Extension Factory Builder
06/08/2012 à 12:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des policiers, avenue Bourguiba, avant une manifestation à Tunis. Des policiers, avenue Bourguiba, avant une manifestation à Tunis. © AFP

Le célèbre blogueur Sofiane Cheroubi a été arrêté dimanche 5 août pour ivresse et "atteinte aux bonne moeurs". Quelques heures plus tard, une manifestation contre le gouvernement a été violemment dispersée à Tunis

Sofiane Chourabi était-il trop gênant pour le gouvernement islamiste? Dimanche, au petit matin, le célèbre blogueur tunisien a été arrêté pour ivresse et "atteinte aux bonnes moeurs". Quelques heures plus tard, à Tunis, la police a dispersé sans ménagement une manifestation d'opposition qui dénonçait des atteintes aux libertés.

Sofiane Chourabi, rendu célèbre pour ses écrits acerbes contre le régime du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, a été arrêté au petit matin sur une plage du nord-est de la Tunisie en compagnie d'un ami journaliste, Mehdi Djellassi, et d'une jeune femme. Selon son avocat Anis Ezzine, ils sont poursuivis pour "ivresse sur la voie publique, tapage nocturne, et atteinte aux bonnes moeurs". Ils risquent jusqu'à sept mois de prison ferme.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarouch, a indiqué à la radio Express-FM que les trois amis avaient "reconnu" les faits et avaient été placés en détention. Consommer de l'alcool en public est particulièrement mal vu en cette période de jeûne du ramadan.

Les partisans du blogueur voient une connotation politique dans cette affaire. Ils estiment que ses critiques visant le gouvernement actuel, dominé par les islamistes du parti Ennahda, pourraient être la véritable cause de ses déboires judiciaires.

« Je n'exclus pas que son arrestation soit liée à son appel via Facebook à manifester ce (dimanche) soir à Tunis contre le gouvernement », a déclaré à Express-FM une autre avocate, Me Leila Ben Debba.

Manifestation d'opposition dispersée

Cette manifestation, qui a rassemblé plusieurs dizaines de personnes avenue Habib Bourguiba, a été dispersée à coups de matraques par les forces de l'ordre tunisiennes. La police avait prévenu qu'elle ne tolèrerait aucun rassemblement sur cet axe, un haut lieu de la révolution de janvier 2011. Les manifestants protestaient contre les islamistes au pouvoir, les accusant notamment de violer la liberté d'expression et de vouloir remettre en cause l'égalité homme-femme.

Le mouvement islamiste a récemment mis en avant un projet de loi controversé pour punir de peines de prison les atteintes au sacré. Une proposition d'article de la future constitution évoquant la "complémentarité" et non l'égalité des femmes et des hommes a également soulevé la polémique.

L'opposition et de nombreux acteurs de la société civile craignent que Ennahdha cherche à mettre en oeuvre une islamisation rampante de la Tunisie, où un État laïc a été forgé dès l'indépendance. Sur les réseaux sociaux, de nombreux Tunisiens ont d'ailleurs vu dans l'arrestation de Sofiane Chourabi la preuve que ces craintes étaient fondées.

Ennahda a rejeté à maintes reprises ces accusations, à l'instar de son chef, Rached Ghannouchi, dans un entretien publié mardi par le quotidien La Presse. « Il n'appartient pas à l'État d'imposer un mode particulier de se vêtir, de se nourrir, de consommer des boissons, de suivre des coutumes. Ce n'est pas à l'État d'imposer une religion », a-t-il dit.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : le président Marzouki candidat à sa réélection

Tunisie : le président Marzouki candidat à sa réélection

Le chef de l'Etat tunisien Moncef Marzouki a déposé samedi sa candidature à l'élection présidentielle du 23 novembre, un scrutin crucial pour la Tunisie près de quatre ans après l[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

La Tunisie face à la menace terroriste à l'approche des élections

Faisant état de "menaces terroristes sérieuses" à l'approche des élections législatives et présidentielle (26 octobre et 23 novembre), le Premier ministre Mehdi Jomaa[...]

Tunisie : jasmin fané...

J'ai failli manquer à mon devoir de vous emmener faire un petit tour du côté de Hammamet, comme chaque été. Puis-je me rattraper ? Voici donc la ville symbole du tourisme tunisien et[...]

Religion : le pape François reçoit le président tunisien Marzouki

Le pape François a reçu jeudi dans la matinée en audience privée au Vatican le président tunisien, Moncef Marzouki. Les deux hommes se sont engagés en faveur du dialogue interreligieux,[...]

En Tunisie, Syphax vote Blanc

La compagnie aérienne Syphax Airlines a choisi comme nouveau patron Christian Blanc, ancien PDG d'Air France de 1993 à 1997.[...]

Tunisie : Kamel Morjane, la force tranquille

Respecté, compétent, homme de consensus s'il en est, l'ex-ministre des Affaires étrangères de Ben Ali, Kamel Morjane, hésite pourtant à briguer la magistrature suprême.[...]

Diplomatie : l'axe Tunis-Riyad passe par Paris

Alors que les Saoudiens s'intéressent à de grands projets en Tunisie, un axe diplomatico-économique semble se dessiner de plus en plus nettement entre Rabat, Tunis, Riyad et Paris.[...]

Le jeune homme retrouvé mort démembré en septembre à Paris était tunisien

Plusieurs sources concordantes ont affirmé, mardi, que le corps démembré retrouvé début septembre dans des sacs poubelles déposés en pleine rue à Villepinte, en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex