Extension Factory Builder
08/08/2012 à 14:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un militaire congolais à Lumbumbashi, en novembre 2011. Un militaire congolais à Lumbumbashi, en novembre 2011. © AFP

Après celle de février, une nouvelle attaque de l'aéroport de Lubumbashi, capitale du Katanga, s'est produite mercredi 8 juillet, faisant trois morts, selon la Monusco. Les assaillants pourraient appartenir à un groupe rebelle indépendantiste non identifié.

Des hommes non identifiés, qui sortent de la forêt, frappent, et disparaissent aussi vite qu’ils sont arrivés. C’est le scénario qui s’est une nouvelle fois produit, mercredi 8 août, à l'aéroport de Lubumbashi (sud-Est). Celui-ci  est situé à une dizaine de kilomètres du centre de la deuxième ville de la République démocratique du Congo (RDC).

« Des hommes non identifiés armés ont attaqué l'aéroport de Luano, à Lubumbashi. Le bilan : il y a un garde républicain qui a été brûlé vif, donc décédé. Deux autres qui sont morts par balle. Le bilan total est de trois », a rapporté le major Ibrahim Diene, porte-parole militaire de la Monusco. Qui poursuit : « Les assaillants ont pu s'échapper par la forêt malgré la riposte des autres gardes républicains. Des enquêtes sont en cours pour préciser l'origine et tout ce qui s'est passé ».

Groupuscule sécessionniste

L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, ressemble fort à l’action d’un groupuscule sécessionniste. Depuis juillet 1960 et la proclamation de l’indépendance du Katanga par Moïse Tshombé, cette riche province minière est régulièrement secouée par des conflits entre indépendantistes et autorités centrales de Kinshasa. Début février 2011, un agent de sécurité avait été tué dans ce même aéroport par des assaillants non identifiés qui avaient été repoussés par les forces armées, après trois heures d'affrontements.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin d'[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

RDC : une coalition de l'opposition veut voir Kabila à la CPI

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre[...]

RDC 

"Esclavage sexuel" et "travail forcé" en RDC, MSF tire la sonnette d'alarme

MSF a dénoncé mercredi les violences que les milices armées des régions minières de l'est de la République démocratique du Congo infligent aux civils. Selon l'ONG, les exploitants[...]

RDC - Me Kapiamba : "Le clientélisme a totalement détruit la justice congolaise"

Après le scandale autour de la mort d'une petite fille d'un an et demi en détention à Kinshasa, le président de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ), Georges Kapiamba,[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

RDC : Lubumbashi en proie à de vives tensions pour l'anniversaire de la sécession katangaise

La ville de Lubumbashi est sous tension vendredi pour l'anniversaire de la sécession katangaise. Des forces de sécurité ont été déployées en prévention d'une attaque des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers