Extension Factory Builder
20/08/2012 à 15:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre belge des Affaires étrangères doit également se rendre à Kigali. Le ministre belge des Affaires étrangères doit également se rendre à Kigali. © AFP

Didier Reynders, le ministre belge des Affaires étrangères, est à Kinshasa du 20 au 25 août. Il a rencontré lundi son homologue congolais, Raymond Tshibanda, avec lequel il a évoqué la situation sécuritaire dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Arrivé à Kinshasa lundi 20 août, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a rencontré son homologue congolais Raymond Tshibanda avec lequel il a évoqué la situation dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en proie à la rébellion armée du M23. Le chef de la diplomatie belge se rendra ensuite au sud du pays, à Lubumbashi, puis à l'est, à Bukavu et Goma, avant de gagner le Rwanda le 25 août.

Le gouvernement congolais et l’ONU accusent le Rwanda de soutenir le M23, ce que Kigali dément. Didier Reynders a dit espérer « voir dans les prochains jours une action conjointe (des deux pays) pour stopper cette rébellion ».

Le ministre belge a souhaité que la force des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) serve de base à la force neutre, dont le principe a été accepté par la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), et à laquelle « des éléments viendraient s'adjoindre. (...) Le temps ne joue pas en faveur de la reconstruction d'un État de droit » a ajouté Didier Reynders.

Attentif au procès Chebeya

Le chef de la diplomatie belge a également évoqué plusieurs autres sujets de politique intérieure. Il a affirmé que la Belgique « suivait avec attention » le procès en appel des assassins présumés du militant des droits de l'homme Floribert Chebeya, qui, selon lui, doit se dérouler dans un « délai court et dans la plus grande transparence ».

Didier Reynders a également salué la volonté de réforme affichée par la RDC, dont l'Assemblée nationale doit se saisir dès le 15 septembre d'une réforme de la commission électorale. Les élections provinciales doivent être organisées « le plus rapidement possible, dans l'année qui vient », a-t-il souhaité. Le ministre belge doit encore rencontrer le chef du gouvernement congolais, Augustin Matata Ponyo, et les responsables des deux assemblées, alors qu’un rendez-vous avec le chef de l'État Joseph Kabila était envisagé.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui devrai[...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

RDC : une coalition de l'opposition veut voir Kabila à la CPI

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers