Extension Factory Builder
03/08/2012 à 09:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Koffi Annan ne renouvellera pas son mandat de médiateur de l'ONU. Koffi Annan ne renouvellera pas son mandat de médiateur de l'ONU. © AFP

L'Assemblée générale de l'ONU doit voter vendredi 3 août une nouvelle résolution présentée par le groupe des pays arabes. Mercredi, le médiateur international pour la Syrie, Kofi Annan, a annoncé qu'il ne comptait pas renouveler son mandat.

Au lendemain de la démission du médiateur international pour la Syrie Kofi Annan, les tractations diplomatiques se poursuivent. L'Assemblée générale de l'ONU doit voter vendredi sur une résolution présentée par le groupe des pays arabes. Le projet de résolution, rédigé par l'Arabie saoudite avec d'autres pays arabes, déplore « l'incapacité du Conseil de sécurité » à faire appliquer ses décisions. Il dénonce aussi « l'utilisation croissante par les autorités syriennes d'armes lourdes » dans les villes, notamment le « bombardement aveugle par des chars et des hélicoptères », et demande à Damas de respecter sa promesse de « cantonner ses troupes et ses armes lourdes dans leurs casernes ».

Le texte souligne l'inquiétude suscitée par les armes chimiques syriennes, demandant à Damas de ne pas les utiliser et de les stocker en sécurité. La résolution réclame la mise en place d'un « organisme provisoire de gouvernement consensuel », ce qui entraînerait de facto le départ de Bachar al-Assad, ainsi que l'organisation d'élections libres.

Communauté internationale divisée

Cette initiative a reçu un « ferme soutien de la France », qui assume la présidence tournante du Conseil en août, selon son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Elle n’en reste pas moins symbolique, puisque l'Assemblée ne peut émettre que des recommandations, contrairement au Conseil de sécurité. « Ce texte n'aura pas la même force (qu'une résolution du Conseil), mais il envoie le même message, à savoir que la communauté internationale veut vraiment agir et que la Russie et la Chine représentent une infime minorité », a déclaré jeudi l'ambassadeur français, Gérard Araud. L'ambassadeur russe à l'ONU, Vitali Tchourkine, a indiqué jeudi qu'il voterait contre.

Mardi, après plus de cinq mois de tentatives vaines pour régler pacifiquement le conflit qui a fait plus de 20 000 morts depuis mars 2011, Kofi Annan a informé l'ONU et la Ligue arabe qu'il ne comptait pas renouveler son mandat de médiateur de ces deux institutions dans le conflit. « Je n'ai pas reçu tous les soutiens que la cause méritait. (...) Il y a des divisions au sein de la communauté internationale. Tout cela a compliqué mes devoirs », a expliqué Kofi Annan Annan, lors d'une conférence de presse à Genève. Son mandat expire le 31 août. Les États-Unis ont déclaré qu’en mettant leur veto à trois projets de résolutions occidentaux contre le pouvoir syrien, la Chine et la Russie étaient responsables de sa démission.

Sur le terrain, la nomination de Koffi Annan n’avait pas stoppé les combats. Au moins 15 civils, dont deux enfants, ont été tués jeudi soir par des tirs de mortier sur le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, à Damas, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Origines, localisation, mobilité, réseaux... État des lieux de la nébuleuse jihadiste en Tunisie.[...]

Tunisie : le député Mohamed Ali Nasri attaqué chez lui par des hommes armés

Le député tunisien Mohamed Ali Nasri a été agressé dans la nuit par des hommes armés dans son domicile de Kasserine. Il s'est cassé une jambe dans sa fuite.[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Libye : le gouvernement admet avoir perdu le contrôle de Tripoli

Le gouvernement démissionnaire libyen, exilé dans l’Est, a reconnu dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi ne plus contrôler les ministères et services de[...]

Racisme au Maroc : à Tanger, un pogrom anti-migrants fait au moins un mort

À Tanger, une expédition sauvage menée par des Marocains contre des migrants à fait au moins un mort, le 29 août. Un drame qui met à nouveau en lumière le problème du racisme[...]

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem.[...]

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Un an et demi après une attaque terroriste qui a entraîné la mort de 40 salariés et la destruction d'une partie de ses infrastructures, le complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, redémarre[...]

Maroc : les maraîchers disent "merci Poutine"

Depuis que Moscou a décrété un embargo sur les importations en provenance de l'Union européenne, les agriculteurs marocains s'organisent pour profiter de ce marché estimé à[...]

Amara Benyounes : "Bouteflika, la Constitution algérienne et nous"

Leader de la troisième force politique du pays, le ministre du Commerce revient sur le processus de révision du texte fondamental. Et détaille les amendements proposés par son mouvement.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex