Extension Factory Builder
01/08/2012 à 18:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des partisans de l'ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 28 juillet à Antananarivo. Des partisans de l'ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 28 juillet à Antananarivo. © AFP

La Commission électorale nationale indépendante (Cenit) a annoncé mercredi 1er juillet que l’élection présidentielle tant attendue à Madagascar aurait lieu le 8 mai et le 13 juillet 2013.

« Le 8 mai 2013 aura lieu le premier tour de l'élection présidentielle. Le 3 juillet 2013 aura lieu le deuxième tour de l'élection présidentielle, jumelé avec les législatives. Le 23 octobre auront lieux les élections communales et municipales ».  L’annonce faite par la présidente de la Commission électorale nationale indépendante (Cénit), Béatrice Atallah, est « une date à retenir dans l'histoire de Madagascar », selon le Premier Ministre malgache Omer Beriziky.  Madagascar attend des élections mars 2009, date du renversement du président Marc Ravalomanana par le maire d'Antananarivo Andry Rajoelina.

Béatrice Atallah a estimé qu'il était « temps que la Grande Île ne soit plus mise au ban des nations, maintenant qu'elle avait son calendrier électoral après plus de trois ans de crise ». « J'appelle la communauté internationale à lever les sanctions budgétaires », a-t-elle déclaré. « Je soutiens Mme Atallah dans sa demande de levée des sanctions. La politique c'est une chose, mais les 20 millions de Malgaches, c'en est une autre. Nous avons toujours soutenu les programmes d'aide à la population », a fait écho la coordinatrice résidente des Nations unies Fatmah Samoura.

Toujours pas réintégré à l'UA

Le représentant de l'Union africaine (UA) aux Comores, Mourad Taiati, s’est dit favorable « au calendrier proposé et annoncé » par la Cénit, mais juge qu’« il est (encore) inapproprié de parler de la réintégration de Madagascar dans l'UA ».

Malgré la signature par la quasi-totalité des entités politiques malgaches en septembre 2011 d'une « feuille de route » visant à mener le pays vers des élections, des blocages persistent, notamment autour de la question du retour d'exil de l'ex-président Marc Ravalomanana, bloqué à deux reprises. Rajoelina s’est toujours opposé aux velléités de on rival de se présenter à la présidentielle. Condamné par contumace aux travaux forcés pour son rôle dans les émeutes de 2009, celui-ci est empêché par la loi électorale d'être candidat .

Une rencontre à huis clos entre les deux hommes a été organisée la semaine dernière aux Seychelles. Peu d’informations ont circulé sur le contenu de leurs échanges mais le face-à-face n’a pas permis de régler leurs différends.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Madagascar

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

La libération de deux journalistes malgaches, accusés de diffamation et détenus depuis le 21 juillet, a été ordonnée vendredi par un tribunal d’Antananarivo. La décision de [...]

Madagascar : manifestation contre l'arrestation de deux journalistes

Plusieurs dizaines de journalistes ont manifesté mardi à Antananarivo contre l'arrestation de deux de leurs collègues, la veille, pour une affaire de diffamation. Ils avaient publié une lettre de[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Madagascar réintégré parmi les pays bénéficiaires de l'AGOA

Madagascar vient de réintégrer la liste des pays bénéficiaires de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), un régime commercial préférentiel accordé par les[...]

Surfer en Afrique : 10 spots incontournables où se jeter à l'eau

Du Maroc à l'Afrique du Sud, en passant par Madagascar, l'Angola ou le Ghana, "Jeune Afrique" vous présente les meilleurs spots de surf du continent africain.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre[...]

Sommet UE - Afrique : conciliabules à Bruxelles

En marge du sommet Union européenne-Afrique, François Hollande, le président français, a multiplié les entretiens bilatéraux, ce qui lui a permis de faire la connaissance de[...]

Francophonie : Madagascar peut réintégrer l'OIF après 5 ans de suspension

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a décidé vendredi de réintégrer Madagascar dnas son organisation après cinq ans de suspension.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers