Extension Factory Builder
21/08/2012 à 13:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'opposant gabonais est rentré de Paris le 11 août 2012. L'opposant gabonais est rentré de Paris le 11 août 2012. © AFP

André Mba Obame "sera interpellé", a affirmé une procureure, lundi 20 août. Le motif de cette arrestation serait l'organisation par le parti dissous de l'opposant gabonais, l'Union nationale (UN), d'une manifestation qui a dégénéré en violences, le 15 août.  

Rentré de Paris le 11 août, l’opposant André Mba Obame pourrait être entendu par la justice gabonaise. C’est en tout cas ce qu'a annoncé la procureur Sidonie-Flore Ouwé, visiblement en service commandé. « Je vous assure que M. Mba Obame sera interpellé », a-t-elle lancé lundi 20 août lors d'une conférence de presse.

La procureur n’a pas précisé dans quel cadre serait faite cette interpellation. « J'avoue que c'est une question qui n'est pas tout à fait au cœur de mon intervention mais qui a un lien avec les événements que nous déplorons aujourd'hui », a dit Mme Ouwé. « Ce qui est sûr et certain, je vous le dis, c'est qu'il sera interpellé. Pas en tant que coupable. La présomption d'innocence sera également assurée à M. Mba Obame comme à tous ceux qui sont arrêtés [dans le cadre de la manifestation, NDLR] présentement », a-t-elle ajouté.

Une quarantaines de personnes arrêtées

« Ces événements [du 15 août, NDLR] sont consécutifs à l'appel lancé par M. Mba Obame André et ses compagnons politiques », a-t-elle commenté. Le parti dissous de l’opposant gabonais, l'Union nationale (UN), a organisé une manifestation qui a dégénéré en violences. La procureur a fait état d'une quarantaine de personnes arrêtées, sur trois sites. « Aucun signalement n'a été donné aux forces de sécurité sur le fait qu'une personne sans vie aurait été retrouvée sur les lieux de la manifestation », a-t-elle aussi indiqué, faisant référence aux déclarations de l'opposition gabonaise.

Selon l'UN, les troubles ont fait un mort, une jeune femme asthmatique ayant apparemment très mal réagi aux gaz lacrymogènes. Mais pour le pouvoir, il s'agit d'une mort naturelle. Sidonie-Flore Ouwé s'est contenté d'évoquer « deux blessés légers » et « une jeune femme arrivée décédée » à l'hôpital de Libreville. « Le corps ne présentait aucune lésion corporelle apparente. Aucune autopsie n'a été pratiquée sur la victime pouvant déterminer les causes du décès », a-t-elle déclaré.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - Présidentielle 2016 : la pêche est ouverte !

Gabon - Présidentielle 2016 : la pêche est ouverte !

À l'approche de la présidentielle de 2016, entre démissions fracassantes et ralliements enthousiastes, le parti au pouvoir et l'opposition rassemblent leurs camps. Un article publié dans J.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Gabon : Port-Gentil retrouve la pêche

 Dans le cadre de la diversification de l'économie, le gouvernement a décidé en 2012 de reprendre en main le secteur de la pêche hauturière. Objectif ? Développer une véritable[...]

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal[...]

Gabon : bientôt une plainte contre Ping ?

Les propos tenus par Jean Ping fin juillet sur France 24 ne sont pas passés à Libreville.[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

En Afrique centrale, des raffineries à bout de souffle

Trop petits, les raffineurs du Cameroun, du Congo et du Gabon souffrent d'un manque de rentabilité. Mais loin de s'unir pour s'en sortir, ils optent pour une fuite en avant.[...]

Mascarades africaines : Daniel Henriot, cet étonnant voyageur

Guide de chasse, Daniel Henriot a bourlingué à travers le continent durant plus d'un demi-siècle.[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Corruption au Gabon : la fin de l'impunité ?

La justice gabonaise s'est saisie du rapport d'audit sur les régies finacières dévoilé le 17 juillet dernier. Et c'est la gendarmerie qui enquête.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex