Extension Factory Builder
09/08/2012 à 15:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Casques bleus à l'intérieur du camp militaire d'Akouédo, le 6 août 2012 à Abidjan. Des Casques bleus à l'intérieur du camp militaire d'Akouédo, le 6 août 2012 à Abidjan. © AFP

Les chefs du camp militaire d'Akouédo, attaqué lundi par des hommes armés, ont été limogés mercredi 8 août par le gouvernement ivoirien. 

Les premières sanctions après l'attaque de la caserne d'Akouédo sont tombées. Pas contre les assaillants, dont l'identité reste encore inconnue, mais contre les chefs du camp militaire et ceux qui avaient la garde de l'arsenal dérobé lors de l'assaut.

D'après un communiqué du Conseil des ministres, les responsables du camp d'Akouédo (nord de la capitale économique ivoirienne) ont été relevés de leurs fonctions et "tous ceux qui avaient la garde des rateliers d’armes" arrêtés.

Le gouvernement a aussi annoncé "la sécurisation de tous les dépôts d’armes et munitions" et "la mise en oeuvre d’un plan stratégique de surveillance des points sensibles" du pays, sans plus de détails.

Six militaires et un assaillant ont été tués dans l'attaque menée lundi par des inconnus armés à Akouédo, au lendemain de la mort de quatre militaires dans deux autres opérations dans le quartier de Yopougon (ouest).

La thèse des partisans pro-Gbagbo prend l'eau

S'exprimant devant la presse, le ministre de l'Intérieur Hamed Bakayoko a déclaré qu'une dizaine de personnes avaient été arrêtées après l'attaque d'Akouédo, en plus de plusieurs autres pour celles de Yopougon. Il a par ailleurs réaffirmé qu'une partie de l'arsenal volé (kalachnikov, lance-roquettes, etc.) avait pu être récupérée.

Il a également de nouveau accusé des partisans de l'ex-président Laurent Gbagbo, mais qui auraient agi, selon lui, de mèche avec des militaires "pro-Gbagbo en exil" au Ghana voisin. "Tous ces événements sont bien liés" et relèvent d'"une stratégie d'attaques simultanées de points stratégiques pour créer une psychose en Côte d'Ivoire", a lancé M. Bakayoko.

Le parti de M. Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI), a contesté mardi tout rapport avec ces attaques et sommé le gouvernement d'agir face à une "vague de violence meurtrière".

Une nouvelle attaque, contre un poste de contrôle de l'armée à l'entrée d'Agboville (80 km au nord d'Abidjan), a fait deux blessés dans la nuit de mardi à mercredi, selon une source militaire.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui pourra[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Affaire Ecobank/Tanoh : "La décision du Tribunal d'Abidjan est dépourvue de tout fondement", estime Ecobank

Suite à sa condamnation à payer 7,5 milliards de FCFA à Thierry Tanoh, son ancien directeur général, Ecobank conteste dans un communiqué la compétence du Tribunal de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120809145840 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120809145840 from 172.16.0.100