Extension Factory Builder
07/08/2012 à 10:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Habiba Ghribi, vice-championne olympique du 3000 mètres steeple. Habiba Ghribi, vice-championne olympique du 3000 mètres steeple. © Reuters

Habiba Ghribi a décroché l'argent sur 3000 mètres steeple à Londres. C'est la première athlète tunisienne à grimper sur un podium olympique.

L'Histoire retiendra son nom. À 28 ans, Habiba Ghribi est devenue la première athlète tunisienne à décrocher une médaille olympique. La coureuse de fond a remporté l'argent sur 3000 m steeple, lundi 6 août, au stade olympique de Londres. Elle a réalisé le chrono canon de 9’08’’37, pulvérisant au passage de trois secondes son record national. 

Vice-championne du monde à Daegu en 2011, Habiba Ghribi été devancée de quelques pas par la Russe Yuliya Zaripova (9’06’’72). L’Éthiopienne Sofia Assefa complète le podium (9’09’’84). Depuis le début des épreuves d'athlétisme à Londres, c'est la première fois qu'une athlète ni éthiopienne ni kényane remporte une médaille.

Une médaille pour "la nouvelle Tunisie"

Avec cette médaille d'argent, la jeune femme est la deuxième athlète de son pays à monter sur un podium olympique. La native de Kairouan succède au grand Mohamed Gammoudi, mutltimédaillé aux JO en course de fond entre 1964 et 1972. 

« C’est une médaille pour tout le peuple tunisien, pour les femmes tunisiennes, pour la nouvelle Tunisie », a déclaré Habiba Ghribi à RFI après sa course hors-norme.

Il s'agit de la deuxième médaille tunisienne aux Jeux de Londres, après le bronze remporté par le nageur Oussama Mellouli sur 1500 mètres nage libre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Audiovisuel tunisien : mauvaises ondes à la Haica

Incapable de s'imposer dans un monde médiatique qui flirte avec le pouvoir politique, la Haica, l'instance de régulation de l'audiovisuel, est fragilisée par une série de démissions.[...]

Attentat du Bardo : un second suspect marocain arrêté en Tunisie

Selon l'AFP, un Marocain suspecté de complicité dans l'attentat du Bardo a été arrêté jeudi en Tunisie. Un autre ressortissant du royaume avait été interpellé en Italie[...]

Tunisie : fusillade dans la caserne de Bouchoucha à Tunis, sept militaires tués

Un soldat tunisien a ouvert le feu lundi matin sur d'autres soldats, dans la caserne de Bouchoucha, à Tunis. Au moins sept militaires ont été tués et d'autres blessés, selon le ministère[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Tunisie : contre la contrebande, l'électronique !

Habib Essid, le Premier ministre tunisien, et Slim Chaker, son ministre des Finances, ont donné carte blanche à Adel Ben Hassine, le directeur général des douanes fraîchement nommé,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi reçu par Barack Obama à la Maison blanche

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi sera reçu jeudi à Washington par son homologue américain Barack Obama. Cette deuxième rencontre entre les deux hommes à la Maison[...]

Comment Samir Tarhouni, l'ancien chef de la BAT, a empêché les Trabelsi de quitter la Tunisie en 2011

Samir Tarhouni, l'ancien patron de la brigade antiterrorisme (BAT) a été l'un des principaux protagonistes du départ de Ben Ali. Retour sur un épisode clé de l'histoire tunisienne[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers