Extension Factory Builder
02/08/2012 à 12:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lahcen Haddad, ministre du Tourisme marocain. Lahcen Haddad, ministre du Tourisme marocain. © Reuters

Alors que le Maroc attend ses premières médailles, son ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, poursuit un autre objectif à Londres : se servir des Jeux olympiques comme d’une vitrine pour attirer les touristes britanniques et leur pouvoir d’achat.

Jeune Afrique : le stand du Maroc au sein de l’Africa Village est imposant. Les Jeux olympiques ne sont pas davantage une vitrine pour le tourisme qu’un enjeu sportif ?

Lahcen Haddad : les Jeux sont avant tout un enjeu sportif majeur pour le Maroc. Mais c’est aussi une vitrine très importante. Londres, aujourd’hui, c’est la capitale du monde. C’est un carrefour. L’idée d’y organiser un village d’Afrique est excellente pour montrer la diversité artistique du continent. Le marché britannique est très important pour le Maroc. C’est un marché à haute valeur ajoutée étant donné le pouvoir d’achat des Britanniques.  Nous allons continuer à développer notre image en Grande-Bretagne auprès notamment des agences de voyage. Nous comptons attirer un million de touristes britanniques au Maroc dans les années à venir.

Est-il nécessaire selon vous de redorer l’image du Maghreb après le Printemps arabe ?

Oui, peut-être. Mais le Maroc a davantage pris le Printemps arabe comme une opportunité que comme une vague ou comme un volcan qu’il faut éviter. Nous en avons adopté les grands principes et créé une nouvelle constitution. Est-ce qu’on est devenu démocratique à 100% ? Je ne le crois pas mais on est sur une très bonne voie. Ce qui a fait le changement, c’est que la classe moyenne et les partis politiques historiques ont imposé ces idées et ont poussé le roi à prononcer son discours du 9 mars.

Des sportifs comme Hicham El Guerrouj sont-ils les meilleurs ambassadeurs du tourisme ?

Oui, nous comptons sur ces modèles, que ce soit en matière d’art ou de sport. Ce sont eux les vrais ambassadeurs qui peuvent nous aider à promouvoir le Maroc. Hicham El Guerrouj est une légende, il est très important pour nous et fait beaucoup pour le tourisme, pour la culture marocaine, pour l’image du pays. Nous aurions besoin d’une centaine de Hicham El Guerrouj.

Des Jeux olympiques au Maroc, vous y croyez ?

Je l’espère un jour. Ça serait un bonheur pour le Maroc. Que ce soit l’exposition internationale ou les Jeux olympiques, ce serait une très bonne nouvelle pour un ministre du Tourisme. Je ferai tout pour qu’il y ait quelque chose comme ça. Ça me permet de remplir les hôtels, de faire fonctionner les restaurants, d’avoir plus de devises qui rentrent. Mon job c’est de faire ce genre de choses !

___

Propos recueillis par Mathieu Olivier, envoyé spécial à Londres.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle e[...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Sciences humaines : explorer le Maghreb dans les pas de Driss Mansouri

Regroupant des articles de spécialistes reconnus, un ouvrage rend hommage au chercheur marocain Driss Mansouri.[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

Maroc : il se fait passer pour le roi... et prend trois ans de prison ferme

Un Marocain âgé de 30 ans a été condamné, lundi, à trois ans de prison ferme pour s’être fait passer pour le roi Mohammed VI, a indiqué une ONG locale.[...]

Maroc : saisie record de 226 kg de cocaïne pure

Les forces de sécurité marocaines ont saisi, dans la nuit du 4 au 5 septembre, une quantité record de 226 kilogrammes de cocaïne pure entre Agadir et Marrakech, soit plus d'une tonne de cocaïne de[...]

Exit l'alcool chez Marjane, au Maroc

 Le leader marocain de la grande distribution, Marjane, a fauit disparaître l'alcool de ses rayons. Décryptage.[...]

Algérie - Maroc : une relation désespérément bornée

Tranchées d'un côté, clôture de l'autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, J.A. a enquêté, vingt ans après la fermeture de la[...]

Côté algérien : "Les Marocains ont le kif, nous avons le karkoubi !"

Depuis le 4 août, les douanes ont renforcé leurs contrôles. Pour le plus grand malheur des trafiquants, mais aussi des commerçants et transporteurs qui n'ont rien à se reprocher.[...]

Côté marocain : "Les Algériens tirent à vue sur nos mulets"

Dans la région de l'Oriental, de nombreux habitants sont devenus experts en contrebande. Les autres dénoncent une séparation absurde qui a coupé liens familiaux et commerciaux.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex