Extension Factory Builder
01/08/2012 à 12:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Gouyette, nouvel ambassadeur de France, en Tunisie, succède à Boris Boillon. François Gouyette, nouvel ambassadeur de France, en Tunisie, succède à Boris Boillon. © Diplomatie.gouv.fr

Parmi les diplomates qui pourraient être nommés par François Hollande au poste d'ambassadeur de France en Tunisie, François Gouyette est en bonne position. Ce diplomate expérimenté a été ambassadeur aux Émirats arabes unis et en Libye. Il succèderait à Tunis au "Sarko boy" du Quai d'Orsay, Boris Boillon, qui n'a pas su réparer la brouille née au début de la révolution tunisienne entre les deux pays.

Arabisant, François Gouyette était jusqu’à présent à la tête d'une cellule dédiée à la Libye au Quai d'Orsay à Paris, depuis son départ de Tripoli, au début de l'insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi. Il avait quitté le pays, le 26 février, alors que l'opinion française découvrait l'étendue de la crise libyenne (lire le compte-rendu de son audition par la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale en mars 2011)

Avant ses fonctions en Libye (2008-2011), il avait occupé les postes d'ambassadeur en charge du processus euro-méditerranéen (2005-2008) et d'ambassadeur aux Émirats arabes unis (2001-2005). On le dit proche de la gauche, ce dont atteste son passage au cabinet de Jean-Pierre Chevènement, l'ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin, de 1997 à 2000. Il avait commencé sa carrière diplomatique comme troisième secrétaire d'ambassade en Libye, en 1981.

Renouer les fils de la coopération

Son arrivée, tournerait la page Boillon, du nom de l'ancien ambassadeur de France à Tunis et proche de Nicolas Sarkozy – ancien membre de la cellule diplomatique de l'Élysée puis ambassadeur en Irak en juillet 2009. Nommé ambassadeur en Tunisie en février 2011, pour éteindre l'incendie provoqué par les déclarations et les accointances de la ministre des Affaires étrangères de l'époque Michèle Alliot-Marie, Boris Boillon avait mis les pieds dans les plats dès son arrivée dans la capitale tunisienne.

Le prochain ambassadeur devra renouer les fils de la coopération franco-tunisienne abîmés par les maladresses de la diplomatie française et l'attitude froide de Paris après la formation d'un gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahdha. À lui de donner une substance aux déclarations de bonne volonté des présidents français François Hollande et tunisien Moncef Marzouki, lors de la visite de ce dernier à Paris, en juillet

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : génération électro, reportage au coeur d'une révolution musicale

Tunisie : génération électro, reportage au coeur d'une révolution musicale

En Tunisie, quelques milliers de jeunes se sont rassemblés le week-end des 21 et 22 février pour le festival des Dunes électroniques, à Nefta, dans le désert, à une heure de route de Tozeu[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Tunisie : Moez Sinaoui, le porte-parole

Moez Sinaoui est directeur de communication et porte-parole de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de[...]

Tunisie : Rafaa Ben Achour, le légiste

Rafaa Ben Achour est conseiller de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, le stratège

Mohsen Marzouk est ministre conseiller en charge des affaires politiques de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du[...]

Tunisie : Ridha Belhaj, le dircab

Ridha Belhaj est ministre directeur du cabinet de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : les hommes du président Béji Caïd Essebsi

Conseillers, collaborateurs ou proches, ils bénéficient d'un accès direct au palais de Carthage. Et joueront un rôle clé dans le dispositif du nouveau chef de l'État.[...]

Tunisie : décès d'Abdelaziz Ben Dhia, ex-homme de confiance de Ben Ali

Abdelaziz Ben Dhia est décédé d’une longue maladie à Tunis, lundi 23 février, à l’âge de 79 ans.[...]

Gabon - Tropicale Amissa Bongo : le Tunisien Rafaa Chtioui s'épanouit loin de l'Europe

Ancien grand espoir du cyclisme ayant évolué dans des formations européennes, le Tunisien Rafaâ Chtioui, vainqueur dimanche de la 10e Tropicale Amissa Bongo, la plus grande course d'Afrique,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120801122616 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120801122616 from 172.16.0.100