Extension Factory Builder
01/08/2012 à 09:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dioncounda Traoré, avant de s'adresser à la nation, le 29 juillet 2012, à Bamako. Dioncounda Traoré, avant de s'adresser à la nation, le 29 juillet 2012, à Bamako. © Habibou Kouyate/AFP

Revenu d'exil le 27 juillet, le président malien de transition, Dioncounda Traoré, a obtenu un délai d'une dizaine de jours pour former un nouveau gouvernement d'union nationale, par rapport à l'ultimatum fixé au 31 juillet par la Cedeao.

Les négociations progressent, mais lentement, vu la complexité de la situation au Mali. Le président de transition Dioncounda Traoré a donc obtenu un délai supplémentaire de dix jours de la Cedeao pour former le gouvernement d’union nationale que l’organisation exigeait avant le 31 juillet. « Le Mali a obtenu de ses partenaires le report de la date butoir du 31 juillet [fixée le 7 juillet, NDLR] pour la formation du nouveau gouvernement », a déclaré un conseiller présidentiel. De son côté, un diplomate africain en poste à Bamako précise que ce délai est « d'au moins dix jours ».

Le président « est actuellement en train de mener les consultations pour la formation de la nouvelle équipe » et « tout va bien », a affirmé son conseiller. La Cedeao a sans doute considéré que la récente reprise en main de la transition par Traoré, tout juste revenu dimanche d’un exil médical de deux mois en France, n’avait pas encore eu le temps de produire ses effets.

Dimanche, soit deux jours après son retour, le président a prononcé un discours à la nation presque unanimement salué au Mali, annonçant la création de nouveaux organes de transition, comme un Haut conseil d’État qui chapotera le processus de négociation avec les groupes islamistes du Nord et les rapports avec la clase politique et la société civile malienne, les « forces vives » de la nation.

"L'essentiel est fait"

« L'essentiel est fait. L'essentiel est que le président soit rentré, qu'il se soit adressé à la nation sur la nécessité de mettre en place des organes de transition, dont le gouvernement d'union nationale », a estimé lundi Djibrill Bassolé, ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, pays médiateur dans la crise malienne au nom de la Cedeao.

Sentant qu’un pouvoir stable commence peut-être à se dégager à Bamako, certains groupes islamistes liés à Ansar Eddine tente d’appliquer la charia de plus en plus violemment pour édifier les populations qu’ils contrôlent, tout en distribuant parallèlement de l’aide sociale pour se rendre populaires. Dimanche dans la localité d'Aguelhok, contrôlée par le groupe Ansar Dine (défenseurs de l'islam) et Aqmi, un couple non marié a été notamment lapidé devant une foule d'environ 200 personnes regroupée spécialement pour l’occasion. Une première tragique au mali, dont l’islam mystique véhicule traditionnellement depuis des centaines d’années des valeurs de non violence et d’hospitalité. Le gouvernement malien a quant à lui dénoncé mardi une « pratique obscurantiste » qui ne restera pas impunie.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Abdoulaye Diop : 'La paix pour le Mali passe par l'accord d'Alger'

Abdoulaye Diop : "La paix pour le Mali passe par l'accord d'Alger"

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, revient sur le préaccord d'Alger que la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) refuse toujours de s[...]

Mali : quand les mausolées des saints de Tombouctou ressuscitent

Trois ans après la destruction des mausolées de Tombouctou, classés au patrimoine mondial de l'Unesco, la "Ville aux 333 saints" a entamé leur reconstruction. Et renoué avec une[...]

Mali : remue-ménage onusien autour du préaccord de paix

À l'issue de sa réunion consacrée au Mali, le 9 avril, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé les groupes rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA)[...]

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux personnes ont été tuées par balles près de Gao, au nord du Mali, dans une attaque contre un convoi de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) vendredi soir, trois jours après un[...]

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali. [...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Attaque suicide dans le nord du Mali : trois civils tués et des blessés dont neuf Casques bleus

Trois civils ont été tués et plus d'une dizaine de personnes ont été blessées dont neuf Casques bleus, dans une attaque-suicide dans le Nord, à Ansango.[...]

Crise au Mali : nouvelle réunion à Alger, la médiation internationale dans l'impasse

Menée par l'Algérie, la médiation internationale sur la crise dans le nord du Mali pensait avoir trouvé un accord de paix. Mais si celui-ci a été paraphé par Bamako depuis le 1er[...]

Mali : la France annule pour 64,8 millions d'euros de dette

Le ministre français des Finances Michel Sapin a informé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta l'annulation de 43 milliards de francs CFA, soit 64,8 millions d'euros, de la dette du Mali, ont[...]

Faut-il avoir peur du retour de la grippe aviaire en Afrique de l'Ouest ?

L'Afrique de l'Ouest est sur un pied d'alerte depuis que le Burkina Faso a déclaré début avril une épidémie de grippe aviaire sur son territoire. Le virus H5N1, hautement pathogène,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120801085237 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120801085237 from 172.16.0.100