Extension Factory Builder
18/08/2012 à 07:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Aymen Belaid : entre l’Étoile et l'Espérance, 'il y a beaucoup d'engagement'. Aymen Belaid : entre l’Étoile et l'Espérance, "il y a beaucoup d'engagement". © DR

Samedi soir (22 heures), l’Étoile du Sahel accueille l’Espérance de Tunis à Sousse (22 heures). Battue (0-1) à l’aller, l’équipe du milieu de terrain Aymen Belaïd (ex-Sparta Prague, Grenoble), et troisième du groupe A, va jouer gros sur ce duel fratricide. D'autant que l'équipe rivale du Nigeria, les Sunshine Stars, s'est imposée comme second du groupe derrière l'Espérance, après avoir éliminé l'Aso Chlef de la compétition, vendredi soir (1-2).

Jeune Afrique : Affronter une équipe tunisienne en Ligue des Champions, c’est assez particulier…

Aymen Belaïd : Oui, ça fait un peu championnat. L’avantage, c’est que nous jouerons face à notre public, puisqu’en Ligue des Champions, nous ne jouons pas à huis-clos. Le nombre d’entrées sera limité, mais au moins, il y aura de la ferveur. Depuis quelques jours, on sent la pression monter. Et même notre entraîneur, Mondher Kbaier, nous prépare autrement. C’est un match particulier.

La tension est-elle palpable entre les joueurs ?

Disons qu’il faut oublier qu’on peut avoir des amis dans l’équipe de Tunis pendant une heure trente ! Cela reste correct, mais il y a beaucoup d’engagement sur le terrain.

Le championnat est arrêté depuis le début de juillet pour cause de ramadan. Seuls l’Étoile du Sahel et l’Espérance jouent en Ligue des Champions…

Et ce n’est pas simple, car on manque de compétition. En plus, il y a la chaleur, le ramadan qui a évidemment des conséquences sur le physique…

_______

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Fin de campagne présidentielle tendue en Tunisie

Fin de campagne présidentielle tendue en Tunisie

La campagne pour le scrutin présidentiel du dimanche 23 novembre s'est achevée en Tunisie dans un climat délétère. Pourtant, selon la Constitution, les prérogatives du chef de l'Éta[...]

Tunisie : Ben Ali, Leïla et le 14 janvier

Depuis son exil en Arabie saoudite, le président tunisien déchu Zine el-Abidine Ben Ali finalise la rédaction de ses Mémoires. Sa version de la journée du 14 janvier 2011 est attendue avec[...]

Tunisie : Abdelfattah Mourou au Perchoir ?

Pendant que la Tunisie se focalise sur le premier tour de l'élection présidentielle du 23 novembre et que l'ultime séance de l'Assemblée nationale constituante (ANC) mettra un terme le[...]

Tunisie : Slim Chiboub, le gendre de Ben Ali, placé sous mandat de dépôt et écroué

Slim Chiboub, le gendre du président tunisien déchu Zine el-Abidine Ben Ali, est arrivé en Tunisie mardi matin pour s'expliquer devant la justice de son pays. Il a finalement été[...]

Tunisie - Larbi Chouikha : "Nida Tounes n'a pas gagné"

Au-delà des résultats du scrutin, ce politologue, membre de la Ligue tunisienne des droits de l'homme, se projette dans l'après-présidentielle et esquisse les différents scénarios[...]

Tunisie : un scrutin historique !

Remportées par les modernistes de Nida Tounes, les élections législatives du 26 octobre auront scellé la seconde alternance politique en trois ans. Et confirmé l'enracinement de la[...]

CAN 2015 : la Tunisie qualifiée, la Côte d'Ivoire se relance

La Tunisie, en faisant match nul contre le Botswana (0-0) à Gaborone, s'est qualifiée vendredi pour la CAN-2015, rejoignant ainsi l'Algérie et le Cap-Vert qui avaient obtenu leurs billets le mois dernier.[...]

Mehdi Jomâa : "La confiance a été restaurée" en Tunisie

Pour le Premier ministre sortant, le bon déroulement des élections prouve que le pays est dans une dynamique positive.[...]

Tunisie : au milieu du gué...

Parlons cette semaine de la Tunisie. C'est mon pays ; je crois savoir ce qui s'y passe, où il en est et dans quelle direction il va. Je me dois donc de partager mon sentiment avec l'ensemble de mes lecteurs, [...]

Abdelwahab Meddeb, Tunisien des Lumières

L'écrivain et universitaire s'est éteint à l'âge de 68 ans. Dans ses ouvrages comme sur les ondes, il défendait un islam éclairé. Hommage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers