Extension Factory Builder
30/07/2012 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le roi Mohammed VI du Maroc, le 20 août 2011 à Rabat. Le roi Mohammed VI du Maroc, le 20 août 2011 à Rabat. © Azzouz Boukallouch/AFP/Archives

Le roi Mohammed VI a prononcé, lundi 30 juillet, son discours du trône, à l'occasion de ses 13 ans de règne. En y affirmant les deux priorités actuelles des réformes en cours : la lutte contre la corruption dans la justice et la régionalisation dans le cadre d'un projet de décentralisation.

Réforme de la justice et « régionalisation ». À l’occasion de son discours à la nation prononcé à Rabat pour le 13e anniversaire de son intronisation, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois rappelé les deux « priorités » de son règne, lundi 30 juillet.

« La justice, la régionalisation et la gouvernance territoriale figurent en tête de nos priorités », a déclaré le souverain, qui a lancé au printemps dernier un vaste chantier pour réformer une justice souvent décrite - aussi bien dans le pays qu’à l’étranger - comme gangrenée par la corruption.

« Étant donné que la nouvelle Constitution [adoptée en juillet 2011, NDLR] place la réforme de la justice au cœur de son dispositif, les conditions sont désormais réunies pour assurer le succès de ce grand chantier », a il le souverain, appelant la Commission en charge de cette réforme à travailler « en toute indépendance ».

Mohammed VI estime par ailleurs que la régionalisation, qui doit s’inscrire dans un vaste projet de décentralisation, constituait un « chantier majeur » qui permettra à l'administration « de se redéployer (et) et de répondre au mieux aux besoins des services ».

UMA, UE, Sahara...

Autre sujet abordés par le roi : l'Union du Maghreb arabe (UMA, Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie), qui doit tenir un sommet en octobre, et dont Mohamed VI souhaite qu’elle sorte de son « immobilisme », ce qui ne peut passer que par un rapprochement avec l’Algérie.

En revanche, pas d’évolution concernant le dossier du Sahara occidental. Le roi a réaffirmé la détermination du Maroc « à trouver une solution définitive » à ce conflit « sur la base de la proposition marocaine d'autonomie (...) dans le cadre de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Maroc ».

Enfin, Mohammed VI a souhaité le raffermissement de la coopération du royaume avec l'Union européenne, son principal partenaire économique, et notamment avec l'Espagne qui affronte une crise économique sans précédent, malgré les nombreux différends qui les opposent. Le Commission européenne a d’ailleurs annoncé lundi avoir adopté un programme d'action 2012 en faveur du Maroc d'un montant total de 112 millions d'euros, selon l'agence d'information officielle MAP. Ce programme vise à soutenir les efforts de réforme de Rabat en matière de gestion des finances, de l'administration publique ainsi que de la protection de la forêt.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président burkinab[...]

Le Maroc envoie ses F-16 en Irak contre l'État islamique

Le Maroc a confirmé à "Jeune Afrique" avoir envoyé plusieurs F-16 avec leurs pilotes lutter contre l'État islamique en Irak.[...]

Tunisie - Cinéma : la guerre de l'Étoile

Parmi les quinze longs-métrages en compétition au Festival international du film de Marrakech, plusieurs belles surprises. Comme "L'Orchestre des aveugles", de Mohamed Mouftakir.[...]

Maroc : la plus grande ferme éolienne d'Afrique entre en service

 L'exploitation commerciale du parc éolien de Tarfaya, au Maroc, a démarré. D'une capacité globale de 300 mégawatts, cette ferme éolienne peut produire environ 1 000 Gwh[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Les pays africains les plus "risqués" pour les entreprises

 Le cabinet de conseil Control Risks présente l'édition 2015 de sa carte annuelle des risques sécuritaires et économiques à travers le monde. Intitulée "le nouveau[...]

Burkina : Blaise Compaoré, jours tranquilles à Casablanca

C'est dans une vaste villa mise à leur disposition par un ami du couple et située non loin de Casablanca que, selon nos informations, l'ancien président burkinabè Blaise Compaoré et son[...]

Maroc : après la disparition d'Ahmed Zaïdi, naufrage ou renaissance de l'USFP ?

La disparition tragique du député marocain Ahmed Zaïdi a conforté ses camarades dans leur décision de quitter l'Union socialiste des forces populaires (USFP). [...]

Le marocain Best Financière entre au capital de l'ivoirien CDCI

Co-leader de la grande distribution en Côte d'Ivoire avec 127 magasins, CDCI accueille à son tour de table son alter-ego marocain Best Financière ainsi que le capital-investisseur Amethis. De quoi doper sa[...]

Maroc : le ministre Abdellah Baha, "boîte noire" du PJD, meurt dans un accident ferroviaire

Le ministre d'État Abdellah Baha est mort dimanche soir dans un accident ferroviaire à Bouznika. Cadre influent du PJD, il était aussi un des plus proches collaborateurs du chef du gouvernement, Abdelilah[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers