Extension Factory Builder
21/08/2012 à 08:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un garçon blessé dans des affrontements dans la région de Masisi, le 31 juillet 2012 à Goma. Un garçon blessé dans des affrontements dans la région de Masisi, le 31 juillet 2012 à Goma. © AFP

Des combats entre un groupe maï-maï et une milice hutu ont fait onze morts dans le Masisi, à l'est de la RDC. Des centaines d'habitants ont été contraints de fuir leurs maisons.

Cela fait quelques semaines que les milices locales prolifèrent dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC). Depuis vendredi, dans la région du Masisi (Est), des affrontements impliquant certains de ces petits groupes armés ont fait 11 morts et poussé des centaines de personnes à fuir leurs habitations.

Cinq personnes ont notamment été tuées vendredi lors de combats entre un groupe Maï-Maï (local), appelé Force de défense congolaise (FDC,) et une milice hutue, baptisée Nyatura. Depuis, plusieurs villages ont été incendiés et des centaines de personnes ont fuit leurs habitations.

Ces combats se produisent après « que nos frères congolais ont tué des Hutus et brûlé leurs maisons », a déclaré le responsable de la milice Nyatura, le colonel Marcel Haburugira, interrogé près de la bourgade de Masisi, à une centaine de kilomètres au nord-est de Goma. Selon lui, les FDC ont été armées par les rebelles du M23 afin d'accroître l'insécurité dans la région.

Pillages et tueries

De leur côté, les habitants du village de Luke ont fui leurs maisons, emportant matelas, bidons, bassines et enfants. Ils sont allés chercher refuge à Kibaki, un village voisin.

Plus loin, à l'écart de la route, Ngululu, un autre village situé à deux heures de marche, a été partiellement détruit et pillé. D'après des habitants, six personnes - quatre hommes et deux femmes - ont été tuées lors des affrontements du week-end dernier. À une demi-heure de marche, le village de Rusemo a également été pillé. Plusieurs maisons ont été brûlées et des tirs interdisent toute approche.

Les milices maï-maï, qui étaient jusqu'à présent équipées de Kalachnikov, sont désormais dotées de mortiers. L'origine de leur armement n'est pas connue.

L'activité économique dans ces régions fertiles et escarpées qui approvisionnent la capitale régionale, Goma, est quasiment réduite à néant. Les champs sont déserts. Pendant une journée, les journalistes de l'AFP ont croisé deux véhicules, chargés de récoltes de haricots et de pommes de terre. Aucune ONG ni force des Nations unies n'a été vue sur place.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de[...]

RDC : ça se passe comme ça, à L'Espace Ngoma de Kisangani

Créée en 2006, cette salle de spectacle est le point de ralliement des artistes boyomais. En pratique, elle sert aussi de maison de la culture et rayonne bien au-delà de Kisangani.[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

RDC : un millier d'ex-combattants du M23 s'échappent de leur camp en Ouganda

L'armée ougandaise a confirmé mardi la fuite d'un millier d'ex-combattants du Mouvement du 23-Mars (M23) qui se sont échappés de leur camp en Ouganda lors d'une opération de rapatriement vers la[...]

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de[...]

RDC : le colonel Engangela condamné à la perpétuité pour crimes contre l'humanité

Le colonel Engangela, alias "Colonel 106", a été condamné lundi à la réclusion criminelle à perpétuité pour des crimes contre l'humanité commis entre 2005[...]

RDC : le printemps de la jeunesse

Jean Goubald Kalala est un musicien congolais (RDC). En RDC, les jeunes ne mangent plus à leur faim. Ils peinent à poursuivre des études. Certains ont dû les interrompre faute de moyens [...]

RDC - Tirs à Kisangani : accrochage fratricide au sein de l'armée ?

Des tirs ont été entendus lundi à Kisangani, dans le nord-est de la RDC. À en croire plusieurs sources concordantes, des hommes du général de brigade Innocent Kabundi, transfuge de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers