Extension Factory Builder
03/08/2012 à 10:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nawal El Moutawakel a bouclé son tour de piste en 54'62 secondes. Nawal El Moutawakel a bouclé son tour de piste en 54'62 secondes. © DR

En remportant le 400 mètres haies des Jeux olympiques de Los Angeles, en 1984, la marocaine Nawal El Moutawakel est devenue la première femme arabe, musulmane et africaine à décrocher une médaille d'or olympique.

8 août 1984, stade olympique de Los Angeles. Les gradins sont pleins en cette fin d’après-midi estivale. Tout le monde attend le départ du 400 mètres haies féminin, inscrit pour la première fois aux Jeux olympiques.

Ligne 3, une petite silhouette se dégage. Short rouge, maillot vert, la marocaine Nawal El Moutawakel porte le dossard 272. Un peu plus loin, sur sa droite, sa bonne amie Judi Brown se prépare à la ligne 8. L’Américaine est la grande favorite de la course. Les deux jeunes femmes se sont rencontrées aux États-Unis, quand Nawal a quitté Casablanca pour faire ses études à l’université de l’Iowa. « On s’est dit bonne chance, se rappelle Nawal. On était bonnes copines en dehors de la piste, mais pas pour cette course. »

Moment historique

Le speaker ordonne aux coureuses de rejoindre les starting blocks. La jeune marocaine de 22 ans a sûrement une pensée pour son père, disparu quelques mois plus tôt dans un accident de voiture. Si elle est là, à quelques secondes d’une finale olympique, c’est en grande partie grâce à lui, ce papa adoré qui l’a toujours poussée à devenir une athlète de haut niveau. 

Le coup de feu retentit. Dès la première haie, Nawal El Moutawakel prend la tête de la course. Elle ne la quittera pas. « Quelques mètres avant la ligne, j’ai tourné la tête. J’ai vu les autres derrière. Je n’y croyais pas… » Les larmes lui montent aux yeux. Judi Brown, arrivée deuxième, se précipite dans ses bras pour la féliciter. Les deux amies sont en pleurs. Elles savent bien que le moment est historique. En remportant cette course, Nawal devient la première femme arabe, musulmane et africaine championne olympique. C’est aussi la première médaille d’or marocaine aux JO. Les joues encore humides, la casaouie fêtera son exploit par un nouveau tour de piste, le drapeau du Maroc fièrement dressé dans le ciel américain.


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Algérie - Maroc : 20 après, faut-il rouvrir la frontière commune ?

Algérie - Maroc : 20 après, faut-il rouvrir la frontière commune ?

Vingt ans après sa fermeture, la frontière commune entre le Maroc et l'Algérie n'est toujours pas rouverte. Une situation préjudiciable pour les deux États qui se contentent, pour l'instant, de s[...]

Maroc : quand Mohammed VI se fait arrêter par la Guardia civil espagnole

Selon le quotidien espagnol "El Mundo", une patrouille de la Guardia civil espagnole a arrêté, par erreur, le yacht du roi du Maroc le 7 août dernier au large de Ceuta. Une bourde de taille qui n'a[...]

Football : le Mondial des clubs 2014 maintenu au Maroc par la Fifa

Le Mondial des clubs 2014, avec entre autres le Real Madrid vainqueur de la Ligue des champions, pourra se tenir en décembre comme prévu au Maroc, le pays n'étant pas touché par[...]

Mohammed VI : le Maroc peut intégrer "le concert des pays émergents"

Lors de son discours, mercredi, à l'occasion de la "Fête de la révolution, du roi et du peuple, Mohammed VI a estimé que le Maroc avait vocation à intégrer "le concert des pays[...]

Maroc : Rachid Andaloussi, horizon CasArts

L'architecte marocain Rachid Andaloussi a dessiné, avec Christian de Portzamparc, le projet CasArts, à Casablanca. Un théâtre conçu comme une "medina culturelle" qui vise à[...]

Au Maroc, le combat d'une mère célibataire contre l'exclusion

"Je me bats pour mon fils malgré les regards et les jugements impitoyables", lance avec détermination Khadija, une mère célibataire de 27 ans, dans un rare témoignage sur le combat[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

Maroc : nouvel assaut massif de migrants subsahariens sur la barrière de Melilla

Plusieurs centaines de migrants subsahariens ont tenté mardi d'entrer dans l'enclave espagnole de Melilla depuis le Maroc. Par ailleurs, 470 autres ont été secourus dans le détroit de Gibraltar.[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

L'Algérie et le Maroc intensifient la lutte contre le trafic d'essence transfrontalier

Depuis le début de l'année, quelque 500 000 litres de carburant algérien destinés à l'exportation frauduleuse vers le Maroc ont été saisis par les gendarmes. La lutte s'intensifie[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex