Extension Factory Builder
16/08/2012 à 08:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Syriens soulevant le corps d'un combattant à Alep, le 27 juillet 2012. Des Syriens soulevant le corps d'un combattant à Alep, le 27 juillet 2012. © Capture d'écran/YouTube/AFP

Un rapport de la Commission d'enquête de l'ONU, publié mercredi 15 août, accuse les forces gouvernementales syriennes de crimes contre l'humanité et les rebelles syriens de crimes de guerre.

Crimes contre l'humanité. L'accusation émane de la Commission d'enquête de l'ONU et vise les forces gouvernementales syriennes et leur milice des Chabbiha, selon un rapport de 102 pages diffusé mercredi 15 août à Genève. La commission affirme avoir trouvé « des raisons suffisantes de croire que les forces gouvernementales et les milices Shabiha ont commis des crimes contre l'humanité, crimes de guerre et graves violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire, dont des exécutions sommaires, des tortures, des arrestations et détentions arbitraires, des violences sexuelles, des attaques indiscriminées, des pillages et la destruction de biens ».

"Crimes de guerre"

Le rapports n'épargne pas les rebelles syriens. « L'opposition armée de crimes de guerre dont des meurtres, des exécutions sommaires et des actes de torture, ont été commis par des groupes armés anti-gouvernementaux ». Les droits des enfants ont été violés par les deux camps, pousuit la commission. Toutefois, selon le rapport, « les violations et exactions commises par les groupes armés de l'opposition n'ont pas atteint la gravité, la fréquence et le niveau de ceux commis par les forces gouvernementales et les Shahiba ».

La commission a établi une liste confidentielle de responsables de crimes contre l'humanité qu'elle va transmettre au Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme en septembre.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Libye : au moins 21 morts dans des combats près de Tripoli

Au moins 21 personnes ont été tuées dans des combats près de Tripoli vendredi, ont indiqué des sources militaires, tandis que les délégations des deux parlements rivaux libyens[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Le Yémen, l'eau, la guerre

Il y a plus d'une vingtaine d'années, un chercheur canadien, appelons-le Stéphane L., était venu nous rendre visite au centre de recherche où je travaillais alors, à l'École des[...]

Pourquoi la Tunisie est une et indivisible

Aïssa Baccouche est sociologue et urbaniste.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Tunisie : Loukil autorisé à coter sa branche automobile

La Bourse de Tunis a donné son accord de principe pour la cotation de UADH (Universal automobile distributors holding), la branche automobile du groupe tunisien Loukil. L'opération, prévue pour la seconde[...]

Le crédit à la consommation de retour en Algérie

 Le gouvernement algérien a adopté le décret restaurant le crédit à la consommation, après une suspension de plus de cinq ans. Réservé aux produits nationaux, il devrait[...]

Maroc - Laurent Sablé : "Fini les procès, place au sport !"

Au terme d'une procédure internationale d'arbitrage, la suspension des Lions de l'Atlas des CAN 2017 et 2019 a été annulée. Entretien avec l'un des avocats de la partie marocaine.[...]

Irak : l'État islamique contrôle la plus grande raffinerie du pays à Baïji

Des jihadistes du groupe État islamique ont réussi à mettre la main mercredi sur la plus importante raffinerie irakienne située à Baïji. Une opération à hauts risques sera[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120815170124 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120815170124 from 172.16.0.100