Extension Factory Builder
16/08/2012 à 08:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Syriens soulevant le corps d'un combattant à Alep, le 27 juillet 2012. Des Syriens soulevant le corps d'un combattant à Alep, le 27 juillet 2012. © Capture d'écran/YouTube/AFP

Un rapport de la Commission d'enquête de l'ONU, publié mercredi 15 août, accuse les forces gouvernementales syriennes de crimes contre l'humanité et les rebelles syriens de crimes de guerre.

Crimes contre l'humanité. L'accusation émane de la Commission d'enquête de l'ONU et vise les forces gouvernementales syriennes et leur milice des Chabbiha, selon un rapport de 102 pages diffusé mercredi 15 août à Genève. La commission affirme avoir trouvé « des raisons suffisantes de croire que les forces gouvernementales et les milices Shabiha ont commis des crimes contre l'humanité, crimes de guerre et graves violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire, dont des exécutions sommaires, des tortures, des arrestations et détentions arbitraires, des violences sexuelles, des attaques indiscriminées, des pillages et la destruction de biens ».

"Crimes de guerre"

Le rapports n'épargne pas les rebelles syriens. « L'opposition armée de crimes de guerre dont des meurtres, des exécutions sommaires et des actes de torture, ont été commis par des groupes armés anti-gouvernementaux ». Les droits des enfants ont été violés par les deux camps, pousuit la commission. Toutefois, selon le rapport, « les violations et exactions commises par les groupes armés de l'opposition n'ont pas atteint la gravité, la fréquence et le niveau de ceux commis par les forces gouvernementales et les Shahiba ».

La commission a établi une liste confidentielle de responsables de crimes contre l'humanité qu'elle va transmettre au Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme en septembre.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Égypte : 78 adolescents pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Égypte : 78 adolescents pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Soixante-dix-huit mineurs ont été condamnés mercredi en Égypte à des peines de 2 à 5 ans de prison parce qu'ils avaient manifesté pour réclamer le retour de l'ancien pr&eac[...]

Mauritanie : le front du refus se dégarnit

Les principaux adversaires du régime ont boycotté le dernier scrutin présidentiel. Atteints par la limite d'âge, ils ne pourront se présenter en 2019. Et, pour le moment, aucun dauphin ne[...]

Carrefour fait son retour en Algérie

 Cinq ans après l'échec d'une précédente implantation, la marque Carrefour fait son retour en Algérie et prépare l'ouverture d'un hypermarché en mars prochain à Alger,[...]

Algérie : un des assassins du Français Hervé Gourdel a été tué par l'armée

Le ministre algérien de la Justice a annoncé mercredi qu'un des assassins d'Hervé Gourdel avait été tué dans une opération de l'armée. Le touriste français avait[...]

La Tunisie à la pointe de la chirurgie modifiant la couleur des yeux

Changer la couleur de ses yeux, ce serait aussi simple qu'un coup de bistouri ? C'est ce que vante BrightOcular, une méthode américaine dont la Tunisie est devenu un eldorado alors qu'elle reste interdite aux [...]

Gouvernement mauritanien : comment faire du neuf avec du vieux

Pas de jeunes, peu de femmes ou de nouveaux visages... Le gouvernement Hademine ressemble à s'y méprendre au précédent. À quelques exceptions près.[...]

L'ambassade de France en Libye s'installe à La Marsa, en Tunisie

L'ambassade de France en Libye vient de s'installer... dans une jolie villa de La Marsa, près de Tunis. Sise dans l'hôtel Radisson, la représentation diplomatique de ce pays à Tripoli a en effet été fermée le [...]

Présidentielle tunisienne : Marzouki et Essebsi polémiquent au sujet de la Constitution

Les quelques lignes adressées par Mohamed Moncef Marzouki, le président sortant, à son rival Béji Caïd Essebsi, chef du parti majoritaire à la nouvelle Assemblée, pour lui demander[...]

Abdel Fattah al-Sissi à Paris : la Libye, les affaires et le dilemme des droits de l'homme

Après l'Italie, la France accueille mercredi Abdel Fattah al-Sissi pour une visite de deux jours à Paris. Malgré son lourd bilan en matière de droits de l'homme, le président égyptien[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers