Extension Factory Builder
17/08/2012 à 13:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Samuel Eto'o reprendra-t-il sa place de capitaine ? Samuel Eto'o reprendra-t-il sa place de capitaine ? © AFP

Suspendu huit mois par la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o figure dans la pré-liste dressée par Denis Lavagne, à trois semaines du match au Cap-Vert en qualifications pour la CAN 2013. La présence à Praia de l'attaquant camerounais de l’Anzi Makhachkala semble de plus en plus évidente…

Si une pré-liste a la valeur qu’on veut bien lui accorder, elle permet néanmoins de spéculer sur les éventuelles nouveautés qu’un sélectionneur veut apporter à son équipe. Au Cameroun, les fans de football attendent avec impatience que Denis Lavagne, le sélectionneur des Lions Indomptables, dévoile l’identité des vingt-trois joueurs qui partiront en stage à Dakar (Sénégal), du 3 au 7 septembre, pour préparer la rencontre au Cap Vert, lors du dernier tour qualificatif pour la CAN 2013.

Et le 24 août - au plus tôt - les Camerounais sauront si Samuel Eto’o, qui figure dans la pré-liste, effectuera son retour en sélection, sa suspension de huit mois prenant fin (il avait écopé de cette sanction pour avoir, avec d’autres joueurs, organisé le boycott du match amical en Algérie le 15 novembre).

Il est fort probable que je l’appelle pour affronter le Cap-Vert.

Denis Lavagne, sélectionneur des Lions Indomptables

« Eto’o est sélectionnable, et il est fort probable que je l’appelle pour affronter le Cap-Vert. À ma connaissance, il n’a pas manifesté de volonté de ne pas revenir en sélection », explique Lavagne, qui assure n’avoir reçu aucune pression, « ni pour le rappeler, ni pour ne pas le sélectionner. C’est un joueur important, dont la seule présence représente un poids pour nos adversaires. » Le retour de l’attaquant de l’Anzi Makhachkala (Russie), déjà auteur de cinq buts depuis le début de la saison (un en championnat, quatre en Ligue Europa), est ardemment souhaité par Adoum Garoua, le ministre des Sports, et par une partie de l’opinion publique, qui ne semble pas lui tenir rigueur du « putsch de Marrakech ».

Les relations houleuses Eto'o-Song

« Pour moi, cette histoire appartient au passé », assure Denis Lavagne, qui n’a eu depuis aucun contact avec l’ancien Barcelonais. « Nous aurons une discussion, mais ce qui m’importe, c’est l’équipe et la qualification pour la CAN 2013. Et je peux vous assurer qu’il n’y a pas cette mauvaise ambiance et ces conflits.  »

Il faudra gérer les relations entre Eto’o et d’autres joueurs.

Patrick Mboma, ex-attaquant camerounais

Patrick Mboma, l’ex-attaquant des Lions, est lui favorable au retour d’Eto’o. Tout en se montrant plus nuancé sur l’atmosphère qui règne dans la tanière. « Sportivement, la présence d’Eto’o s’impose. Au Cameroun, des gens pensent qu’il est indispensable, alors que d’autres estiment que c’est mieux sans lui. De toute manière, aucun dirigeant de la fédération camerounaise n’aurait eu le courage de s’opposer à son retour », tacle Mboma.

« Mais il faudra gérer les relations entre Eto’o et d’autres joueurs, qui sont tendues. » Et notamment avec Alexandre Song, le neveu de Rigobert Song (le team manager des Lions), lequel n’est pas vraiment le meilleur ami d’Eto’o. Sans ce dernier, le Cameroun n’a marqué que six buts lors de ses cinq derniers matches. Son probable retour n’empêchera pas de rêver à des lendemains qui chantent, même s’il ne dissipera pas les doutes qui entourent la sélection camerounaise…

________

Par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : coup d'accélérateur pour le barrage de Nachtigal

Cameroun : coup d'accélérateur pour le barrage de Nachtigal

Le mégabarrage camerounais de Nachtigal, au coût estimé à 1 milliard de dollars, avance. Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", les principaux termes du contrat de réali[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Le leader marocain du sucre bat lors de l'appel d'offres le groupe français Somdiaa qui[...]

"Plus jamais Ebola..." : ce sera sans Manu Dibango

Manu Dibango s'est retiré d'un projet musical de sensibilisation à la lutte contre Ebola. Il n'aurait pas supporté que des personnes soient rétribuées pour ce projet censé être[...]

Boko Haram, une guerre qui coûte cher au Cameroun

Le nerf de la guerre contre Boko Haram est un souci de première importance au Cameroun.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120817131939 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120817131939 from 172.16.0.100