Extension Factory Builder
18/08/2012 à 07:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Aymen Belaid : entre l’Étoile et l'Espérance, 'il y a beaucoup d'engagement'. Aymen Belaid : entre l’Étoile et l'Espérance, "il y a beaucoup d'engagement". © DR

Samedi soir (22 heures), l’Étoile du Sahel accueille l’Espérance de Tunis à Sousse (22 heures). Battue (0-1) à l’aller, l’équipe du milieu de terrain Aymen Belaïd (ex-Sparta Prague, Grenoble), et troisième du groupe A, va jouer gros sur ce duel fratricide. D'autant que l'équipe rivale du Nigeria, les Sunshine Stars, s'est imposée comme second du groupe derrière l'Espérance, après avoir éliminé l'Aso Chlef de la compétition, vendredi soir (1-2).

Jeune Afrique : Affronter une équipe tunisienne en Ligue des Champions, c’est assez particulier…

Aymen Belaïd : Oui, ça fait un peu championnat. L’avantage, c’est que nous jouerons face à notre public, puisqu’en Ligue des Champions, nous ne jouons pas à huis-clos. Le nombre d’entrées sera limité, mais au moins, il y aura de la ferveur. Depuis quelques jours, on sent la pression monter. Et même notre entraîneur, Mondher Kbaier, nous prépare autrement. C’est un match particulier.

La tension est-elle palpable entre les joueurs ?

Disons qu’il faut oublier qu’on peut avoir des amis dans l’équipe de Tunis pendant une heure trente ! Cela reste correct, mais il y a beaucoup d’engagement sur le terrain.

Le championnat est arrêté depuis le début de juillet pour cause de ramadan. Seuls l’Étoile du Sahel et l’Espérance jouent en Ligue des Champions…

Et ce n’est pas simple, car on manque de compétition. En plus, il y a la chaleur, le ramadan qui a évidemment des conséquences sur le physique…

_______

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très fréq[...]

Tunisie : la demi-surprise du chef

En désignant Habib Essid, un technocrate indépendant, au poste de Premier ministre, le président se prémunit contre l'accusation de monopolisation du pouvoir par un seul parti.[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

Tunisie : pourquoi le Sud a choisi Marzouki à la présidentielle

Négligés depuis l'indépendance par le pouvoir central, les électeurs tunisiens du Sud ont massivement voté pour le président sortant, perçu comme l'homme de la vraie rupture[...]

Tunisie : "Si Béji" et les bajboujettes

Le tout nouveau président tunisien, appelé affectueusement Bajbouj, doit aux femmes sa victoire à la présidentielle. Et qu'un électorat féminin porte un candidat à la[...]

Tunisie : Maison de l'image et espace d'expressions

Comment filmer, photographier et dire la Tunisie d'aujourd'hui ? Olfa Feki, architecte, et Wassim Ghozlani, photographe, viennent de créer dans ce but la Maison de l'image.[...]

La Tunisie lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

La Tunisie a obtenu le 27 janvier un milliard de dollars sur les marchés internationaux, davantage que les 750 millions prévus. La demande a atteint 4,3 milliards.[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Tunisie : report du vote de confiance au gouvernement de Habib Essid

À peine formé, le gouvernement proposé par le nouveau chef de l’exécutif, Habib Essid, suscite de vives critiques. Au point que le vote de confiance à l’Assemblée des[...]

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Le parti tunisien Afek Tounes déplore la méthode de négociation quelque peu expéditive du Premier ministre désigné, Habib Essid, pour la formation de son gouvernement.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120818074347 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120818074347 from 172.16.0.100