Extension Factory Builder
01/08/2012 à 17:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Kipchoge Keino a gagné 4 médailles olympiques durant sa carrière. Kipchoge Keino a gagné 4 médailles olympiques durant sa carrière. © AFP

Kipchoge Keino aurait pu ne pas figurer au palmarès des jeux olympiques de 1968. Souffrant de calculs biliaires, ses médecins lui avaient conseillé de ne pas courir les trois courses pour lesquelles il était qualifié, le 1500 mètres, le 5000 mètres et le 10 000 mètres. Ils n’imaginaient alors pas que leur patient allait rentrer du Mexique avec deux médailles au compteur.

On le considère souvent comme le premier spécialiste du demi-fond de valeur mondiale issu d'Afrique noire. Le Kényan Kipchoge Keino aurait pourtant pu passer à côté des olympiades de 1968, à Mexico. Inscrit sur les épreuves du 1500 mètres, du 5 000 mètres et du 10 000 mètres, il a failli ne pas fouler la piste mexicaine.

Le Kényan est en effet victime de calculs biliaires et ses médecins lui interdisent de prendre part à la course. Mais, ignorant les risques de septicémie, « Kip » Keino passe outre. Il s’aligne sur le 10 000 mètres. Sans grande réussite : à quelques tours de l’arrivée, il s’écroule, la douleur étant trop forte. Disqualifié pour être tombé en dehors de la piste, ses Jeux olympiques commencent mal.

Une première médaille en argent

Il persévère pourtant, quatre jours plus tard, en prenant part au 5 000 mètres. Une nouvelle fois battu, il obtient la médaille d’argent, derrière le Tunisien Mohammed Gammoudi, avec un écart de deux dixièmes de seconde.

Satisfait de son podium, le Kényan prend alors la décision de ne pas courir la dernière épreuve pour laquelle il est qualifié, le 1 500 mètres. Ces médecins continuent en effet de lui déconseiller de courir. De plus, la course est promise au favori américain, Jim Ryun, détenteur du record du monde.

La consécration

Mais, une nouvelle fois, Kipchoge Keino va déjouer les pronostics. Il revient sur sa décision au tout dernier moment et doit même parcourir une partie de la distance en courant pour accéder au stade olympique à temps. Bien lui en a pris.

Aidé de son compatriote Ben Jipcho, il parvient à asphyxier Jim Ryun et, malgré l’altitude de Mexico, place une accélération foudroyante et fatale pour le favori américain qui voit s’envoler le Kényan. Ce dernier termine la course en 3 minutes et 34 secondes. Avec plus de 20 mètres d’avance, il vient, le 20 octobre 1968, de remporter l’or olympique.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination contre les Noirs

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination contre les Noirs

La police de Ferguson, dans l’État du Missouri aux États-Unis, est accusée d’avoir violé systématiquement les droits des Noirs, selon le rapport de l’enquête du dé[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie. Celle-ci[...]

Série TV : l'empire des sons de Lee Daniels

Fox TV a créé la surprise, début 2015, en lançant une série qui nous plonge dans l'intimité d'une famille africaine-américaine à la tête d'une grosse maison de[...]

Italie : au moins dix migrants tués dans le naufrage de leur embarcation

Le naufrage d'un bateau transportant des migrants a fait au moins dix morts mardi au large de la Sicile. Quelque 121 personnes ont pu être sauvées par les secouristes.[...]

Angleterre : Drogba fils dans la gueule du loup

S’il devenait footballeur professionnel, le fils de Didier Drogba, Isaac, voudrait représenter l’Angleterre, berceau du foot et… des supporters racistes.[...]

Le sans-abri noir tué par la police de Los Angeles était français

Selon le "Los Angeles Times", le sans-abri abattu dimanche par des policiers à Los Angeles lors d'une altercation était un citoyen français déjà condamné pour braquage aux[...]

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de[...]

Emmanuel Macron, le coup droit de Hollande

Il est jeune, brillant et séducteur. Jusqu'ici, tout lui réussissait. L'incapacité du ministre de l'Économie à amadouer les "frondeurs" socialistes et à faire[...]

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120731172457 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120731172457 from 172.16.0.100