Extension Factory Builder
14/08/2012 à 09:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Le judoka congolais Cédric Mandembo, lors d'une préparation aux JO, à Kinshasa. Le judoka congolais Cédric Mandembo, lors d'une préparation aux JO, à Kinshasa. © Junior D. Kannah/AFP/Archives

Ils sont quatre sur une délégation congolaise de douze personnes. Un judoka et trois entraîneurs (boxe, judo, athlétisme) de RDC se sont fait la malle lors des JO de Londres.

Après le Cameroun, c’est au tour de la RDC d’être frappée par « l’exode de muscles » aux Jeux olympiques de Londres, selon l’expression d’un sociologue camerounais. Alors que la cérémonie de clôture des JO 2012 a eu lieu dimanche dernier, une source proche du ministère des Sports, à Kinshasa, a révélé lundi qu’un judoka et trois cadres de la délégation olympique congolaise n’étaient plus joignables et étaient activement recherchés dans la capitale britannique…

« Il y a trois entraîneurs - un entraîneur de boxe, un entraîneur de judo, un entraîneur d'athétisme- et un judoka », confirme Amos Mbayo Kitenge, président du comité olympique congolais. Les intéressés constituent un tiers d’une délégation de douze membres : il s’agit de Cédric Mandembo, judoka concourant dans la catégorie des plus de 100 kg, de Blaise Bekwa, entraîneur de boxe, de Guy Nkita, directeur technique national d'athlétisme, et e d’Ibula Masengo, entraîneur de judo.

Faibles performances

Les quatre athlètes congolais présentés aux jeux Olympiques n'ont pas vraiment brillé lors de cette compétition. Mandembo a perdu son premier combat après seulement 49 secondes. Ilunga Sankuru a terminé 14e sur 15 athlètes aux 1 500 mètres féminin. Le boxeur Mwamba Meji a été déclaré perdant par l'arbitre après 5 minutes et 9 secondes. Quant au marathonien Ilunga Mande, il a jeté l'éponge à deux kilomètres de l'arrivée.

Selon une source informée à Kinshasa, l'entraîneur Blaise Bekwa a disparu du village olympique le vendredi 10 août tandis que Guy Nkita est parti le dernier jour, juste après l'abandon d'Ilunga Mande au marathon. L'entraîneur national de judo, Ibula Masengo, serait parti au cours de la nuit de samedi à dimanche. Quant au judoka Cédric Mandembo, il aurait attendu la fin de la cérémonie de clôture pour s’éclipser…

Nombreux précédents

Mais tout espoir n’est pas perdu de les retrouver avant le retour officiel de la délégation, prévu mardi… « Normalement, le vrai constat [de défection, NDLR] est au niveau de l'aéroport. Jusque-là, on peut dire qu'il y a les quatre qu'on ne retrouve pas au village olympique. S'ils ne se présentent pas à l'aéroport, c'est qu'ils ont fui », a-t-il dit.

Les défections de sportifs congolais en compétition à l'étranger ne sont pas une nouveauté. Amos Mbayo Kitenge se souvient notamment qu'aux JO d'Atlanta, aux États-Unis en 1996, 13 basketteurs avaient fait le déplacement, mais seuls quatre avaient pris l'avion du retour. « Ce sont des entraîneurs qui fuient maintenant, donc ça, c'est grave ! », note cependant le responsable, précisant que cela « n'aura pas d'influence sur l'avenir technique des fédérations ».

De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Baudoin Banza Mukalay semble, lui, ne pas avoir clairement conscience de la gravité de la situation. « Je ne sais pas (...) J'ai quitté ce matin Londres, hier j'étais avec les responsables avant la cérémonie » de clôture des JO, « et ils m'ont fait un rapport que tout allait bien ».

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Félix Tshisekedi au congrès du PS français

RDC : Félix Tshisekedi au congrès du PS français

Félix Tshisekedi devrait représenter son parti au Congrès du PS français, à Poitiers, du 5 au 7 juin.[...]

RDC : tout savoir sur le nouveau dialogue entre Kabila et l'opposition

Moins de deux ans après les "concertations nationales", le président congolais, Joseph Kabila, se dit ouvert à un nouveau dialogue avec l'opposition. Testez notre application pour faire le point sur[...]

RDC : le Pr. Muyembe récompensé en France pour ses travaux sur le virus Ebola

La Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux a attribué mardi un prix au virologue congolais Jean-Jacques Muyembe. Une distinction pour récompenser ses recherches sur le virus Ebola qui ont permis la mise au[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Je n'irai pas à la mangeoire"

À Kinshasa, il a créé la surprise. Félix Tshisekedi a accepté le principe d'un dialogue avec le président Joseph Kabila. Il s'en explique pour "Jeune Afrique".[...]

RDC 

RDC - Ève Bazaiba (MLC) : "Je ne trahirai pas Bemba"

Elle militait aux côtés d'Étienne Tshisekedi. Puis, en 2006, elle a rejoint le leader du MLC, dont elle est désormais le bras droit et à qui elle vient de rendre visite dans sa prison de[...]

RDC - Tueries à Beni : évêques et élus de l'Est montent au créneau

Face à la persistance des tueries à Beni, des évêques officiant dans l'est de la RDC ont accusé ce weekend Kinshasa de "laisser pourrir la situation". Ils ont été rejoints[...]

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers