Extension Factory Builder
21/08/2012 à 08:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un garçon blessé dans des affrontements dans la région de Masisi, le 31 juillet 2012 à Goma. Un garçon blessé dans des affrontements dans la région de Masisi, le 31 juillet 2012 à Goma. © AFP

Des combats entre un groupe maï-maï et une milice hutu ont fait onze morts dans le Masisi, à l'est de la RDC. Des centaines d'habitants ont été contraints de fuir leurs maisons.

Cela fait quelques semaines que les milices locales prolifèrent dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC). Depuis vendredi, dans la région du Masisi (Est), des affrontements impliquant certains de ces petits groupes armés ont fait 11 morts et poussé des centaines de personnes à fuir leurs habitations.

Cinq personnes ont notamment été tuées vendredi lors de combats entre un groupe Maï-Maï (local), appelé Force de défense congolaise (FDC,) et une milice hutue, baptisée Nyatura. Depuis, plusieurs villages ont été incendiés et des centaines de personnes ont fuit leurs habitations.

Ces combats se produisent après « que nos frères congolais ont tué des Hutus et brûlé leurs maisons », a déclaré le responsable de la milice Nyatura, le colonel Marcel Haburugira, interrogé près de la bourgade de Masisi, à une centaine de kilomètres au nord-est de Goma. Selon lui, les FDC ont été armées par les rebelles du M23 afin d'accroître l'insécurité dans la région.

Pillages et tueries

De leur côté, les habitants du village de Luke ont fui leurs maisons, emportant matelas, bidons, bassines et enfants. Ils sont allés chercher refuge à Kibaki, un village voisin.

Plus loin, à l'écart de la route, Ngululu, un autre village situé à deux heures de marche, a été partiellement détruit et pillé. D'après des habitants, six personnes - quatre hommes et deux femmes - ont été tuées lors des affrontements du week-end dernier. À une demi-heure de marche, le village de Rusemo a également été pillé. Plusieurs maisons ont été brûlées et des tirs interdisent toute approche.

Les milices maï-maï, qui étaient jusqu'à présent équipées de Kalachnikov, sont désormais dotées de mortiers. L'origine de leur armement n'est pas connue.

L'activité économique dans ces régions fertiles et escarpées qui approvisionnent la capitale régionale, Goma, est quasiment réduite à néant. Les champs sont déserts. Pendant une journée, les journalistes de l'AFP ont croisé deux véhicules, chargés de récoltes de haricots et de pommes de terre. Aucune ONG ni force des Nations unies n'a été vue sur place.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui s’affro[...]

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

 La RD Congo pourrait produire 18 tonnes d'or cette année, selon Martin Kabwelulu, le ministre des Mines du pays d'Afrique centrale. C'est trois fois le volume produit l'an dernier.[...]

RDC : retour à Kinshasa du proche de Bemba, Fidèle Babala

Libéré mardi par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de subornation de témoins, le secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo[...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

RDC : "Vieux Ebola", le nouveau surnom de Koffi Olomidé ne passe pas

Le chanteur congolais (RDC) Koffi Olomidé, 58 ans, été arrêté mardi à Kinshasa pour avoir accroché dans la rue des banderoles annonçant le concert de "Vieux [...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers