Extension Factory Builder
16/08/2012 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des réfugiées maliennes, en juillet 2012 dans un camp à Mentao, au nord de Ouagadougou. Des réfugiées maliennes, en juillet 2012 dans un camp à Mentao, au nord de Ouagadougou. © AFP

Le rapport de situation sur le Mali publié mercredi 15 août par le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) affirme que près de 436 000 personnes ont fui leurs domiciles depuis mi-janvier.

Les conséquences humanitaires du conflit au Mali se font de plus en plus sentir. Selon le rapport de situation sur le Mali publié mercredi 15 août par le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha), près de 436 000 personnes ont fui leur domicile depuis mi-janvier. Ce total, précise le document, comprend « 261 624 réfugiés maliens (...) enregistrés dans les pays voisins par le HCR », le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés, et « 174 000 (...) déplacés internes ».

C’est dans les villes du Nord-Mali que les déplacés sont les plus nombreux (105 000 personnes, plus de 60%). Elles sont suivies de Mopti (centre) comptant 32 500 déplacés, le reste étant réparti entre les autres villes et régions du Sud.

Le choléra s'étend

Au plan sanitaire, les cas de choléra se multiplient : 140, dont 11 décès, ont été recensés à Gao et Ansongo (ville proche) depuis que l'épidémie s'est déclarée, au début de juillet dans un village à proximité de Gao, affirme encore Ocha dans son rapport.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime quant à elle qu'une aide alimentaire d'urgence « doit être fournie à 4,6 millions de personnes » au Mali, dit également Ochoa. Des opérations de distribution alimentaire sont organisées à travers le pays : le Programme alimentaire mondial (PAM) a ainsi « fourni une assistance alimentaire d'urgence à 360 000 bénéficiaires dans les zones accessibles du sud du Mali », et « grâce à ses partenaires présents dans les villes du Nord, le PAM a atteint plus de 148 100 bénéficiaires », affirme la FAO.

Mais ce n'est pas tout. « La menace acridienne reste forte dans le nord du Mali. Un dispositif de riposte est en train d'être mis en place par le Centre national de lutte contre le criquet pèlerin à travers la mise en place d'équipes de prospection et de traitement sur une ligne qui va de Koro (Mopti, centre) à Nara (Koulikoro, centre-ouest) », poursuit l'organisme onusien.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Drague : le bal des faux-culs

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Mali : mort d'un sous-officier de l'armée française, "victime d'un attentat suicide"

L'Élysée a annoncé mardi qu'un soldat français avait été tué au Mali, "victime d'un attentat-suicide", alors qu'il participait à une opération de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers