Extension Factory Builder
30/07/2012 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le virus Ebola a déjà fait 14 victimes en Ouganda. Le virus Ebola a déjà fait 14 victimes en Ouganda. © AFP

La fièvre hémorragique Ebola a fait une victime dans la capitale Kampala, a annoncé le président ougandais, Yoweri Museveni, dans une déclaration enregistrée, publiée lundi 30 juillet. Le virus, qui a éclaté début juillet dans l’ouest du pays à une cinquantaine de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), a jusqu'ici fait 14 morts.

Apparu début juillet dans l'ouest de l'Ouganda, le virus Ebola a fait au moins une victime dans la capitale Kampala, a annoncé le président ougandais, Yoweri Museveni, dans une déclaration diffusée lundi 30 juillet. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé un décès tout en précisant que personne n'avait néanmoins contracté la maladie à Kampala, la victime l'ayant rejoint pour se faire soigner. C'est la première fois que le virus Ebola atteint Kampala, qui compte environ 1,5 million d'habitants. La première fois également qu'il frappe une capitale ou métropole d'importance dans le monde, selon l'OMS.

Cette nouvelle épidémie a éclaté à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), avant de se répandre dans des villages aux alentours. « Au moins un ou deux » malades ont été enregistrés à l'hôpital de Mulago, à Kampala, a expliqué le président Museveni. Le virus a jusqu'ici fait 14 morts, a poursuivi le chef de l'État, confirmant les chiffres donnés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), samedi.

Quarantaine

« Le ministère de la Santé cherche à localiser tous ceux ayant été en contact avec les victimes. Les sept médecins qui se sont occupés de l'un de ceux qui sont arrivés à Mulago et qui est mort sur place, ainsi que les 13 membres du personnel de santé ont par exemple été placés en quarantaine », a-t-il dit. Le président Museveni a appelé la population « à rapporter en priorité tous les cas ressemblant à Ebola, c'est à dire fièvres importantes, vomissements, parfois diarrhées accompagnées de saignements ».

« Je vous appelle à être vigilants, évitez de serrer des mains, ne vous chargez pas d'enterrer quelqu'un décédé de symptômes ressemblant à Ebola mais appelez les travailleurs de santé car ils savent comment faire », a-t-il expliqué. La fièvre hémorragique Ebola est très contagieuse et hautement mortelle. Elle tue entre 25 et 90% des malades, selon l'OMS. Au moins 137 malades étaient décédés lors d'une autre épidémie en 2000, cette fois dans le nord l'Ouganda. Une précédente épidémie entre fin 2007 et début 2008 dans l'ouest du pays avait quant à elle tué 37 personnes. Il n'existe ni traitement ni vaccin contre le virus. La transmission s'effectue par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles...) et la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ouganda

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Ouganda : intervention contre un organisme pour "promotion de l'homosexualité"

La police ougandaise a mené une opération contre un organisme de lutte contre le sida pour "promotion de l'homosexualité auprès des jeunes", a indiqué le gouvernement, un mois[...]

Ouganda - RDC : un naufrage sur le lac Albert a fait près de 100 morts

Le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) a annoncé lundi la mort d'au moins 98 personnes à la suite du naufrage, le 22 mars, d'un bateau ramenant des réfugiés congolais d'Ouganda en RDC.[...]

Ouganda : des renforts américains pour traquer la LRA de Joseph Kony

Le président américain, Barack Obama, a autorisé l'envoi de 150 hommes des forces spéciales, appuyés par quatre avions de transport CV-22 Ospreys et des avions ravitailleurs. Ces renforts[...]

Edie Mukiibi, un agronome ougandais à la vice-présidence de Slow Food

En élisant Edie Mukiibi à sa vice-présidence, l’organisation écolo-gastronomique italienne Slow Food International marque son engagement en Afrique. Le jeune agronome ougandais de 28 ans sera[...]

Ouganda : Orange s'engage à défendre ses employés face à la loi antihomosexualité

La législation antihomosexualité ougandaise a également ses détracteurs dans le monde de l'entreprise. Mardi, Orange a annoncé qu'elle s'engageait à défendre ses employés[...]

Ouganda : la loi antihomosexualité contestée devant la Cour constitutionnelle

La loi antihomosexualité continue de diviser en Ouganda. Mardi, des défenseurs des droits LGBT ont contesté devant la plus haute cour de justice d'Ouganda sa constitutionnalité.[...]

Lutte anticorruption en Ouganda : les "lundis noirs" de Kampala

Pour combattre la corruption qui mine la vie des Ougandais et assèche les finances publiques, l'ONG locale ActionAid Uganda organise depuis fin 2012, chaque premier lundi du mois, le "Black Monday". Cette[...]

Ouganda : à deux ans de la présidentielle, Yoweri Museveni limoge le chef de son parti

Le président ougandais, Yoweri Museveni, a limogé mercredi le secrétaire général de son parti, Amama Mbabazi, qui reste cependant son Premier ministre. Une décision qui traduirait de[...]

Homosexualité : l'Église anglicane ougandaise menace de se séparer de l'Église mère anglaise

L'Église anglicane d'Ouganda a fait savoir lundi qu'elle pourrait se séparer de l'Église mère d'Angleterre si celle-ci faisait pression surKampala  au sujet de la loi antihomosexualité qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces