Extension Factory Builder
21/08/2012 à 13:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel. Le chef d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel. © AFP

L'émir d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) Necib Tayeb, un des proches d’Abdelmalek Droukdel - le chef du mouvement djihadiste au Maghreb -, a été intercepté dans le sud de l’Algérie, le 15 août, alors qu’il se dirigeait vers le Sahel pour une mission de première importance. 

C’est un coup dur pour les djihadistes d’Aqmi. D’après une dépêche de l'APS, l’agence de presse officielle algérienne, « trois dangereux terroristes » ont été arrêtés, mercredi 15 août, au niveau d'un barrage dressé par les forces de sécurité à l'entrée de la ville de Berriane (Ghardaïa). Parmi eux se trouvait l'émir d'Aqmi, Necib Tayeb, alias Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, l'un des plus anciens membres de l'organisation terroriste.

Chef de la « commission juridique » d’Aqmi et membre de son « conseil des notables », Necib Tayeb était l’un des bras droit de l’émir national Abdelmalek Droukdel. Ancien du Groupe islamique armé (GIA) puis du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), il était recherché depuis 1995.

Les trois hommes, qui circulaient armés à bord d’un 4x4, ont été arrêtés à un barrage des forces spéciales de l’Armée nationale populaire (ANP). Les militaires ont récupéré trois pistolets automatiques et des documents lors de l’interpellation.

Luttes internes

D’après une source citée par l'APS, ils se dirigeaient vers le Sahel sur ordre de Droukdel pour y accomplir une mission de première importance : « réunir les émirs d’Aqmi du Sahel, à l’instar de Belmokhtar Mokhtar, Abdelhamid Abou Zeid et Nabil Abou Alkama, en vue de mettre un terme aux différends et conflits qui opposent les chefferies du Sahel entre elles et à celle du nord ».

L’organisation djihadiste est en effet tiraillée par les luttes internes entre ses différents chefs. Abdelmalek Droukdel, réfugié dans les montagnes de Kabylie, contrôle de moins en moins la montée en puissance de ses deux lieutenants Mokhtar Belmokhtar et Abou Zeïd, actuellement maîtres du Nord-Mali avec d’autres groupes islamistes armés. Le premier patrouillerait dans la région de Gao et le second aurait élu domicile à Tombouctou. Chacun, depuis son fief respectif, tente de prendre le dessus sur son concurrent. Au grand dam de la "direction nationale" de l'organisation terroriste, qui peine à remettre de l'ordre dans ses rangs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines assassiné[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Infographie : l'assassinat des moines de Tibhirine vu selon les différents protagonistes

Deux juges d'instruction français sont actuellement en Algérie pour autopsier les têtes des moines de Tibhirine. En attendant les résultats de leur enquête, "Jeune Afrique" vous propose[...]

Algérie : Abdelmalek Sellal annonce une réunion interministérielle sur les revendications policières

Après un bras-de-fer de plusieurs heures mercredi, le premier ministre Abdelmalek Sellal a finalement reçu une délégation de policiers protestataires. Il a annoncé la tenue d'une réunion[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers