Extension Factory Builder
07/08/2012 à 17:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Isabelle Sambou vise une médaille en lutte libre à Londres, le 8 août. Isabelle Sambou vise une médaille en lutte libre à Londres, le 8 août. © AFP

Quintuple championne d’Afrique, championne du monde de lutte sur plage, la Sénégalaise Isabelle Sambou se présente aux Jeux olympiques de Londres avec un objectif de taille : un podium, voire un titre, en lutte libre, dans la catégorie des moins de 48 kilos. Réponse mercredi 8 août.

« Mon objectif, c’est d’aller me battre, de gagner, et de ramener la médaille pour le Sénégal et pour toute l’Afrique. » Isabelle Sambou ne se cache pas. La pensionnaire du centre sportif de Thiès, capitaine d’un groupe de quarante lutteurs, majoritairement masculins, ira à Londres pour monter sur le podium.

>> Retrouvez l'actualité de l'Afrique aux Jeux olympiques sur notre page spéciale.

Future commerciale ?

Au programme

Les épreuves de lutte libre, dans la catégorie d'Isabelle Sambou, les moins de 48 kilos, auront lieu le 8 août à partir de 14 heures (heure française). L'autre lutteur sénégalais, Malal Ndiaye, qui combat chez les 120 kilos, entrera dans la compétition le 11 août.

Pour cette Casamançaise de 31 ans, qui a découvert la lutte avec ses frères, le chemin aura pourtant été long. Quintuple championne d’Afrique de lutte libre, Isabelle n’avait pu se qualifier pour les derniers Jeux, à Pékin, en 2008. Surtout, Isabelle Sambou s’est d’abord battue contre son propre corps pour parvenir à entrer dans la catégorie des moins de 48 kilos à Londres. Trois kilos à perdre et beaucoup de sacrifices pour une sportive de ce niveau, pas franchement en surpoids.

Mon objectif, c’est d’aller me battre, de gagner.

Élue meilleure sportive de l’année au Sénégal en 2011, troisième meilleure africaine, la Sénégalaise attend son heure. Elle sonnera peut-être, mercredi 8 août. Une médaille potentielle qui pourrait être synonyme de fin de carrière. Isabelle Sambou aimerait en effet suivre des études pour, ensuite, se lancer dans le commerce. Un nouveau départ après une carrière exemplaire.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les sons de la semaine #22 : Petite Noir, Swamp Dogg, Mad Lenoir...

Les sons de la semaine #22 : Petite Noir, Swamp Dogg, Mad Lenoir...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire ![...]

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

Lors d'un entretien télévisé diffusé jeudi, le président français, François Hollande, a adressé un message de bonne gouvernance aux dirigeants africains.[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

La Francophonie, un idéal voué à l'échec

Magaye Gaye est directeur général du cabinet de recherche de financement GMCCONSEILS (Dakar, Sénégal). Au moment où le Sénégal  s’apprête à accueillir le[...]

Francophonie : candidats au poste de secrétaire général, leurs atouts et leurs faiblesses

Dimanche à Dakar, les chefs d'États membres de la Francophonie éliront le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Présentation[...]

Pour les 70 ans du massacre de Thiaroye, le Cran intente deux actions contre l'État français

Une association française, le Conseil représentatif des associations noires (Cran), a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice contre l'État français. Elle souhaite notamment[...]

Francophonie : la succession de Diouf en question à la veille du sommet de Dakar

La Francophonie a bien du mal a trouver un successeur à son secrétaire général, Abdou Diouf. Celui-ci sera-t-il contraint d'effectuer un nouveau mandat ?[...]

Football : et si Ronaldinho poursuivait sa carrière en Angola ?

Certes en fin de carrière, le Brésilien Ronaldinho, dont le contrat avec son club mexicain arrive à son terme, a été approché par le club de Kabuscorp.[...]

Francis Wolff dans l'intimité du jazz

Un album rassemblant les images du producteur-photographe Francis Wolff montre les jazzmen du label Blue Note sous un jour inédit.[...]

Ferguson : des dizaines de milliers de manifestants dans 170 villes américaines

Dans la nuit de mardi à mercredi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans 170 villes des États-Unis contre la décision d'un grand jury de ne pas engager de poursuites contre le policier[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces