Extension Factory Builder
30/07/2012 à 13:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le deuxième but du Sénégal face à l'Uruguay. Le deuxième but du Sénégal face à l'Uruguay. © AFP

Quatre nations africaines étaient sur le pont dimanche 29 juillet à l’occasion de la deuxième journée du tournoi olympique de football des Jeux de Londres 2012. Le Sénégal s’est imposé, l’Égypte a fait match nul alors que le Gabon et le Maroc se sont inclinés.

Les Lions de la Teranga sont aux portes des quarts de finale. Après avoir accroché la Grande-Bretagne (1-1) lors du match d’ouverture du tournoi olympique de football des Jeux de Londres 2012, le Sénégal s’est  imposé contre l’Uruguay (2-0) dimanche 29 juillet. Une victoire acquise grâce à un doublé du milieu de terrain Moussa Konate, et malgré l’expulsion du défenseur Abdoulaye Ba dès la 30e minute de jeu. Deuxième du groupe A, les Lions de la Teranga n’ont besoin que d’un match nul contre les Émirats arabes unis, mercredi prochain, pour rejoindre les quarts. Si c'était le cas, ils s’annonceraient comme de sérieux rivaux du Mexique ou de la Corée du sud, notamment.

Découvrir

Notre page spéciale "L'Afrique aux JO 2012".

Moins de réussite pour les autres nations africaines engagées dimanche. Opposé au Japon, le Maroc a craqué dans les dernières minutes et s’est incliné 1-0. Le but japonais a été inscrit par Nagai à la 84e minute de jeu. Avec un point en deux journées, les Lionceaux de l’Atlas sont troisième et avant dernier du groupe D. Seule une victoire face à l’Espagne, d’ores et déjà éliminée, leur ouvrirait les portes des quarts de finale.

L’Égypte a quant à elle été tenue en échec par la Nouvelle-Zélande. Menés au score dès la 17e minute, les Pharaons ont égalisé par l’intermédiaire de Mohamed Salah après une passe décisive d’Al Ahly Mohamed Aboutrika (40e). Malgré ces deux points perdus, l’Égypte reste maître de son destin mais devra s’imposer contre la Biélorussie, deuxième du groupe C, mercredi à Glasgow.

Enfin, dans le groupe B, le Gabon a perdu face au Mexique (2-0). Deux buts inscrits par la star de la sélection olympique mexicaine Giovani Dos Santos (63e et 91e). Neutralisés par la Suisse (1-1) lors de la première journée, les Gabonais devront s’imposer face à la Corée du Sud mercredi à Londres pour se qualifier pour les quarts de finale.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

Coupe du monde de basket-ball : que peuvent faire les Africains ?

À partir du 30 août, trois équipes africaines participent à la Coupe du monde de basket-ball, en Espagne. Si les Américains sont favoris, et que les Espagnols espèrent également re[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex