : visés par deux enquêtes, un Suédois et un Rwandais entendus en Suède

La justice suédoise a arrêté mercredi un Suédois d'origine rwandaise et un Rwandais dans le cadre d'une double enquête sur leur éventuelle participation au génocide de 1994. Selon des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers