Extension Factory Builder
09/08/2012 à 16:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Africa village a fermé ses portes prématurément, le 8 août. L'Africa village a fermé ses portes prématurément, le 8 août. © MO pour JA

Factures impayées ou chantage financier ? L’Africa Village des Jeux olympiques de Londres a fermé ses portes prématurément, mercredi 8 août, suite à un différend financier avec la société anglaise responsable des structures du site. Nul ne sait s'il pourra rouvrir ses portes avant la fin de la compétition.

Le rideau ne tombera sur la scène olympique que dimanche soir, à l’issue de la cérémonie de clôture. Mais pour le Village africain, la représentation pourrait d’ores et déjà être terminée. Mercredi  8 août, la société anglaise de location qui a fourni les structures (notamment les tentes mises à la disposition des pays représentés), a en effet cherché à récupérer son matériel, faute, selon elle, d’avoir vu sa facture honorée.

La note s’élèverait, aux dires de la BBC, à 395 000 livres (plus de 500 000 euros). « Les fournisseurs de structures et les services de sécurité ne sont pas payés. N’étant pas payés, ils sont venus récupérer leur matériel », explique ainsi l’un des organisateurs au quotidien Libération.

Chantage financier

L’affaire, cependant, pourrait ne pas être aussi simple qu’une histoire de facture impayée. Du côté de l’Association des comités nationaux olympiques africains (Acnoa) et de la société Pixcom, l'organisatrice du village, on n’hésite pas à parler en « off » d’un chantage financier de la part du prestataire anglais. Celui-ci, selon une source proche du dossier, aurait en effet déjà été en partie payé. En partie seulement, car la totalité des prestations n’aurait pas été effectuée.

« Ils ont dit : "Nous ne sommes pas capables de tout faire". Nous avons donc engagés un deuxième prestataire, français, qui les a en partie remplacés. Mais maintenant, ils demandent à être payés quand même pour des services qu’ils n’ont pas assurés », se défend-on du côté de l'Acnoa. Qui, en clair, serait prié de passer deux fois à la caisse : auprès de la société française mais également auprès de l’anglaise, qui menace de récupérer son matériel.

Suivre toute l'actualité des JO sur notre page spéciale "L'Afrique aux JO 2012".

La réélection de Lassana Palenfo en jeu ?

Le Village africain est donc, pour le moment, intact ,le prestataire anglais n’ayant pas mis sa menace à exécution. Il serait même en mesure de rouvrir ses portes dès le vendredi 10 août, même si Laurent Bagnis, de la société Pixcom, contacté par Jeune Afrique, a préféré ne pas se prononcer.

La déception pourrait, dans le cas contraire, être immense tant l’optimisme était de mise avec quelque 80 000 visiteurs revendiqués depuis l’ouverture. Le mouvement olympique panafricain pourrait également être affecté. Le président de l’ACNOA, Lassana Palenfo, joue notamment sa réélection. Samedi 27 juillet, il déclarait que ce premier village « ne serait pas le dernier », prenant date pour Rio, en 2016. Il ne s’attendait certainement pas à devoir potentiellement plier bagage avant l’heure.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Vol AH5017 : une plainte déposée contre X en France

Vol AH5017 : une plainte déposée contre X en France

Une semaine après le crash du vol AH5017 d'Air Algérie, les parents et le frère d'une Française décédée avec son époux et ses trois enfants à bord ont porté pla[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main du joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Italie : Matteo Renzi parie sur l'Afrique

Lors de sa visite de trois jours sur le continent, le président du Conseil italien a amorcé une coopération économique inédite.[...]

Ebola : le Royaume-Uni et la Chine craignent la propagation du virus

Tandis que l’épidémie d’Ebola continue de s’étendre en Afrique de l’Ouest, Médecins sans frontières (MSF) a déclaré mercredi le virus “hors de[...]

Ramadan 2014 : plus de 215 millions de Tweets échangés dans le monde !

D'année en année, le ramadan prend de plus en plus d'ampleur sur les réseaux sociaux : 215 millions de Tweets en 2014 contre 74 millions en 2013. Et aucun pays n'est épargné.[...]

Dessin animé : Dottie, l'héroïne noire de Disney Junior qui cartonne aux États-Unis

La petite Dottie, un des rares personnages noirs de Disney, s'est fait une belle place à la télévision et dans le monde des jouets. Populaire jusque dans les rayons des magasins, l'apprentie médecin de[...]

États-Unis : expulsez ces enfants migrants que je ne saurais voir

Fuyant les gangs qui sévissent chez eux, des milliers de mineurs d'Amérique centrale franchissent chaque jour le Rio Grande. L'occasion pour les républicains de fustiger la politique migratoire[...]

Racisme : Richard Trinquier, un maire en guerre contre les femmes voilées

Richard Trinquier, élu UMP de l'Essonne, n'aime pas trop les musulmans. Son dernier fait d'armes : l'interdiction d'une base de loisirs à deux femmes voilées, début juillet. Un geste qui devrait lui[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Christopher Fomunyoh : "Les Africains aspirent à une gouvernance moderne"

Directeur Afrique du National Democratic Institute, basé à Washington, le juriste et politologue camerounais décrypte la vision de l'Afrique selon Obama.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers