Extension Factory Builder
30/07/2012 à 18:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Azza Besbes participe au concours du sabre aux JO 2012. Azza Besbes participe au concours du sabre aux JO 2012. © DR

À Londres, une famille pas comme les autres vivra pleinement une passion partagée. Porte-étendard de l’escrime féminine tunisienne, les Besbes comptent bien s’imposer aux JO 2012.

Deux dynasties sont représentées aux JO 2012 : celle des Windsor dans les tribunes officielles... et celle des Besbes sur les pistes d'escrime. Originaire de Sfax, la famille Besbes a donné à cette discipline ses lettres de noblesses en Tunisie. Quand Hayet Ben Ghazi rencontre Ali Besbes, dans les années 80, elle est championne de Tunisie de fleuret, mais aucun d’entre eux ne se doute encore que ce sport deviendra l’emblème de leur famille.

Ali, ancien basketteur et professeur d’éducation physique, se met à l’escrime en entraînant sa championne d’épouse mais choisit de construire sa carrière à Abou Dhabi où il  fait reconnaître ses qualités d’encadreur sportif. Cinq enfants plus tard, tous nés aux émirats, Hayet ne lâche pas la lame et fait prendre les armes à ses filles Azza, Sarra, Héla et Rym, ainsi qu’au petit dernier, Ahmed Aziz.

Découvrir notre page spéciale "L'Afrique aux JO 2012".

L’escrime est à la fois le ciment et le terreau des Besbes. Touches et esquives deviennent une affaire de famille et le goût des passes mouchetées donne une nouvelle génération de sportifs de haut niveau. Déterminés et entreprenants, tous les enfants Besbes font partie de l'équipe de Tunisie d'escrime ; Rym et Ahmed Aziz, ainsi que Azza, Héla et Sarra qui évoluent depuis quelques années dans des clubs français, à l’US Métro et au VGA Saint-Maur

À Londres, les regards d’Ali et d’Hayet, mais aussi de la Tunisie, seront tournés vers les performances de Azza et Sarra, surnommées Zazza et Sarroura. Cette dernière, spécialiste de l’épée et du fleuret, a une revanche à prendre depuis le triste épilogue de sa participation aux championnats du monde de Catane en octobre 2011. Contrainte par la Fédération tunisienne d’escrime (FTE) de refuser le combat contre l’Israélienne Noam Mills, en raison de la campagne « Boycott, désinvestissement et sanctions » à l’encontre d’Israël, elle a subi, à 23 ans, une humiliation sportive mémorable. Regard et épée pointés vers le sol, cette championne d'Afrique a reçu, en silence, les cinq touches réglementaires qui donnaient la victoire à son adversaire.

Les JO, sabre au clair

Aux JO 2012, Zazza, très critique à l’encontre des instances qui encadrent l’escrime en Tunisie, a aussi un défi à relever. Championne d’Afrique 2012, la plus titrée des escrimeuses arabes et africaines doit faire mieux qu’à Pékin, où, à 17 ans, cette spécialiste du sabre avait atteint  les quarts de finale d'un tournoi individuel olympique.

Dans tous les cas, Hayet, aujourd’hui présidente de l’Association sportive féminine de Tunis et arbitre international, ainsi qu'Ali, membre de la FTE, sont convaincus que bon sang ne saurait mentir et que Sarra et Azza ne botteront pas en touche.






 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : génération électro, reportage au coeur d'une révolution musicale

Tunisie : génération électro, reportage au coeur d'une révolution musicale

En Tunisie, quelques milliers de jeunes se sont rassemblés le week-end des 21 et 22 février pour le festival des Dunes électroniques, à Nefta, dans le désert, à une heure de route de Tozeu[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Tunisie : Moez Sinaoui, le porte-parole

Moez Sinaoui est directeur de communication et porte-parole de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de[...]

Tunisie : Rafaa Ben Achour, le légiste

Rafaa Ben Achour est conseiller de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, le stratège

Mohsen Marzouk est ministre conseiller en charge des affaires politiques de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du[...]

Tunisie : Ridha Belhaj, le dircab

Ridha Belhaj est ministre directeur du cabinet de Béji Caïd Essebsi. C'est l'un des hommes forts du président. Portraits de ceux qui entourent et conseillent le nouveau locataire du palais de Carthage.[...]

Tunisie : les hommes du président Béji Caïd Essebsi

Conseillers, collaborateurs ou proches, ils bénéficient d'un accès direct au palais de Carthage. Et joueront un rôle clé dans le dispositif du nouveau chef de l'État.[...]

Tunisie : décès d'Abdelaziz Ben Dhia, ex-homme de confiance de Ben Ali

Abdelaziz Ben Dhia est décédé d’une longue maladie à Tunis, lundi 23 février, à l’âge de 79 ans.[...]

Gabon - Tropicale Amissa Bongo : le Tunisien Rafaa Chtioui s'épanouit loin de l'Europe

Ancien grand espoir du cyclisme ayant évolué dans des formations européennes, le Tunisien Rafaâ Chtioui, vainqueur dimanche de la 10e Tropicale Amissa Bongo, la plus grande course d'Afrique,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120730114212 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120730114212 from 172.16.0.100