Extension Factory Builder
27/07/2012 à 16:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Marafa Hamidou Yaya (c) quitte le tribunal, le 16 juillet 2012 à Yaoundé. Marafa Hamidou Yaya (c) quitte le tribunal, le 16 juillet 2012 à Yaoundé. © AFP

L'ancien ministre de l'Intérieur camerounais, Marafa Hamidou Yaya, est suspecté d'avoir détourné, avec d'autres accusés, la somme de 29 millions de dollars dans l'"affaire Albatros". Son procès a débuté sous haute tension, le 26 juillet à Yaoundé.

Si l’Albatros n’a jamais décollé, l’argent qui devait le financer s’est, lui, bien envolé. L'ex-ministre camerounais de l'Intérieur, Marafa Hamidou Yaya, fait partie des suspects accusés de détournements de fonds publics dans cette désormais fameuse « affaire Albatros ». Son procès s’est ouvert jeudi 26 juillet et se poursuivait vendredi avec l'audition des témoins de l'accusation.

Les deux premiers témoins présentés par les accusateurs de M. Marafa, poursuivi en même temps que cinq autres personnes, ont comparu pendant plus de huit heures, lors d'une audience qui s'est terminée dans la nuit de jeudi à vendredi. Dix autres témoins de l'accusation doivent encore se succéder au tribunal, avant la déposition de ceux des accusés.

29 millions de dollars

Il est reproché à Marafa Hamidou Yaya d'avoir détourné avec d'autres accusés, dont Yves Michel Fotso, ancien patron de la défunte compagnie aérienne Camair, la somme de 29 millions de dollars (23,6 millions d'euros). Cet argent était une avance faite par le Cameroun en 2001 pour l'acquisition d'un avion présidentiel - surnommé Albatros - auprès du constructeur américain Boeing. L'opération n'a jamais abouti et l'argent est depuis porté disparu. Ce scandale d’État est désormais baptisé « affaire Albatros », en référence au nom de l'avion.

Début mai, un ex-ambassadeur du Cameroun aux Etats-Unis, Jérôme Mendouga, a écopé de dix ans de prison dans le cadre de la même affaire.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Livres - Santé : le scandale de la Lomidine, quand la bêtise est criminelle

Livres - Santé : le scandale de la Lomidine, quand la bêtise est criminelle

C'est l'histoire d'un scandale oublié : la Lomidine devait être le remède miracle contre la maladie du sommeil. Mal administrée par les colons, elle fit des dizaines de morts jusque dans les ann&[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

Cameroun : les vérités de Marafa Hamidou Yaya

Dans une interview exclusive réalisée par correspondance, parue dans le Jeune Afrique n°2803, Marafa Hamidou Yaya, l'ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale, dément formellement[...]

Cameroun : Lydienne Yen Eyoum reconnue coupable de détournements de fonds publics

Le verdict est tombé dans le procès de Lydienne Yen Eyoum. L'avocate franco-camerounaise, accusée de détournements de fonds publics, a été reconnue coupable vendredi par le Tribunal[...]

Faut-il avoir peur de l'APE ?

Après plus de dix ans de négociations, l'accord de partenariat économique a enfin été conclu entre l'Union européenne et une grande partie de l'Afrique subsaharienne... Mais[...]

Mbara Guérandi : enquête sur une affaire d'État camerounaise

Guérandi Mbara était l'un des cerveaux du putsch de 1984. Pendant trente ans, depuis son exil ouagalais, il a menacé de s'en prendre à nouveau à Paul Biya, au nez et à la barbe des[...]

Douala, port de l'angoisse

L'infrastructure par laquelle transite le commerce du Cameroun, du Tchad et de la Centrafrique est au bord de l'asphyxie. Les opérateurs publics et privés gèrent l'urgence, mais les solutions de long terme se[...]

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Au Cameroun, mieux vaut faire attention à la boisson que l'on commande. Si une Guiness ne déclenchera que des regards approbateurs, un Baileys pourrait vous valoir une dénonciation pour homosexualité.[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Lions du Cameroun : l'irrésistible ascension de Choupo-Moting

Passé cet été de Mayence à Schalke 04, un des meilleurs clubs allemands, Éric Maxim Choupo-Moting (25 ans) a également été nommé vice-capitaine des Lions indomptables[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers