Extension Factory Builder
15/08/2012 à 12:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les femmes ont désormais le droit de vote en Arabie saoudite... pour 2015. Les femmes ont désormais le droit de vote en Arabie saoudite... pour 2015. © AFP

Non, ce n’est pas de la science-fiction. L'Arabie saoudite a donné son accord à la construction d'une ville industrielle réservée exclusivement aux femmes de manière à ce qu'elles puissent gérer leurs entreprises sans la contraite des lois de ségrégation des sexes en vigueur dans le royaume. Objectif : l'émancipation par l'exclusion. Contradictoire ?

L’information a de quoi surprendre. Et pourtant… C’est le quotidien britannique The Guardian qui a le premier rapporté l’information : une ville exclusivement réservée aux femmes devrait bientôt voir le jour en Arabie saoudite. Les autorités saoudiennes en ont validé le projet à Hofuf, dans l'est du pays.

Le but de cette cité industrielle, qui doit ouvrir dès 2013, est de permettre aux femmes de travailler et d’obtenir une plus grande indépendance financière tout en respectant la ségrégation des sexes imposée par la très stricte monarchie du Golfe. D’après le quotidien britannique, quatre autres cités similaires sont en cours d’élaboration à travers le pays.

La ville sera constituée d'usines textiles, pharmaceutiques et agro-alimentaires. Toutes gérées par des femmes, des bureaux aux chaînes de production en passant par les ateliers de confection. Quelque 5 000 postes devraient ainsi être créés. L'une des femmes d'affaires à l'origine du projet le justifie par la volonté « de réduire le chômage parmi les jeunes femmes diplômées ».

Discrimination wahhabite

Il faut dire que les femmes ne représentent que 15 % de la population active en Arabie saoudite. Elles peuvent travailler comme caissière dans les supermarchés ou au guichet (non mixte) des banques. Depuis peu, elle peuvent aussi travailler dans les magasins de lingerie et les boutiques de cosmétiques.

Avec des lois très strictes, basées sur la charia et le wahhabisme, l’Arabie saoudite est l’une des sociétés les plus misogynes du monde. Les femmes saoudiennes n’ont par exemple pas le droit de voter ou de conduire.

Une timide libéralisation est pourtant en cours. En janvier dernier, les femmes ont obtenu le droit de travailler dans le boutiques de lingerie, les employés masculins étant désormais interdits. Mieux, en septembre de l'année dernière, le roi Abdullah a promis que les femmes pourraient voter lors des élections locales de 2015. « Parce que nous refusons la marginalisation du rôle de la femme dans la société saoudienne dans tous les domaines, conformément à la charia, et après des consultations avec de nombreux savants (religieux) », elles pourront enfin  voter et même prétendre à la députation.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines &agr[...]

Terrorisme : l'étonnante histoire du premier Sud-Africain à avoir rejoint Daesh

Un jeune Sud-Africain, se présentant sous le nom d’Abu Hurayra Al-ifriki, assure avoir rejoint les rangs de l’État islamique en Syrie. Une information qui n’a pas encore été[...]

Yémen : les yeux plus gros que le ventre des houthistes

Maîtres de facto du pays depuis la prise de Sanaa, le 20 janvier, et la démission du président de la transition, les houthistes ne savent pas vraiment quoi faire d'un pouvoir trop facilement[...]

Yémen : une Française travaillant pour la Banque mondiale enlevée à Sanaa

Une ressortissante française travaillant pour la Banque mondiale a été enlevée mardi à Sanaa, ont annoncé les autorités françaises. [...]

Syrie: près d'une centaine de chrétiens assyriens enlevés par l'EI

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, l'Etat islamique a enlevé 90 habitants après avoir attaqué Tal Chamiram et Tal Hermoz, deux villages chrétiens assyriens sous contrôle des[...]

Le nombre de jihadistes européens dans les rangs de l'EI est-il en baisse ?

Pour la première fois, six Français, dont le départ vers la Syrie semblait imminent, ont été privés de leurs passeports. Une décision qui illustre le renforcement de l'arsenal[...]

Le président démissionnaire yéménite a réussi à quitter Sanaa

Après avoir été assigné à résidence durant des semaines, le président démissionnaire du Yémen a réussi samedi dans la matinée à quitter Sanaa pour[...]

Israël : Sara Netanyahou, le boulet

Réputée pour ses frasques et ses lubies, Sara Netanyahou, l'épouse du Premier ministre israélien, a été rattrapée par un scandale qui pourrait, à un mois des [...]

Irak : Saddam Hussein, la corde du pendu, le prix du remord

Il y a huit ans, Saddam Hussein n'exprima aucun remords au pied de la potence. Un ancien opposant, rancunier, met en vente la corde qui servit à son exécution.[...]

Le bêtisier 2014 des fatwas

En France, les attentats terroristes des 7 et 9 janvier 2015 ont provoqué un chamboulement dans les têtes, les humeurs, les programmes des télévisions. On rit moins depuis, et la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120815104648 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120815104648 from 172.16.0.100