Extension Factory Builder
03/08/2012 à 12:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une pancarte devant la Brasserie Lipp à Paris, en octobre 1998, lors d'un rassemblement en hommage. Une pancarte devant la Brasserie Lipp à Paris, en octobre 1998, lors d'un rassemblement en hommage. © AFP

Soupçonné par la justice française d'avoir pris part à la préparation de l'enlèvement de l’opposant marocain Medhi Ben Barka à Paris en 1965, Housni Benslimane, président du Comité national olympique marocain (CNOM), est à Londres. Chargé de l’enquête, le juge français Patrick Ramaël souhaite l’interroger.

Chargé de l’enquête Ben Barka, le juge français Patrick Ramaël veut profiter de la présence à Londres d’Housni Benslimane pour interroger cet homme que la justice française soupçonne d'avoir pris part à la préparation de l'enlèvement de l’opposant marocain à Paris en 1965. Président du Comité national olympique marocain (CNOM), Housni Benslimane aurait été accrédité pour les Jeux olympiques, et, selon une source judiciaire, les autorités britanniques ont confirmé officieusement sa présence après en avoir été alerté par Patrick Ramaël.

Ex-capitaine et chef de la gendarmerie royale, Benslimane est dans le viseur du juge français depuis plusieurs années. En 2007, Patrick Ramaël avait lancé un mandat d’arrêt contre lui, malgré l’avis défavorable du parquet et d’Interpol. Mais ce mandat n'est plus exécutoire depuis 2009, le procureur de la République de l'époque, Jean-Claude Marin, ayant estimé que les charges n'étaient pas suffisamment détaillées, a affirmé une source judiciaire.

Fin mai 2009, alors que  Housni Benslimane séjournait en Espagne, le juge Ramaël avait déjà demandé aux autorités espagnoles de l'interpeller mais s'était heurté au refus de Madrid.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement [...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Festival de musique gnaoua : (ef)fusions mystiques à Essaouira au Maroc

La 18e édition du festival gnaoua d'Essaouira au Maroc s'est déroulée du 14 au 17 mai. Pendant quatre jours, cette cité de l'Atlantique a été rythmée par la rencontre des sons des[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers