Extension Factory Builder
03/08/2012 à 17:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Éthiopienne Derartu Tulu et la Sud Africaine Elana Meyer. L'Éthiopienne Derartu Tulu et la Sud Africaine Elana Meyer. © AFP

Barcelone aura été le lieu du renouveau olympique. Minés depuis des décennies par les tensions politiques de la Guerre froide, les Jeux retrouvent en terre catalane leur vocation universelle. Le mur de Berlin et, côté africain, le régime de l’apartheid sont tombés. L’Afrique du Sud signe son grand retour dans une olympiade où le 10 000 mètres va offrir l’un des plus beaux moments de l’Histoire du sport.

Voilà vingt ans que les sportifs sud-africains n’ont pu s’exprimer dans les compétitions olympiques. Deux décennies durant lesquelles le régime de l’apartheid a fait d’eux des parias. En Catalogne, en 1992, ils font leur grand retour. L’olympiade espagnole est même la première depuis 1972 à ne souffrir d’aucun boycott, même si la guerre en Yougoslavie est alors dans beaucoup d’esprits.

Alors que la Dream Team américaine écrase la compétition de basket-ball et entre dans la légende, c’est bien la course du 10 000 mètres féminin qui va faire sensation. Ce vendredi 7 août 1992 en début de soirée, une favorite est bien décidée à s’imposer : la Britannique Liz McColgan, 28 ans, championne du monde de la discipline un an plus tôt.

Tour d’honneur

Comme prévu, la représentante du Royaume-Uni mène la course. Jusqu’au septième kilomètre lorsque, diminuée, elle voit la Sud-Africaine Elana Mayer, de trois ans sa cadette, prendre la tête, suivie de près par une jeune Éthiopienne de vingt ans, Derartu Tulu.

Et c’est bien cette dernière, plus fraîche, tout simplement plus forte, qui va marquer la course de son empreinte et aller conquérir l’or olympique en 31 minutes et 6 secondes, soit plus de 5 secondes d’avance sur sa dauphine d’Afrique du Sud.

Cela lui aurait certainement suffi à entrer dans l’Histoire. C’est pourtant son tour d’honneur qui va marquer les esprits. Attendant quelques secondes Elana Mayer, Derartu Tulu emmène la Sud-Africaine dans un tour de piste symbolique. Elle, première athlète africaine noire à décrocher un titre olympique, enlaçant sa dauphine, citoyenne blanche d’un pays qui vient à peine de sortir de la ségrégation raciale de l’apartheid. Quelque 80 000 spectateurs viennent de vivre un instant du « rêve arc-en-ciel » sud-africain.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah, d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Jihad : la cyber-guerre est déclarée

Aqmi, Boko Haram, Shebab somaliens... Les jihadistes africains s'appuient sur la Toile pour diffuser leur propagande et recruter à tour de bras. Pourraient-ils aller jusqu'à déstabiliser des[...]

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120803174717 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120803174717 from 172.16.0.100