Extension Factory Builder
03/08/2012 à 17:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Éthiopienne Derartu Tulu et la Sud Africaine Elana Meyer. L'Éthiopienne Derartu Tulu et la Sud Africaine Elana Meyer. © AFP

Barcelone aura été le lieu du renouveau olympique. Minés depuis des décennies par les tensions politiques de la Guerre froide, les Jeux retrouvent en terre catalane leur vocation universelle. Le mur de Berlin et, côté africain, le régime de l’apartheid sont tombés. L’Afrique du Sud signe son grand retour dans une olympiade où le 10 000 mètres va offrir l’un des plus beaux moments de l’Histoire du sport.

Voilà vingt ans que les sportifs sud-africains n’ont pu s’exprimer dans les compétitions olympiques. Deux décennies durant lesquelles le régime de l’apartheid a fait d’eux des parias. En Catalogne, en 1992, ils font leur grand retour. L’olympiade espagnole est même la première depuis 1972 à ne souffrir d’aucun boycott, même si la guerre en Yougoslavie est alors dans beaucoup d’esprits.

Alors que la Dream Team américaine écrase la compétition de basket-ball et entre dans la légende, c’est bien la course du 10 000 mètres féminin qui va faire sensation. Ce vendredi 7 août 1992 en début de soirée, une favorite est bien décidée à s’imposer : la Britannique Liz McColgan, 28 ans, championne du monde de la discipline un an plus tôt.

Tour d’honneur

Comme prévu, la représentante du Royaume-Uni mène la course. Jusqu’au septième kilomètre lorsque, diminuée, elle voit la Sud-Africaine Elana Mayer, de trois ans sa cadette, prendre la tête, suivie de près par une jeune Éthiopienne de vingt ans, Derartu Tulu.

Et c’est bien cette dernière, plus fraîche, tout simplement plus forte, qui va marquer la course de son empreinte et aller conquérir l’or olympique en 31 minutes et 6 secondes, soit plus de 5 secondes d’avance sur sa dauphine d’Afrique du Sud.

Cela lui aurait certainement suffi à entrer dans l’Histoire. C’est pourtant son tour d’honneur qui va marquer les esprits. Attendant quelques secondes Elana Mayer, Derartu Tulu emmène la Sud-Africaine dans un tour de piste symbolique. Elle, première athlète africaine noire à décrocher un titre olympique, enlaçant sa dauphine, citoyenne blanche d’un pays qui vient à peine de sortir de la ségrégation raciale de l’apartheid. Quelque 80 000 spectateurs viennent de vivre un instant du « rêve arc-en-ciel » sud-africain.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

États-Unis : retour sur les destins brisés de neuf citoyens africains-américains

États-Unis : retour sur les destins brisés de neuf citoyens africains-américains

Depuis le meurtre de Michael Brown, le 9 août dernier à Ferguson, les États-Unis vivent une nouvelle fois au rythme des tensions raciales. Une situation que le pays a connue à de multiples reprises dep[...]

Isis, la lingerie britannique du même nom que l'État islamique

La chaîne britannique de dessous érotiques Ann Summers vient de lancer une collection de lingerie fine nommée Isis, l’acronyme en anglais de l’État islamique. La porte-parole de la marque a[...]

France : premier Conseil des ministres pour le gouvernement "Valls II"

Le gouvernement "Valls II" se réunit ce mercredi pour son premier Conseil des ministres, purgé de l'aile gauche du PS pour assumer la "ligne" sociale-libérale voulue par un[...]

Ebola : British Airways suspend ses vols vers le Liberia et la Sierra Leone jusqu'en décembre

British Airways a annoncé mardi maintenir la suspension de ses vols à destination et depuis le Liberia et la Sierra Leone jusqu'à la fin de 2014. La compagnie aérienne a pris cette décision en[...]

Barack Obama souhaite intensifier la lutte contre le jihadisme en Syrie

Les États-Unis ont décidé d’intensifier leur lutte contre les islamistes ultraradicaux en Syrie. Si le président américain Barack Obama n’a pas encore pris de décision[...]

Ukraine : Washington dénonce une "escalade significative"

Les "incursions militaires" de la Russie en Ukraine constituent une "escalade significative", a affirmé la Maison Blanche lundi soir après que Kiev a annoncé la capture de soldats russes[...]

Ebola : "La lutte pour vaincre le virus n'est pas une bataille, mais une guerre"

Selon le Dr David Nabarro, coordinateur de l'ONU contre l'épidémie Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest, la "guerre" contre le virus n'est "pas gagnée" et pourrait prendre six[...]

Syrie : libération d'un otage américain enlevé il y a deux ans par Al-Qaïda

Le secrétaire d’État américain John Kerry a annoncé dimanche la libération de Peter Theo Curtis, un ressortissant américain enlevé il y a deux ans par la branche[...]

Contre Ebola, douche froide et buzz viral

Le "Ice Bucket Challenge" fait rage sur la planète. Des personnalités de toutes sphères se prêtent à ce défi du seau glacé. L’Afrique, elle, navigue entre suivisme et[...]

États-Unis : ville noire, pouvoir blanc

Des émeutes de Watts en 1965 à celles de Ferguson, le cercle vicieux se perpétue : bavure, colère, répression, le tout sur fond d'inégalités. Rien n'aurait donc[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex