Extension Factory Builder
31/07/2012 à 12:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Leon Panetta (g) et le président tunisien Moncef Marzouki, à Tunis le 30 juillet 2012. Leon Panetta (g) et le président tunisien Moncef Marzouki, à Tunis le 30 juillet 2012. © AFP

Le secrétaire d'État à la Défense Leon Panetta a assuré lundi 30 juillet que les États-unis apporteraient un "soutien illimité" à la transition démocratique en Tunisie. Il a également promis l'aide du Pentagone dans la lutte contre Al-Qaïda.

Les Américains veulent faire de la Tunisie un fer de lance démocratique dans le monde arabe. En déplacement officiel à Tunis, le secrétaire d'État à la Défense, Leon Panetta, a assuré lundi au président Moncef Marzouki le « soutien illimité » de son pays à la transition démocratique tunisienne.

« Le secrétaire américain à la Défense a assuré le président du soutien illimité de Washington à la Tunisie et souligné l'importance d'une transition démocratique réussie dans ce pays en tant que modèle du Printemps arabe », a indiqué la présidence dans un communiqué.

De son côté, Leon Panetta a déclaré que les États-Unis étaient prêts à aider la Tunisie à développer ses capacités opérationnelles et de renseignement dans la lutte contre Al-Qaïda. Il s'est également prononcé en faveur d'une coopération accrue des pays du Maghreb.

« J'ai été heureux d'entamer un dialogue sur l'approfondissement de notre coopération sur les sujets de préoccupations communes, la lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme », a dit M. Panetta à la presse, rappelant que les armées américaine et tunisienne étaient « partenaires depuis longtemps ». « Il y a un certain nombre de domaines où nous pouvons les aider à développer le type d'opérations et de renseignement qui les aideront efficacement à faire face à la menace (d'Al-Qaïda)», a-t-il poursuivi.

Effort régional face à Aqmi

Dans un pays encore épargné par l'expansion d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le secrétaire américain a appelé à utiliser le forum offert par l'Union du Maghreb arabe (UMA : Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie) afin de « développer un effort régional fort pour faire face à Aqmi et s'assurer qu'il ne dispose d'aucune base à partir de laquelle Aqmi pourra mener des activités terroristes dans la région ou d'autres parties du monde ». Washington est également prêt à aider à renforcer l'armée tunisienne, saluée par M. Panetta pour son « rôle positif » depuis la révolution, sur le plan institutionnel.

Le secrétaire américain s'est exprimé lors d'une visite du cimetière militaire américain de Tunis où reposent 2 841 militaires, et où sont inscrits les noms de 3 724 autres disparus, tombés dans cette région pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon la présidence tunisienne, la coopération sécuritaire et les mécanismes capables de « contrer les défis sécuritaires dans la région » ont été examinés dans le contexte de l'instabilité au Mali, pays dont le Nord est occupé par les islamistes liés à Al-Qaïda.

Leon Panetta a rencontré Moncef Marzouki au début de sa visite en Tunisie. Il s'est aussi entretenu avec le chef du gouvernement islamiste Hamadi Jebali et le ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi.

Sa visite est la première d'un secrétaire américain à la Défense en Tunisie depuis la révolution qui a chassé l'ex-président Zine El Abidine Ben Ali en janvier 2011. Il doit se rendre mardi en Égypte, avant de se rendre en Israël et en Jordanie.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Sous les ordres d'Abou Iyadh, plusieurs milliers de Tunisiens s'entraînent en Libye. Avec pour but de mener prochainement des actions dans leur pays natal.[...]

Tunisie : le gouvernement Essid confronté à la fronde des enseignants

Pas de chance pour le gouvernement Essid. Entre inondations dans le Nord-Ouest et revendications sociales dans le Sud, il débute son mandat dans un climat social perturbé. Mais les plus grosses turbulences[...]

Tunisie : génération électro, reportage au coeur d'une révolution musicale

En Tunisie, quelques milliers de jeunes se sont rassemblés le week-end des 21 et 22 février pour le festival des Dunes électroniques, à Nefta, dans le désert, à une heure de route de[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Tunisie : Moez Sinaoui, le porte-parole

Moez Sinaoui est directeur de communication et porte-parole de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de[...]

Tunisie : Rafaa Ben Achour, le légiste

Rafaa Ben Achour est conseiller de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, le stratège

Mohsen Marzouk est ministre conseiller en charge des affaires politiques de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du[...]

Tunisie : Ridha Belhaj, le dircab

Ridha Belhaj est ministre directeur du cabinet de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : les hommes du président Béji Caïd Essebsi

Conseillers, collaborateurs ou proches, ils bénéficient d'un accès direct au palais de Carthage. Et joueront un rôle clé dans le dispositif du nouveau chef de l'État.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120731103219 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120731103219 from 172.16.0.100