Extension Factory Builder
14/08/2012 à 17:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacob Zuma rencontre Hu Jintao au forum de coopération Chine-Afrique, le 19 juillet 2012. Jacob Zuma rencontre Hu Jintao au forum de coopération Chine-Afrique, le 19 juillet 2012. © Andy Wong/AFP/Getty Images

La rapidité avec laquelle les relations sino-africaines évoluent suscite des réactions contrastées et alimente des rumeurs plus ou moins fondées.

Ainsi, la Chine a été accusée d’acheter massivement des terres en Afrique avant qu’une étude plus approfondie ne révèle qu’elle n’était propriétaire que de quelques milliers d’hectares. Il en va de même pour les supposées armées de Chinois qui viennent travailler sur le continent, privant la main d’œuvre locale de revenus indispensables. Une chose est sûre, les motivations des investisseurs chinois et l’impact de leur présence sont encore mal compris.

À lire aussi dans Jeune Afrique n°2692-93

L’Afrique idéale Le continent tel qu’on le rêve, puissant, moderne et doté d’infrastructures performantes…

De la science-fiction ? Non, si l’on en juge par les nombreux chantiers censés le projeter dans une nouvelle ère. Dossier spécial de 18 pages.

Tunisie Rached Ghannouchi : « Islam et politique sont indissociables »

Le leader du parti islamiste Ennahdha a accordé une interview à Jeune Afrique. Hier exilé, aujourd’hui très populaire auprès de ses concitoyens, il revient longuement sur sa conception du pouvoir et de la société.

Madagascar. La guerre des clones

En l’espace de quelques jours, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina se sont rencontrés à deux reprises. La fin de la crise malgache ? Pas sûr, tant l’animosité entre les deux hommes est forte, malgré des parcours similaires.

Somalie. Mogadiscio, un air de paix

Après plus de vingt années de guerre civile, la capitale du pays semble revivre. Reportage dans une capitale libérée des milices shebab. Frères d’art Grands-parents, parents, enfants… ils ont choisi d’être artistes. Pour le meilleur et pour le pire. Portraits de familles pas comme les autres.

La Chine a abordé le continent de façon décomplexée et se trouve en partie à l'origine du décollage observé depuis une décennie, à la fois en tant que consommateur de matières premières et en tant que fournisseur de produits de grande consommation et d’infrastructures à moindre coût. Elle est devenue incontournable dans plusieurs pans de l’économie africaine, à commencer par la construction et les industries extractives. Mais il est vrai que les produits chinois, s’ils favorisent les consommateurs, peuvent être mortels pour l’industrialisation du continent et, partant, pour l'emploi. Il en est ainsi du textile, domaine dans lequel la balance commerciale africaine s’est considérablement dégradée durant la dernière décennie.

La main invisible

L’action de l’Empire du Milieu n'est pas aussi coordonnée que certains observateurs aiment à croire. Plus d’un million de Chinois auraient élu domicile sur le continent, mais, de l’exploitant agricole aux ouvriers qualifiés en passant par les hommes d’affaires intrépides et les fonctionnaires, il y a autant de stratégies que d’acteurs. Si l’omniprésence chinoise peut inquiéter, les nations africaines conservent toute leur souveraineté : c’est à elles qu’il incombe de gérer cette relation de la façon la plus équitable possible.

Jeune Afrique vous propose dans son n° 2692-93, en kiosques du 12 au 25 août (en vente deux semaines), un dossier spécial sur les relations entre la Chine et l’Afrique.


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

La Confédération africaine de football (CAF) a maintenu jeudi son soutien à Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat à la présidence de la Fifa. Mais de nombreuses personnalités[...]

Élection à la présidence de la BAD : les candidats du Cap-Vert, du Nigeria et du Tchad dans le trio final

Après cinq tours de vote, Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, reste en tête. Le Tchadien Bédoumra Kordjé s'est emparé du deuxième rang, devant la Capverdienne Crisitina Duarte.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Élection du président de la BAD : Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, en tête au premier tour

Le Nigérian Akinwumi Adesina a obtenu près de 26% des voix, devançant la Cap-Verdienne Cristina Duarte, qui décroche 24,5% des voix grâce au soutien massif des électeurs non-continentaux.[...]

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer[...]

Le Nigérian Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, réunis ce jeudi 28 mai à Abidjan, ont choisi le Nigérian Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la[...]

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers