Extension Factory Builder
08/08/2012 à 09:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les représentants des pays des Grands Lacs, le 7 août 2012 à Kampala. Les représentants des pays des Grands Lacs, le 7 août 2012 à Kampala. © Peter Musomoke

Les représentants des pays des Grands Lacs sont réunis les 7 et 8 août à Kampala pour un sommet extraordinaire afin de trouver les modalités de l'établissement d'une "force neutre" dans l'Est de la RDC. Les présidents congolais et rwandais, Joseph Kabila et Paul Kagamé, doivent trouver un terrain d'entente sous peine de voir leurs pays s'enfoncer dans une guerre dont personne ne veut.

Ils sont venus, ils sont tous là. Le président de la RDC, Joseph Kabila, et celui du Rwanda, Paul Kagamé, se sont réunis mardi à Kampala lors d’un sommet extraordinaire de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL). Objectif : trouver une solution pacifique à la crise sévissant au Nord-Kivu depuis le mois de mars dernier, en mettant sur pied une « force neutre » pour éradiquer les groupes rebelles - Mouvement du 23 mars (M23) et Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) - opérant dans la région.

Les présidents Yoweri Museveni (Ouganda), hôte de la réunion, Jakaya Kikwete (Tanzanie) et Pierre Nkurunziza (Burundi) sont également présents. Le Kenya et le Soudan sont quant à eux représentés par leurs vice-présidents respectifs, Kalonzo Musyoka et Adam Youssef, des ministres des quatre autres États-membres de la CIRGL (Angola, Centrafrique, Congo et Zambie) participant aussi au sommet.

Trois options sur la table

Lors des discussions, qui ont lieu à huis clos et devraient s’achever mercredi 8 août à la mi-journée, trois options sont sur la table : une force régionale constituée de soldats de la région et financée par ses États et des « partenaires internationaux »; une force mixte « internationale et régionale incorporée à la Monusco » dont le mandat - limité actuellement à la protection des civils - serait renforcé ; un mandat intérimaire confié à la Monusco en attendant la mise en place d'une « force neutre internationale ».
Alors que débutait la réunion de Kampala, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, en visite à Pretoria, a exhorté les États d'Afrique centrale, « notamment le Rwanda », à coopérer pour priver de soutiens les mutins du M23, l'un des principaux groupes armés actifs dans l'est de la RDC.

Washington, allié-clé de Kigali, a suspendu mi-juillet son aide militaire au Rwanda, après la publication d'un rapport de l'ONU accusant nommément les autorités rwandaises de soutenir le M23. « Nous exhortons tous les Etats de la région, y compris le Rwanda, à travailler ensemble pour tarir le soutien aux rebelles du M23, pour les désarmer et pour traduire leurs leaders devant la justice », a déclaré Mme Clinton à Pretoria.

Elle faisait écho à une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU, la semaine dernière, réitérant une eferme condamnation de tout appui extérieur apporté au M23 notamment par d'autres payse et demandant eà tous les pays de la région de coopérer activement avec les autorités congolaises pour le démantèlement et la démobilisation du M23 ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

En marge de la conférence internationale sur les minerais de conflit qui s'ouvre le 3 novembre à Kinshasa, Global Witness a accusé vendredi des militaires congolais de continuer à se livrer au commerce [...]

RDC : à Beni, Kabila promet de "vaincre" les ADF

Lors de son adresse à la population de Beni, Joseph Kabila a déclaré vendredi que la RDC allait vaincre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables de récents[...]

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

RDC : Joseph Kabila est arrivé à Beni, cible de récents massacres

Joseph Kabila, très attendu après les massacres du mois d'octobre, est arrivé à Beni mercredi.[...]

RDC : un soldat et un rebelle de l'ADF tués près de Beni, avant la visite du président Kabila

Deux personnes ont péri mardi soir dans des affrontements entre l'armée congolaise (FARDC) et les ADF, rébellion islamiste ougandaise. Un soldat et un rebelle ont été tués.[...]

RDC : dans la tête de Joseph Kabila

À deux ans de la présidentielle, le débat sur la réforme de la Constitution se résume à une seule question : Joseph Kabila pourra-t-il briguer un troisième mandat ? À[...]

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers