Extension Factory Builder
30/07/2012 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le virus Ebola a déjà fait 14 victimes en Ouganda. Le virus Ebola a déjà fait 14 victimes en Ouganda. © AFP

La fièvre hémorragique Ebola a fait une victime dans la capitale Kampala, a annoncé le président ougandais, Yoweri Museveni, dans une déclaration enregistrée, publiée lundi 30 juillet. Le virus, qui a éclaté début juillet dans l’ouest du pays à une cinquantaine de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), a jusqu'ici fait 14 morts.

Apparu début juillet dans l'ouest de l'Ouganda, le virus Ebola a fait au moins une victime dans la capitale Kampala, a annoncé le président ougandais, Yoweri Museveni, dans une déclaration diffusée lundi 30 juillet. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé un décès tout en précisant que personne n'avait néanmoins contracté la maladie à Kampala, la victime l'ayant rejoint pour se faire soigner. C'est la première fois que le virus Ebola atteint Kampala, qui compte environ 1,5 million d'habitants. La première fois également qu'il frappe une capitale ou métropole d'importance dans le monde, selon l'OMS.

Cette nouvelle épidémie a éclaté à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), avant de se répandre dans des villages aux alentours. « Au moins un ou deux » malades ont été enregistrés à l'hôpital de Mulago, à Kampala, a expliqué le président Museveni. Le virus a jusqu'ici fait 14 morts, a poursuivi le chef de l'État, confirmant les chiffres donnés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), samedi.

Quarantaine

« Le ministère de la Santé cherche à localiser tous ceux ayant été en contact avec les victimes. Les sept médecins qui se sont occupés de l'un de ceux qui sont arrivés à Mulago et qui est mort sur place, ainsi que les 13 membres du personnel de santé ont par exemple été placés en quarantaine », a-t-il dit. Le président Museveni a appelé la population « à rapporter en priorité tous les cas ressemblant à Ebola, c'est à dire fièvres importantes, vomissements, parfois diarrhées accompagnées de saignements ».

« Je vous appelle à être vigilants, évitez de serrer des mains, ne vous chargez pas d'enterrer quelqu'un décédé de symptômes ressemblant à Ebola mais appelez les travailleurs de santé car ils savent comment faire », a-t-il expliqué. La fièvre hémorragique Ebola est très contagieuse et hautement mortelle. Elle tue entre 25 et 90% des malades, selon l'OMS. Au moins 137 malades étaient décédés lors d'une autre épidémie en 2000, cette fois dans le nord l'Ouganda. Une précédente épidémie entre fin 2007 et début 2008 dans l'ouest du pays avait quant à elle tué 37 personnes. Il n'existe ni traitement ni vaccin contre le virus. La transmission s'effectue par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles...) et la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ouganda

Ouganda : le procès des attentats de 2010 reporté suite au meurtre de la procureure

Ouganda : le procès des attentats de 2010 reporté suite au meurtre de la procureure

Le procès du double attentat ayant tué 76 personnes en 2010 à Kampala a été reporté sine dine mardi. Conséquence de l'assassinat par deux hommes à moto, la veille, de Joan K[...]

Ouganda - Attentats de Kampala : la procureure chargée du procès assassinée

Le procès des auteurs présumés de l’attentat de Kampala en 2010 vient de prendre un serieux coup avec le meurtre lundi soir du magistrat en charge de l’affaire. Le crime aurait été[...]

Lupita Nyong'o en Ouganda pour y tourner un film Disney

L'actrice oscarisée est arrivée en Ouganda pour y tourner une production Disney. Un film sur l'histoire de Phiona Mutesi, ex-enfant de bidonville devenue prodige des échecs.[...]

Terrorisme : les shebab menacent-ils l'Ouganda ?

Selon les informations obtenues par l'ambassade des États-Unis à Kampal, un attentat pourrait avoir lieu prochainement à Kampala.[...]

LRA : Joseph Kony trahi par son ex-adjoint, Dominic Ongwen

Dominic Ongwen, l'ex-adjoint du leader de la LRA, Joseph Kony, s'est rendu au forces spéciales américaines avec des informations de première main sur son ancien mentor.[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

En Afrique centrale, la LRA n'est plus que l'ombre d'elle-même

Les rebelles ougandais ne sont plus qu'une poignée, éparpillés aux confins de la Centrafrique et de la RD Congo. Et avant tout préoccupés par leur propre survie.[...]

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand[...]

CPI : Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA, est arrivé à la Haye

Dominic Ongwen, figure majeure de la LRA de Joseph Kony, est arrivé mercredi matin au centre de détention de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas. Il avait été remis la[...]

CPI : Ongwen, un des chefs de la LRA, transféré à La Haye

Comme promis, les autorités ougandaises ont remis mardi Dominic Ongwen à la Cour pénale internationale (CPI). Cette figure importante du commandement militaire de la rébellion de la LRA de Joseph Kony[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120730160531 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120730160531 from 172.16.0.100