Extension Factory Builder
28/07/2012 à 17:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La crise a fait plus de 200 000 déplacés au Mali, 250 000 dans les pays voisins. La crise a fait plus de 200 000 déplacés au Mali, 250 000 dans les pays voisins. © AFP

La situation humanitaire au Mali s'aggrave de jour en jour selon John Ging, directeur des opérations humanitaires des Nations Unies, au Mali depuis le 22 juillet. Alors que l'accès aux populations déplacées demeure difficile, il plaide pour une plus grande solidarité internationale avec les Maliens. Interview.

Jeune Afrique : Vous revenez d'une visite à Mopti. Quelle est la situation humanitaire au Nord-Mali  ?

John Ging : Elle est très critique. La crise alimentaire touche 3,5 millions de personnes, 175 000 enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère, il y a environ 200 000 déplacés à l’intérieur du pays et 250 000 réfugiés dans les pays voisins.

La situation est-elle en train de se détériorer ?

Il est clair que la situation humanitaire se détériore de plus en plus, mais j’ai été frappé par la dignité et l’espoir de la population malienne. Pour l’instant les conditions humanitaires sont graves et il faut plus de solidarité internationale. Un appel d’aide humanitaire à hauteur de 214 millions de dollars a été lancé, mais à ce jour, seulement 42% de cette somme a été débloquée.

Un appel d’aide humanitaire à hauteur de 214 millions de dollars a été lancé, mais seulement 42% de la somme a été débloquée.

De quoi les populations ont-elles le plus besoin ?

Les besoins urgents sont d’abord d’ordre nutritionnel, en premier lieu pour les enfants, mais aussi d'ordre sanitaire pour éviter la recrudescence du paludisme et du choléra. Il faut aussi des traitements thérapeutiques spécifiques pour les enfants, et un soutien psychosocial. Enfin, une logistique est nécessaire pour l’éducation des enfants de déplacés afin de préparer leur avenir.

Que pouvez-vous faire contre le choléra ?

C’est qui est important aujourd’hui, c’est la prévention pour limiter les dégâts. Il faut traiter l’eau et assainir les aliments que mangent les populations déplacées.

Comment collaborez-vous avec les groupes islamistes sur le terrain ?

Nous nous focalisons d’abord sur la population qui a besoin d’aide, nous identifions le lieu où elle se trouve et les groupes armés qui contrôlent la zone. Puis nous négocions avec ces derniers pour avoir accès aux populations.

Il est vrai que cet accès est limité, mais il y a des ONG nationales et internationales qui interviennent. Ce qu’il faut maintenant c’est débloquer les fonds pour répondre aux besoins de la population.

_______

Propos recueillis par Baba Ahmed, à Bamako
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : les groupes armés du Nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Mali : les groupes armés du Nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Les principaux mouvements armés du Nord du Mali sont réunis depuis mardi à Ouagadougou. Objectif : harmoniser leur plateforme de revendications avant un second round de négociations décisif avec [...]

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

De Nouakchott à Niamey, le nouvel envoyé spécial de l'ONU se démène pour mobiliser chefs d'État et partenaires internationaux. Son nom ? Hiroute Guebre Sellassie.[...]

Mali : le Prytanée militaire de Kati, école d'excellence de l'armée

Sanogo, Dacko, Fané... Tous sortent du même moule : le Prytanée militaire de Kati. Un établissement d'excellence hérité de l'époque coloniale où l'on apprend[...]

Mali - Moctar Mariko : "Les libérations d'auteurs présumés de violences nous atterrent"

La libération, le 15 août dernier, de l'ancien juge islamique de Tombouctou - notamment responsable d'avoir fait pratiquer des amputations -, a suscité les protestations de l'Association malienne des droits de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Exclusif - Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : demande d'entraide judiciaire de la France au Mali

Rebondissement dans l'enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d'affaires maliens d'être[...]

Mali - OIF : Dioncounda Traoré, le lièvre de Bamako

Après des mois d'hésitations, l'ancien chef de l'État malien se lance enfin dans la course pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l'OIF. Le soutien du président IBK[...]

Nord du Mali : deux soldats burkinabè tués, quatre blessés dans un attentat suicide

Deux soldats burkinabè de la force de l'ONU au Mali ont été tués samedi et quatre blessés dans un attentat-suicide à Ber, dans le nord du Mali, a-t-on appris de source sécuritaire[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex