Extension Factory Builder
06/08/2012 à 17:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président Denis Sassou Nguesso vote au 2e tour des législatives, le 5 août 2012 à Brazzaville Le président Denis Sassou Nguesso vote au 2e tour des législatives, le 5 août 2012 à Brazzaville © AFP

Au lendemain du second tour des élections législatives, organisé dimanche 5 août, l'opposition congolaise a dénoncé des fraudes et relevé plusieurs incidents.

Comme pour le premier tour, organisé le 15 juillet, l'opposition congolaise est montée au créneau au lendemain du second tour des élections législatives. Lundi 6 août, elle a dénoncé de « flagrantes irrégularités » lors du scrutin tenu la veille, qui selon elle a été marqué par plusieurs incidents, notamment dans le sud du pays.

« Le vote d'hier a connu les mêmes irrégularités et les mêmes fraudes que lors du précédent tour », a déclaré Martin Kimpo, secrétaire national de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads, premier parti de l'opposition).

Selon lui, l'Upads a été « laminée » pour qu'il n'ait pas de groupe au parlement. « Le pouvoir va se retrouver seul pour bien accomplir sa mission de modifier la constitution pour permettre au président Denis Sassou Nguesso de se porter encore candidat en 2016, alors que la constitution de 2002 le lui interdit », a-t-il ajouté.

Le parti de l'ancien chef de l'État Pascal Lissouba (1992-1997) avait menacé de bloquer le vote en cas d'irrégularités. Il n'a pas mis sa menace à exécution.

Faible participation

Le vote a été marqué par une faible participation à Brazzaville. À Pointe-Noire, dans le sud du pays, les militants de deux candidats se sont violemment affrontés dans un centre de vote, et un cameraman d'une chaîne locale qui filmait la scène a été battu et brièvement hospitalisé.

« Il y a eu beaucoup d'incidents mais parfois isolés à Pointe-Noire. Nous attendons les rapports des commissions locales pour analyser, puis statuer sur d'éventuels cas de fraudes », a affirmé Céphas Germain Ewangui, vice-président de la Commission nationale d'organisation des élections (Conel).

« Nous aurons les résultats dans 72 heures maximum, sinon nous allons les publier mardi », a indiqué dimanche le ministre de l'Intérieur Raymond Zéphirin Mboulou.

Le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) semble assuré de conserver la majorité à la future Assemblée nationale, qui comptera 136 sièges au lieu des 139 initialement prévus. Trois circonscriptions de Brazzaville, touchées par les explosions début mars, n'ont en effet pas pu voter.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

JO-2016 : Claude Le Roy accuse le Ghana de tricher sur l'âge des joueurs

JO-2016 : Claude Le Roy accuse le Ghana de tricher sur l'âge des joueurs

Le sélectionneur du Congo Brazzaville Claude Le Roy, a accusé dimanche le Ghana d'avoir aligné des joueurs trop âgés samedi lors de la défaite (1-0) de son équipe en qualifications p[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Cameroun, Congo, Gabon, Mali, RDC... : ci-gît la Corsafrique !

De l'île au continent - comme des affaires à la politique -, il n'y a qu'un pas, que les Corses ont très tôt franchi. Mais après s'être taillé un royaume en Afrique,[...]

Congo-Brazzaville : les musulmanes interdites de port du voile intégral

Épargné par les violences islamistes qui touchent son voisin camerounais, le Congo a décidé d'interdire aux musulmanes de porter le voile intégral dans les lieux publics "pour[...]

Congo-Brazzaville : Kolélas contre Kolélas...

À quatorze mois de l'élection présidentielle, le camp du pouvoir peine à clarifier ses positions sur la question d'une nouvelle candidature de Denis Sasssou Nguesso.[...]

"Le Méridional" : Henri Lopes, un étranger sur l'île

Pour qui n'a jamais lu un roman de l'écrivain congolais Henri Lopes, Le Méridional serait une porte d'entrée idéale.[...]

Airtel Trace Music Star : la star Akon adoube Mayunga, un jeune prodige tanzanien

Les chaînes musicales de Trace ont diffusé le 18 avril la finale d'Airtel Trace Music Star. Un concours étalé sur six mois à l'issue duquel le jury présidé par la star[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Guinée Équatoriale : Malabo contre Boko Haram

Face aux terroristes nigérians, Teodoro Obiang Nguema souhaite s'imposer comme le garant financier de la sécurité régionale. L'occasion de se rendre incontournable à un an de la[...]

Congo-Brazzaville : enquête sur l'étrange contrat d'un négociant pétrolier suisse

 Dans un rapport détaillé, l'ONG suisse la Déclaration de Berne dénonce les conditions, jugées anormalement avantageuses, d'un contrat attribué par l'entreprise publique congolaise[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers