Extension Factory Builder
16/08/2012 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des réfugiées maliennes, en juillet 2012 dans un camp à Mentao, au nord de Ouagadougou. Des réfugiées maliennes, en juillet 2012 dans un camp à Mentao, au nord de Ouagadougou. © AFP

Le rapport de situation sur le Mali publié mercredi 15 août par le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) affirme que près de 436 000 personnes ont fui leurs domiciles depuis mi-janvier.

Les conséquences humanitaires du conflit au Mali se font de plus en plus sentir. Selon le rapport de situation sur le Mali publié mercredi 15 août par le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha), près de 436 000 personnes ont fui leur domicile depuis mi-janvier. Ce total, précise le document, comprend « 261 624 réfugiés maliens (...) enregistrés dans les pays voisins par le HCR », le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés, et « 174 000 (...) déplacés internes ».

C’est dans les villes du Nord-Mali que les déplacés sont les plus nombreux (105 000 personnes, plus de 60%). Elles sont suivies de Mopti (centre) comptant 32 500 déplacés, le reste étant réparti entre les autres villes et régions du Sud.

Le choléra s'étend

Au plan sanitaire, les cas de choléra se multiplient : 140, dont 11 décès, ont été recensés à Gao et Ansongo (ville proche) depuis que l'épidémie s'est déclarée, au début de juillet dans un village à proximité de Gao, affirme encore Ocha dans son rapport.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime quant à elle qu'une aide alimentaire d'urgence « doit être fournie à 4,6 millions de personnes » au Mali, dit également Ochoa. Des opérations de distribution alimentaire sont organisées à travers le pays : le Programme alimentaire mondial (PAM) a ainsi « fourni une assistance alimentaire d'urgence à 360 000 bénéficiaires dans les zones accessibles du sud du Mali », et « grâce à ses partenaires présents dans les villes du Nord, le PAM a atteint plus de 148 100 bénéficiaires », affirme la FAO.

Mais ce n'est pas tout. « La menace acridienne reste forte dans le nord du Mali. Un dispositif de riposte est en train d'être mis en place par le Centre national de lutte contre le criquet pèlerin à travers la mise en place d'équipes de prospection et de traitement sur une ligne qui va de Koro (Mopti, centre) à Nara (Koulikoro, centre-ouest) », poursuit l'organisme onusien.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta soupçonne Blaise Compaoré de vouloir réintroduire dans le jeu Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Eddine.[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Mali : les groupes armés du Nord veulent faire front commun face au gouvernement

Les six principaux groupes armés du Nord du Mali ont signé jeudi à Ouagadougou une déclaration commune censée mettre fin à leurs divisions. Ils entendent ainsi présenter un front[...]

Mali : les groupes armés du nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Les principaux mouvements armés du Nord du Mali sont réunis depuis mardi à Ouagadougou. Objectif : harmoniser leur plateforme de revendications avant un second round de négociations décisif avec[...]

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

De Nouakchott à Niamey, le nouvel envoyé spécial de l'ONU se démène pour mobiliser chefs d'État et partenaires internationaux. Son nom ? Hiroute Guebre Sellassie.[...]

Mali : le Prytanée militaire de Kati, école d'excellence de l'armée

Sanogo, Dacko, Fané... Tous sortent du même moule : le Prytanée militaire de Kati. Un établissement d'excellence hérité de l'époque coloniale où l'on apprend[...]

Mali - Moctar Mariko : "Les libérations d'auteurs présumés de violences nous atterrent"

La libération, le 15 août dernier, de l'ancien juge islamique de Tombouctou - notamment responsable d'avoir fait pratiquer des amputations -, a suscité les protestations de l'Association malienne des droits de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex