Extension Factory Builder
02/08/2012 à 12:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lahcen Haddad, ministre du Tourisme marocain. Lahcen Haddad, ministre du Tourisme marocain. © Reuters

Alors que le Maroc attend ses premières médailles, son ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, poursuit un autre objectif à Londres : se servir des Jeux olympiques comme d’une vitrine pour attirer les touristes britanniques et leur pouvoir d’achat.

Jeune Afrique : le stand du Maroc au sein de l’Africa Village est imposant. Les Jeux olympiques ne sont pas davantage une vitrine pour le tourisme qu’un enjeu sportif ?

Lahcen Haddad : les Jeux sont avant tout un enjeu sportif majeur pour le Maroc. Mais c’est aussi une vitrine très importante. Londres, aujourd’hui, c’est la capitale du monde. C’est un carrefour. L’idée d’y organiser un village d’Afrique est excellente pour montrer la diversité artistique du continent. Le marché britannique est très important pour le Maroc. C’est un marché à haute valeur ajoutée étant donné le pouvoir d’achat des Britanniques.  Nous allons continuer à développer notre image en Grande-Bretagne auprès notamment des agences de voyage. Nous comptons attirer un million de touristes britanniques au Maroc dans les années à venir.

Est-il nécessaire selon vous de redorer l’image du Maghreb après le Printemps arabe ?

Oui, peut-être. Mais le Maroc a davantage pris le Printemps arabe comme une opportunité que comme une vague ou comme un volcan qu’il faut éviter. Nous en avons adopté les grands principes et créé une nouvelle constitution. Est-ce qu’on est devenu démocratique à 100% ? Je ne le crois pas mais on est sur une très bonne voie. Ce qui a fait le changement, c’est que la classe moyenne et les partis politiques historiques ont imposé ces idées et ont poussé le roi à prononcer son discours du 9 mars.

Des sportifs comme Hicham El Guerrouj sont-ils les meilleurs ambassadeurs du tourisme ?

Oui, nous comptons sur ces modèles, que ce soit en matière d’art ou de sport. Ce sont eux les vrais ambassadeurs qui peuvent nous aider à promouvoir le Maroc. Hicham El Guerrouj est une légende, il est très important pour nous et fait beaucoup pour le tourisme, pour la culture marocaine, pour l’image du pays. Nous aurions besoin d’une centaine de Hicham El Guerrouj.

Des Jeux olympiques au Maroc, vous y croyez ?

Je l’espère un jour. Ça serait un bonheur pour le Maroc. Que ce soit l’exposition internationale ou les Jeux olympiques, ce serait une très bonne nouvelle pour un ministre du Tourisme. Je ferai tout pour qu’il y ait quelque chose comme ça. Ça me permet de remplir les hôtels, de faire fonctionner les restaurants, d’avoir plus de devises qui rentrent. Mon job c’est de faire ce genre de choses !

___

Propos recueillis par Mathieu Olivier, envoyé spécial à Londres.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Moulay Hafid Elalamy : "Le Maroc doit être généreux avec ses forces productives"

Six mois après son entrée au gouvernement, l'homme d'affaires marocain Moulay Hafid Elalamy vient de dévoiler sa nouvelle stratégie industrielle. Objectif : favoriser l'emploi, la valeur ajoutée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Kool Food finance sa croissance

Kool Food, le jeune producteur industriel de chocolats fait entrer Abraaj à son tour de table. Objectif de la société marocaine : grandir et exporter.  [...]

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Robert Bill, un ancien enseignant gallois de 59 ans, a été condamné mardi à 20 ans de prison pour "enlèvement" et "tentatives de viol" sur mineures.[...]

Maroc : Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.[...]

Maroc : les islamistes signent une "Charte de la majorité" avec leurs alliés

Le Parti justice et développement (PJD, islamiste), à la tête du gouvernement marocain, a signé une charte avec ses alliés afin "d’accélérer les réformes" et[...]

Maroc : Mohamed Fizazi, le salafiste de Sa Majesté

"Je n'ai pas retourné ma veste, je la porte désormais à l'endroit", explique Mohamed Fizazi. Condamné à trente ans de prison après les attentats de Casablanca en 2003, cette[...]

Maroc : le débat sur la légalisation du cannabis est relancé

En organisant un week-end de rencontre et de débats dans le Rif, le parti Authenticité et modernité (PAM) a récemment relancé le débat sur la légalisation partielle du cannabis[...]

Rachid Benbrahim Andaloussi : "Faire classer Casablanca au patrimoine mondial par l'Unesco"

Lancées à Casablanca en 2009, les journées du patrimoine sont devenues au fil du temps l’un des grands rendez-vous culturels du printemps : 26 000 participants pour la dernière édition[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers