Extension Factory Builder
16/08/2012 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Avenue Habib-Bourguiba, le 14 janvier 2012. Avenue Habib-Bourguiba, le 14 janvier 2012. © Borni Hichem/SIPA

Des militants salafistes ont empêché une troupe iranienne de donner une représentation, mercredi 15 août au soir, lors du Festival international de musique sacrée et soufie de Kairouan. Motif ? Le fait que les musiciens soient "chiites" constituait aux yeux des extrémistes une "atteinte au sacré".

Ils devaient se produire, mercredi 15 août au soir, sur la scène du Festival international de musique sacrée et soufie à Kairouan (160 km au sud de Tunis). Mais les musiciens de la troupe iranienne Mehrab en ont été empêchés par des militants salafistes, a rapporté la radio privée Shems FM. Leur tort ? Être de confession chiite, ce qui selon ces islamistes constitue une « atteinte au sacré ».

« Les salafistes ont empêché le groupe iranien de monter sur scène malgré que les autorités sont intervenues pour les faire partir », a précisé le porte-parole du ministère tunisien de la Culture, Samir Messaoudi, contacté par l'AFP. Mais choqués, le groupe iranien a refusé de donner son concert en disant ne pas être psychologiquement prêt à chanter, a assuré le porte-parole.

Manque d'humour

Selon la radio Shems, un des protestataires a expliqué qu'une pétition circulait sur internet depuis quelques jours, demandant à ce que la troupe iranienne ne se produise pas. Le parti islamiste Ennahdha, que l’opposition et des ONG critiquent pour le manque de fermeté à l'égard des militants sunnites ultraradicaux et sa volonté d'élaboration d'un projet de loi prévoyant des peines de prison ferme pour les atteintes au sacré, a condamné cette attaque.

Mardi soir déjà, la tenue d'un spectacle d'un célèbre humoriste dans le nord de la Tunisie avait été empêchée par des salafistes, le jugeant contraire à l'islam. En juin, ils avaient attaqué une exposition d'art dans la banlieue de Tunis, estimant qu'elle insultait l'islam, ce qui avait provoqué des violences dans plusieurs régions et l'instauration d'un couvre-feu.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

La Tunisie à la pointe de la chirurgie modifiant la couleur des yeux

La Tunisie à la pointe de la chirurgie modifiant la couleur des yeux

Changer la couleur de ses yeux, ce serait aussi simple qu'un coup de bistouri ? C'est ce que vante BrightOcular, une méthode américaine dont la Tunisie est devenu un eldorado alors qu'elle reste interdite aux &Eac[...]

Présidentielle tunisienne : Marzouki et Essebsi polémiquent au sujet de la Constitution

Les quelques lignes adressées par Mohamed Moncef Marzouki, le président sortant, à son rival Béji Caïd Essebsi, chef du parti majoritaire à la nouvelle Assemblée, pour lui demander[...]

Tunisie : Ennahdha protège ses arrières

Alors qu'un second tour de la présidentielle doit encore être organisé en décembre, les négociations ont déjà commencé entre Nidaa Tounès et Ennahdha pour la formation[...]

Présidentielle tunisienne : l'Isie annonce un second tour entre Essebsi (39,46 %) et Marzouki (33,43 %)

L'Instance supérieure indépendante pour les élections en Tunisie (Isie) a rendu public mardi les résultats provisoires (hors recours) du premier tour de la présidentielle organisée le 23[...]

Tunisie : la dernière marche

Les Tunisiens nous étonnent chaque jour un peu plus. De tous les peuples arabes, ils sont ceux qui ont fait montre de la plus grande maturité, malgré de vives inquiétudes après le[...]

Présidentielle tunisienne : vers un second tour Essebsi - Marzouki

Le premier tour de la présidentielle tunisienne s'est tenu dimanche avec un taux de participation d'environ 64 %. Selon les premières estimations à la sortie des urnes, Béji Caïd Essebsi devance[...]

Tunisie : faible participation à la présidentielle

À la mi-journée, le taux de participation à la présidentielle tunisienne était de 11,85 %. Un faible intérêt de la population pour le scrutin, qui ne lui enlève pas son[...]

Tunisie : ouverture des bureaux de vote pour une présidentielle historique

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dimanche en Tunisie pour la première présidentielle libre de son histoire, près de quatre ans après la révolution de janvier 2011 qui lança le[...]

Une Tunisienne remporte le concours "Miss monde Muslimah" en Indonésie

Une informaticienne tunisienne, Fatma Ben Guefrache, a remporté vendredi en Indonésie l'élection de "Miss monde Muslimah", présentée comme une riposte aux concours de beauté[...]

La Tunisie vote pour sa première présidentielle de l'après-révolution

La Tunisie organise dimanche sa première élection présidentielle pluraliste et espère franchir sans accroc cette nouvelle étape de sa transition vers la démocratie, jusqu'ici[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces