Extension Factory Builder
16/08/2012 à 08:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Syriens soulevant le corps d'un combattant à Alep, le 27 juillet 2012. Des Syriens soulevant le corps d'un combattant à Alep, le 27 juillet 2012. © Capture d'écran/YouTube/AFP

Un rapport de la Commission d'enquête de l'ONU, publié mercredi 15 août, accuse les forces gouvernementales syriennes de crimes contre l'humanité et les rebelles syriens de crimes de guerre.

Crimes contre l'humanité. L'accusation émane de la Commission d'enquête de l'ONU et vise les forces gouvernementales syriennes et leur milice des Chabbiha, selon un rapport de 102 pages diffusé mercredi 15 août à Genève. La commission affirme avoir trouvé « des raisons suffisantes de croire que les forces gouvernementales et les milices Shabiha ont commis des crimes contre l'humanité, crimes de guerre et graves violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire, dont des exécutions sommaires, des tortures, des arrestations et détentions arbitraires, des violences sexuelles, des attaques indiscriminées, des pillages et la destruction de biens ».

"Crimes de guerre"

Le rapports n'épargne pas les rebelles syriens. « L'opposition armée de crimes de guerre dont des meurtres, des exécutions sommaires et des actes de torture, ont été commis par des groupes armés anti-gouvernementaux ». Les droits des enfants ont été violés par les deux camps, pousuit la commission. Toutefois, selon le rapport, « les violations et exactions commises par les groupes armés de l'opposition n'ont pas atteint la gravité, la fréquence et le niveau de ceux commis par les forces gouvernementales et les Shahiba ».

La commission a établi une liste confidentielle de responsables de crimes contre l'humanité qu'elle va transmettre au Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme en septembre.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

La reconnaissance d'un État palestinien par la France serait une grave erreur, selon Netanyahou

La reconnaissance d'un État palestinien par la France serait une grave erreur, selon Netanyahou

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé dimanche à des journalistes que la reconnaissance d'un État palestinien par la France serait une grave erreur, alors que le Parlement fran&cce[...]

Tunisie : faible participation à la présidentielle

À la mi-journée, le taux de participation à la présidentielle tunisienne était de 11,85 %. Un faible intérêt de la population pour le scrutin, qui ne lui enlève pas son[...]

Égypte : Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est déclaré prêt à envoyer ultérieurement des forces dans un futur Etat palestinien pour l'aider à se stabiliser, en accord avec[...]

Tunisie : ouverture des bureaux de vote pour une présidentielle historique

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dimanche en Tunisie pour la première présidentielle libre de son histoire, près de quatre ans après la révolution de janvier 2011 qui lança le[...]

Libye : l'administration Obama blanchie dans l'attaque de Benghazi

L'administration Obama n'a pas failli dans sa réponse à l'attaque du complexe américain de Benghazi, en Libye, qui avait fait quatre morts le 11 septembre 2012, a conclu une commission parlementaire dont le[...]

Une Tunisienne remporte le concours "Miss monde Muslimah" en Indonésie

Une informaticienne tunisienne, Fatma Ben Guefrache, a remporté vendredi en Indonésie l'élection de "Miss monde Muslimah", présentée comme une riposte aux concours de beauté[...]

La Tunisie vote pour sa première présidentielle de l'après-révolution

La Tunisie organise dimanche sa première élection présidentielle pluraliste et espère franchir sans accroc cette nouvelle étape de sa transition vers la démocratie, jusqu'ici[...]

Mokhtar Belmokhtar, "le Ben Laden du Sahara"

Le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem publie une enquête sur le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Édifiant.[...]

Fin de campagne présidentielle tendue en Tunisie

La campagne pour le scrutin présidentiel du dimanche 23 novembre s'est achevée en Tunisie dans un climat délétère. Pourtant, selon la Constitution, les prérogatives du chef de[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers