Extension Factory Builder
08/08/2012 à 09:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Taoufik Makhloufi vainqueur de sa demi-finale du 1500 m aux Jeux de Londres, le 5 août 2012. Taoufik Makhloufi vainqueur de sa demi-finale du 1500 m aux Jeux de Londres, le 5 août 2012. © Sipa

L’Algérien Taoufik Makhloufi est devenu champion olympique du 1 500 mètres, mardi 7 août, à Londres. Une médaille d’or qui a une saveur particulière après la brève polémique sur son exclusion temporaire des Jeux de Londres.

Taoufik Makhloufi a des nerfs d’acier et des jambes de feu. Mardi soir, sous la pluie londonienne, le coureur algérien est devenu champion olympique du 1 500 mètres en s'imposant en 3:34.08 en finale. Il a devancé l'Américain Leonel Manzano, 2e en 3:34.79, et le Marocain Abdalaati Iguider, 3e en 3:35.13. Taoufik Makhloufi succède au Kényan Absel Kiprop, sacré à Pékin en 2008.

À 24 ans, Taoufik Makhloufi décroche la première médaille d’or olympique algérienne depuis 12 ans et le titre, déjà sur 1 500 mètres, de la coureuse Nouria Mérah-Benida à Sydney.

Le jeune coureur, originaire de Souk Ahras, n'a pas caché sa fierté après sa victoire. « C'est une grande médaille pour l'Algérie, surtout pour le cinquantième anniversaire de l'indépendance du pays. C'est aussi un grand cadeau pour le peuple algérien et pour le monde arabe », a-t-il ainsi déclaré au micro de Radio France International (RFI).

Exclu puis repêché

Taoufik Makhloufi avait failli louper la finale du 1500 mètres à cause d'une bévue de la fédération algérienne. Maintenu sur 800 mètres contre son gré, il avait quand même dû disputer cette épreuve lundi matin. Il n'avait pas vraiment couru, ne tentant jamais de rivaliser avec ses adversaires. Il avait même cessé de courir et était reparti en arrière vers le sautoir à la perche.

Lundi 6 août, l’IAAF (Fédération Internationale d’Athlétisme) annonçait que le coureur de demi-fond était exclu des Jeux de Londres pour « mauvaise foi » et « manque de combativité ». La fédération internationale avait toutefois précisé que le coureur algérien pouvait être réintégré en finale du 1 500 mètres s'il présentait un certificat médical signé par un praticien local justifiant son refus de courir le 800 mètres.

Contre toute attente, Makhloufi avait réussi à fournir un certificat médical, signé par deux médecins. Selon Reuters, ces documents attestaient qu’il « souffrait d'une blessure douloureuse qui toutefois, avec un traitement approprié, pourrait lui permettre de courir 24 heures plus tard. »


 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus me[...]

RFI : Yasmine Chouaki, ondes métisses

Issue de l'immigration, journaliste à Radio France internationale, elle reçoit chaque semaine dans En sol majeur des personnalités riches d'une double culture.[...]

Algérie : Rachid Nekkaz contre le FLN

L'homme d'affaires algérien Rachid Nekkaz passe pour un original, voire un provocateur. Son dernier "coup" ? Jouer les justiciers en portant plainte contre le patron du FLN.[...]

France - Afrique : acheteeez... armes !

Qui sont les meilleurs clients de l'industrie militaire française ? Sur le continent, le Maroc, engagé dans une course avec l'Algérie, se montre particulièrement dépensier.[...]

Algérie - France : toujours les moines de Tibhirine

Autorisé à se rendre en Algérie les 12 et 13 octobre pour enquêter sur l'assassinat des moines de Tibhirine en 1994, le juge français Marc Trévidic ne pourra cependant pas travailler comme[...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Ryad Boulanouar, banquier alternatif

D'origine algérienne, Ryad Boulanouar, ingénieur de 40 ans, a créé le Compte-Nickel, pour les exclus du système bancaire.[...]

CAN 2015 : le Cameroun écrase la Côte d'Ivoire, l'Algérie s'impose sur le fil

Large victoire pour le Cameroun mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1) lors des éliminatoires de la CAN 2015. De son côté, l'Algérie s'est imposé 1 à[...]

Algérie : hausse de 10% du budget militaire, à 13 milliards de dollars

Le projet de loi de finance algérien dévoilé mardi prévoit une hausse de 10% du budget de la Défense, à 13,1 milliards de dollars. Loin devant l'éducation, à 9 milliards.[...]

Le gouvernement ouvre une enquête sur les récentes défaillances d'Air Algérie

Les autorités algériennes ont annoncé dimanche soir avoir lancé une enquête exhaustive concernant la gestion et la qualité des prestations d'Air Algérie - qui compte 43 avions -[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex