Extension Factory Builder
16/08/2012 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président Kabila et la ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui. Le président Kabila et la ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui. © AFP

L’association Convergence pour l'Émergence du Congo (CEC) a engagé une action en référé (procédure d'urgence) devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Son but : empêcher la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Kinshasa, du 12 au 14 octobre.

Pour l’association Convergence pour l'Émergence du Congo (CEC), il serait « immoral » que le sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se tienne à Kinshasa alors que Kabila « n'a pas tenu ses promesses » d'organiser des élections « transparentes et démocratiques ». L’association a ainsi engagé une action en référé (procédure d'urgence) devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris, a annoncé son président lors d’un point presse, jeudi 16 août. Elle demande à la justice une relocalisation hors de RDC du sommet, ainsi que « la nomination d'un administrateur judiciaire qui se substituerait à M. Abdou Diouf, visiblement défaillant », a précisé Me Tricaud.

Le CEC reproche au secrétaire général de l'OIF de ne pas avoir condamné la situation comme il l’avait fait il y a deux ans en relocalisant en Suisse le sommet initialement prévu à Madagascar. « Il y a deux poids, deux mesures », a regretté l'un des avocats de l'association, Me Norbert Tricaud.

Fin de non recevoir

Une première audience de procédure a eu lieu jeudi, mais l’OIF ayant refusé de recevoir une copie de l’acte d’assignation, « la présidente a souhaité » qu’il soit à nouveau produit à l’organisation dont le siège est à Paris, qui avait refusé d'en recevoir copie, a détaillé Me Olivier de Boissieu.

La nouvelle audience aura lieu le 6 septembre. « Ce sera très certainement une audience de plaidoirie, compte tenu de l'urgence de la situation », a ajouté cet avocat, prévoyant que l'OIF tente « de se réfugier derrière l'immunité ».

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa, pou[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

RDC : pour l'accusation, Bemba est "responsable" de la "barbarie" de ses miliciens

Les avocats de Jean-Pierre Bemba tenteront de répondre jeudi aux accusations lancées la veille par le bureau du procureur de la CPI contre l'ancien vice-président congolais, jugé pour trois crimes de[...]

Crimes de guerre en RDC : dix ans de prison pour un ex-rebelle promu général

Un général congolais a été rattrapé par son passé de milicien vendredi à Kinshasa, où la justice l'a condamné à dix ans de prison ferme pour crimes de[...]

Bras de fer entre Orrick et la Banque mondiale autour d'Inga III

Le projet de barrage hydroélectrique Inga III en RD Congo est l'objet depuis quelques mois de vives tensions entre les différentes parties prenantes au sujet des honoraires perçus par les conseillers[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers