Extension Factory Builder
08/08/2012 à 13:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Thomas Lubanga, condamné le 10 juillet dernier à 14 ans de prison par la CPI. Thomas Lubanga, condamné le 10 juillet dernier à 14 ans de prison par la CPI. © AFP

La CPI est le seul tribunal pénal international permettant la participation des victimes aux procédures. Pour la première fois, mardi 7 août, il a ordonné réparation pour des victimes dans le cadre de la condamnation de l'ex-milicien de RDC, Thomas Lubanga.

Après avoir condamné, le 10 juillet dernier, l'ex-chef de milice congolais Thomas Lubanga à 14 ans de prison, la CPI a décidé, mardi 7 août, de faire indemniser les victimes de ses crimes. « C'est la première fois que la Cour ordonne réparation pour les victimes », a déclaré à Fadi el-Abdallah, le porte-parole de la Cour, qui est confrontée à un défi de taille.

Il faut tout d’abord réunir les sommes nécessaires, et il n'est pas sûr qu'elles soient suffisantes. Elles doivent être mises à disposition par le Fonds au profit des victimes créé en vertu du traité fondateur de la CPI et dirigé par Pieter de Baan. Financé par des donations publiques ou privées, celui-ci a réservé pour l’instant 1,2 millions d'euros pour les réparations ordonnées dans le cadre des condamnations de la CPI - pas seulement celle de Lubanga, donc. Lequel a, en outre, « été déclaré indigent et ne semble posséder à ce jour aucun bien ou avoir », a précisé la Cour dans un communiqué.

Au-delà de la question de l'argent, se pose celle du recensement des victimes pouvant bénéficier des réparations de la CPI. Combien sont-elles ? « Nous nous attendons à ce qu'environ 1 000 victimes soient éligibles en vue d'une réparation », a affirmé Pieter de Baan. Qui ajoute que les critères d'éligibilité sont « plus larges » que ceux ayant permis à 123 victimes de participer à la procédure contre Lubanga. Seule une chose est sûre : les bénéficiaires potentiels sont « les personnes qui ont directement ou indirectement subi un préjudice du fait de l'enrôlement, de la conscription et de l'utilisation d'enfants de moins de 15 ans » en Ituri entre le 1er septembre 2002 et le 13 août 2003, a indiqué la CPI dans son communiqué.

Négociations sur la nature des réparations

Contrairement aux 80 000 autres victimes de crimes commis en RDC et en Ouganda, qui bénéficient depuis 2008 d'un programme d'assistance du Fonds au profit des victimes, la totalité des familles des quelque 60 000 personnes mortes depuis 1999 en Ituri lors d'affrontements interethniques ou de combats entre milices, n'est pas concernée. Que pourront obtenir les personnes rentrant dans les critères définis par la CPI ?

D'abord, les victimes devront faire elles-mêmes des propositions de réparations au Fonds qui les soumettra lui-même aux juges. Elles peuvent très bien ne pas demander de l’argent de manière directe. De Baan assure préférer que les indemnisations prennent la forme de programmes d'éducation et de suivis psychologiques, plutôt que d'un simple transfert d'argent difficile à contrôler. Comme le prouve le scandale de l’indemnisation des victimes du Probo-Koala en Côte d’Ivoire.

Enfin, les victimes - celles qui sont encore en vie - peuvent toujours obtenir de Lubanga quelque chose qu’il sera libre de donner ou non, gratuitement et sans condition. Quelque chose qui n'a pas de prix : « Il peut présenter volontairement des excuses aux victimes, de façon publique ou confidentielle », précise la Cour. Apparemment, ce n'est toujours pas fait.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : l'opposition exige un nouveau calendrier électoral

RDC : l'opposition exige un nouveau calendrier électoral

Des élus de l'opposition congolaise ont déposé mardi à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de la République démocratique du Congo une proposition de calend[...]

RDC - Rwanda : "Rumeurs du lac", ou quand les eaux du Kivu se racontent

Dans un documentaire de 52 minutes dont la diffusion en avant-première est prévue le 10 mars en Belgique, la journaliste congolaise Wendy Bashi interroge le lac Kivu, témoin séculaire de la situation[...]

RDC : Étienne Tshisekedi, ad vitam aeternam

De retour, le vieil opposant congolais semble le seul à pouvoir remettre de l'ordre dans son parti. La situation s'est certes dégradée en son absence... mais peut-être pas autant que son[...]

RDC - R. Tshibanda : "La Monusco a décidé de ne pas lutter contre les FDLR pour des raisons fallacieuses"

La Mission onusienne en RDC (Monusco) a suspendu son appui à l'armée congolaise dans les opérations contre les FDLR. En réponse, Kinshasa a décidé de traquer seul ces rebelles rwandais. De[...]

RDC : les rebelles hutus rwandais fuient l'offensive de l'armée dans les Kivus

Les rebelles hutus rwandais des FDLR fuyaient samedi matin l'offensive de l'armée congolaise dans les provinces des Nord et Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, mais des affrontements[...]

RDC : opérations contre les rebelles hutus rwandais au Nord-Kivu

L'armée congolaise a lancé une offensive contre des rebelles hutus rwandais dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi d'un [...]

Léopards de RDC : Ibenge va convoquer Batshuayi et Mulumba

Actuellement en France, Florent Ibenge, le sélectionneur des Léopards, va convoquer Michy Batshuayi pour les matches amicaux face à l’Irak fin mars. L’attaquant de l’Olympique de Marseille,[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

RDC : l'ancien milicien congolais Ngudjolo Chui acquitté par la CPI

Débuté en 2009, le procès de l’ex-chef de milice congolais, Mathieu Ngudjolo Chui, s’est soldé vendredi par la confirmation en appel de son acquittement par la Cour pénale[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120808125012 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120808125012 from 172.16.0.100