Extension Factory Builder
31/07/2012 à 08:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Moustapha Niasse Dakar. Moustapha Niasse Dakar. © Seyllou/AFP

Le principal allié de Macky Sall au deuxième tour de la dernière présidentielle a été élu, lundi 30 juillet, président de la nouvelle Assemblée nationale où l'opposition est réduite à la portion congrue. Pour Moustapha Niasse, pilier de la politique sénégalaise, âgé de 74 ans et désormais numéro deux de l'État, c'est une consécration.

Le plus lourd allié politique de Macky Sall, l’ex-Premier ministre Moustapha Niasse a été élu lundi 30 juillet sans surprise au perchoir de l’Assemblée nationale sénégalaise, élue le 1er juillet, face à Oumar Sarr du Parti démocratique sénégalais (PDS, expouvoir). Les membres de la coalition présidentielle (119 sièges députés sur 150 sièges), dont le dirigeant de l'Alliance des forces de progrès (AFP) fait partie, ont voté pour lui sans difficulté.

« C'est un nouveau rendez-vous que le peuple sénégalais, à travers la représentation nationale, prend avec l'histoire. L'Assemblée nationale doit rester dans la vocation pleine d'une institution qui reste à l'écoute du peuple. Nous devons être les dignes représentants du peuple sénégalais », a déclaré le nouveau numéro deux de l’État, âgé de 72 ans.

Véritable pilier de la politique sénégalaise, Niasse a été directeur de cabinet du président Léopold Sédar Senghor (1960-1980), deux fois Premier ministre des présidents Abdou Diouf (1980-2000) et Abdoulaye Wade (2000-2012) et plusieurs fois ministre des Affaires étrangères sous le régime du Parti socialiste (1960-2000), mais aussi médiateur dans des crises en Afrique. Administrateur civil, consultant international et hommes d'affaires, il n’a cependant jamais réussi a atteindre la magistrature suprême malgré trois tentatives en 2000, 2007 et 2012.

Faiblesse de l'opposition, force des femmes

La nouvelle Assemblée est marquée par la faiblesse de l’opposition du PDS, qui ne rassemble que 12 députés, à quoi s’ajoute une coalition de dissidents du parti de Wade, qui totalise quant à elle 4 députés. De petits partis se partagent les 15 sièges restants, dont 9 reviennent à des listes dirigées par des chefs religieux dans un pays laïc et musulman à 95%.

Autre fait notable : la présence des femmes dans la représentation nationale s’est accrue, avec 64 sièges sur 150, contre 33 dans la précédente législature, grâce à une loi sur la parité adoptée en mai 2010 qui instaure la parité absolue homme-femme dans toutes les institutions, totalement ou partiellement électives.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Abdoulaye Wade décline l'invitation de Macky Sall au sommet de la Francophonie

Sénégal : Abdoulaye Wade décline l'invitation de Macky Sall au sommet de la Francophonie

Dans un courrier adressé à Macky Sall, dont "Jeune Afrique" révèle en exclusivité la teneur, Abdoulaye Wade décline l'invitation de son successeur au sommet de la Francophonie [...]

Sénégal : questions sur le débarquement d'Alioune Ndao

Figure emblématique de la lutte contre l'enrichissement illicite, le procureur spécial a été remplacé au pied levé le 11 novembre. Sans explication.[...]

CAN 2015 : Sénégal, Afrique du Sud, Cameroun, Zambie, Burkina et Gabon qualifiés

Le Sénégal d'Alain Giresse, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Zambie, le Burkina Faso et le Gabon se sont qualifiés samedi pour la CAN 2015, lors de l'avant-dernière journée des [...]

Afrique francophone : et les meilleures business schools en 2014 sont...

Engagées dans une course à la reconnaissance, les écoles de commerce s'internationalisent et se diversifient. Jeune Afrique a passé au crible les établissements d'Afrique francophone,[...]

Sénégal - Procès Karim Wade : le procureur spécial Alioune Ndao limogé

Alors que le procès de Karim Wade pour enrichissement illicite est en cours depuis trois mois et demi, le procureur spécial Alioune Ndao, qui portait l'accusation depuis deux ans, a été brutalement[...]

Nouvelle découverte de pétrole au large du Sénégal

Cairn Energy a annoncé une deuxième découverte de pétrole au large des côtes du Sénégal. Les réserves récupérables de ce puits sont estimées à 150[...]

Livres - Sénégal : Abdou vu par Diouf

L'ancien président sénégalais et "fils politique" de Léopold Sédar Senghor, sur le point de rendre son siège à la tête de l'Organisation internationale de la[...]

Bloomfield va noter six filiales de Bank of Africa

L'agence de notation Bloomfield Investment a été désignée par le groupe Bank of Africa pour noter six de ses filiales au Sénégal, en côte d'Ivoire, au Bénin, au Mali, au Niger[...]

Professeurs sans frontières : portraits d'éducateurs africains réclamés à travers le monde

Enseignants dans les plus grandes universités du monde, ils utilisent leur influence pour favoriser une meilleure diffusion du savoir en Afrique.[...]

Sénégal : le PDS s'en va-t-en guerre

Les accusations de corruption et de népotisme lancées par Abdoulaye Wade à Macky Sall ne sont que l'avant-goût d'une rentrée politique qui s'annonce musclée au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers